• Accueil

     La Pentecôte (El Greco)

     

     

     

     

     

     

     gif chat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                  

     

  • Don de Crainte


    "La crainte de Dieu est ce don de l’Esprit Saint qui nous rappelle combien nous sommes petits face à Dieu et à son amour ; et que notre bien est de nous abandonner avec humilité, respect et confiance entre ses mains. L’abandon à la bonté de notre Père qui nous aime tant : voilà ce qu’est la crainte de Dieu. (...) La crainte de Dieu nous fait prendre conscience que tout vient de la grâce et que notre vraie force est uniquement dans le fait de suivre le Seigneur Jésus et de laisser le Père déverser sur nous sa bonté et sa miséricorde. Mais pour cela il faut ouvrir son cœur, pour que la bonté et la miséricorde viennent à nous. Ouvrir notre cœur : c’est ce que fait l’Esprit Saint par le don de la crainte de Dieu. Cœur ouvert, pour que le pardon, la miséricorde, la bonté, les caresses du Père viennent à nous, parce que nous sommes ses enfants infiniment aimés.La crainte de Dieu fait de nous, non pas des chrétiens timides, soumis, mais génère en nous courage et force. C’est un don qui fait de nous des chrétiens convaincus, enthousiastes, qui ne sont pas soumis au Seigneur par peur, mais parce qu’ils sont touchés et conquis par son amour ! Etre conquis par l’amour de Dieu : en voilà, une belle chose ! 

     

     

     

    Capture d'écran de la vidéo publiée par Daech le 19 avril 2015 - © DR

    Depuis l'assassinat des 21 coptes égyptiens en février, à celui des 28 Éthiopiens (27 chrétiens et un musulman) en avril, en passant par les destructions de lieux de culte et les menaces adressées au « peuple de la croix » ou au « défenseurs de la croix » partout dans le monde, Daech met en avant ces derniers temps ses attaques contre les chrétiens.

    Le Chrétien face à la Violence !!!

    La violence, semble s’opposer radicalement à l’Evangile. Et de fait, le christianisme a puissamment contribué à bannir la violence comme moyen de régler les conflits, au moins entre les personnes. Cependant le christianisme n’est pas pour autant une religion de mous ou de gentils. Vivre en chrétien demande en effet, tout comme la non-violence, une grande force intérieure.

     

     

     

     

     Mes Amis depuis toujours la Croix a été un

    signe de contradiction. Beaucoup des chrétiens

    seraient tentés de cacher la croix ? Honte à nous

    si nous chrétiens avons peur. De quoi avoir peur ?

    C'est notre Seigneur qui nous a donné la VIE

    par son supplice sur la Croix. 

    Aurions nous peur de faire savoir que nous 

    sommes chrétiens ? Sachons mes Amis,

    que nos frères du Moyen Orient  ne la cachent

    pas et plus, ils se laissent tuer par leur foi.

    Il ne s'agit pas d'une " Legion d'honneur"

    Mais le signe digne de CELUI du Chrétien.

    Même dans l'occident commencent à nous parler

    des "signes obstentatoirs religieux"

    Non mes Amis, n'ayons pas peur de rien ni

    de personne. Nous sommes dans les mains de

     notre Père. Demandons à l'Esprit Saint le don

    de force et de crainte de Dieu. Pour nos frères

    qui souffrent le Martyre. Pour nous aussi.

     

    Aujourd'hui il ne suffit pas d'aller à la Messe

    dimanches et en semaine. Pas non plus de 

    faire des parlottes. C'est fini ce temps là.

    Aujourd'hui il faut être dans le réel. Être Chrétien

    c'est être capable d'aller au bout de la foi, de 

    l'évangile. De pardonner et prier pour son ennemi.

    Être capable, si un jour arrive, de donner notre

    peau, car Jésus l'a donné. 

    Assez d'être mou, de dire " Suis croyant mais pas 

    praticant" Comment peut on nous dire chrétiens ?

    Allez mouillons-nous comme des vrais enfants

    de la LUMIERE. Que le Seigneur nous donne sa 

    force et le courage.

     

     

     

    p.mourad7931287708399227564

     

     

     

     

     

     

    VIENS ESPRIT SAINT

     

     

     

     

     

     

    AVANT VEILLE DE LA PENTECÔTE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    AVANT VEILLE DE LA PENTECÔTE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  •  

    La chute de Palmyre causée par le refus de soutenir Assad

    Posted:

    Les idéologues du cabinet de l'Elysée refusent obstinément tout soutien militaire à Bacher-el-Assad. Avec pour conséquence l'avancée des fous d'Allah. Ancien élève de l'École spéciale militaire de St-Cyr puis de l'École des officiers de la Gendarmerie nationale, Hadrien Desuin, titulaire d'un master II en relations internationales et stratégie sur la question des Chrétiens d'Orient, de leurs diasporas et la géopolitique de l'Égypte, déclare dans le Figarovox :

    N"[...] Soucieuse de se montrer réactive, la diplomatie française se hâte lentement. Elle a décidé de prendre une initiative bien de chez nous; Ses partenaires internationaux, dont John Kerry, sont invités le 2 juin à Paris, pour une réunion. Mais que sera Palmyre dans douze jours? Il suffit d'un ordre pour modifier la trajectoire de nos aéronefs qui bombardent l'EI de l'autre côté de la frontière syrienne. On voudrait enterrer Palmyre discrètement qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

    Parce qu'on préfère sacrifier un pan entier de notre civilisation plutôt que de donner une victoire à Bachar, rien ne sera fait pour sauver Palmyre. Dans une quinzaine de jours, quand nos diplomates se réuniront au quai d'Orsay, les ruines fumantes de la ville porteront d'autres stigmates que celles du temps, celles de la furie et de l'indifférence des hommes, celles des duels d'artillerie. Une deuxième fois, et quelque soit le vainqueur, Palmyre sera détruite."

    Cela réjouira sans doute Najat, qui se moque éperdument de nos racines gréco-latines. D'habitude, quand on veut enterrer un problème, on crée des commissions qui animent des réunions. Là c'est un peu pareil, sauf que l'enterrement est à comprendre au sens propre.

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Image du Blog ancoco.centerblog.net

     Viens, Esprit créateur

     

    Viens, Esprit-Saint, en nos cœurs,
    et envoie du haut du ciel
    un rayon de ta lumière.

    Viens en nous, père des pauvres.
    Viens, dispensateur des dons.
    Viens, lumière en nos cœurs.

    Consolateur souverain,
    hôte très doux de nos âmes,
    adoucissante fraîcheur.

    Dans le labeur, le repos ;
    dans la fièvre, la fraîcheur ;
    dans les pleurs, le réconfort.

    O lumière bienheureuse,
    viens remplir jusqu’à l’intime
    le cœur de tous tes fidèles.

    Sans ta puissance divine,
    il n’est rien en aucun homme,
    rien qui ne soit perverti.

    Lave ce qui est souillé,
    baigne ce qui est aride,
    guéris ce qui est blessé.

    Assouplis ce qui est raide,
    réchauffe ce qui est froid,
    rends droit ce qui est faussé.

    A tous ceux qui ont la foi
    et qui en toi se confient,
    donne tes sept dons sacrés.

    Donne mérite et vertu
    donne le salut final
    donne la joie éternelle.

    Amen.

     

     

     

    Prions pour notre Ami Claude qui est malade.

    Qu'il soit fortifié dans sa maladie.

    Nous allons vite vers la grande fête. Je crois

    que cet année je la vis de manière différente

    des autres années.

    Nous connaissons nos faiblesses, laissons nous

    envahir par l'Esprit Saint.

    Viens changer ce qui n'est pas conforme

    à un enfant du Père.

    Donnez-nous les forces de nous laisser

    dépouiller de tout ce qui nous fait obstacle.

    Cela peut nous paraître presque impossible,

    mais pour Toi, rien est impossible.

    Bien nous défendre des mains du Malin.

    Rechauffe en nous ce qui est tiède. Que 

    nos coeurs soient ouverts à faire la volonté 

    du Père.

    Oui, nous te confions Claude qui souffre. Tant 

    des malades qui sont en ce moment en train

    de vivre des moment d'une grande souffrance.

    Donnez-leur des personnes qui les entourent.

    Amen ! 

     

    Viens, dispensateur des dons

     

     

    Viens, dispensateur des dons

     

     

     

     

     

     

     

    MARANATHA !!!

     

     

     

    Viens, dispensateur des dons

     

     

     

     

     

     

    Viens, dispensateur des dons

    Yahoo!

    1 commentaire
  •  

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,11b-19.

     

    En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
    Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.
    Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.

    Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris

    en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde,

    de même que moi je n’appartiens pas au monde.

    Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais

    pour que tu les gardes du Mauvais.

    Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
    Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.
    De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
    Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.

     

     

     

     

     

    Mes Amis, c'est vrai, nous vivons des moments

    difficiles, mais nous ne sommes pas SEULS...

    « Et maintenant que je viens à toi ». Jésus s’en va.

    Laissera-t-il seuls ses disciples ? Il les a gardés

    fidèles pendant toute sa vie terrestre. Que leur

    laissera-t-il, nous laissera-t-il, maintenant que nous ne

    le voyons plus ? « Je te demande que tu les gardes du

    Mauvais ». Jésus intercède pour nous. Il supplie son

    Père nous envoyer les grâces nécessaires pour être

    fidèles. « Je leur ai fait don de ta parole ». Il nous

    laisse la Parole de Dieu, l’Évangile. Cette parole est

    vérité, et c’est seulement par elle que nous resterons

    unis à Dieu. « Pour qu’ils aient en eux ma joie ». Jésus

    veut nous donner cette joie, la joie de sa présence.

    D’où vient cette joie, qui rayonne encore aujourd’hui

    sur le visage des vrais croyants ? Elle vient de savoir

    que, si Jésus a veillé sur nous jusqu’à maintenant, il

    ne cessera pas. Tout ce qui pourra nous arriver,

    difficultés, maladie, abandon, ne nous surprendra

    jamais seuls. Jésus-Christ voit, veille, est présent.

     

     « Moi aussi, je les ai envoyés dans le monde ». Jésus

    nous laisse aussi une mission. Sa présence est notre

    force, mais lui nous demande d’y mettre notre part : il

    nous envoie dans le monde. C’est Jésus-Christ lui-

    même qui m’envoie. Lui dirais-je non, après tant

    d’Amour, tant d’attention au long de ma vie ? Il est

    mort pour moi, et maintenant il m’envoie l’annoncer.

    De quoi aurais-je peur, si sa prière me soutient, s’il

    veille, s’il se consacre pour moi ? Consacrés par la

    vérité. Consacrés signifie « mis à part pour Dieu ». La

    mission est claire : être dans le monde, sans être du

    monde. Vivre « à part », à cause de la vérité, de la

    fidélité à la Parole. Mais vivre « à part » au milieu des

    hommes, comme un phare qui illumine les ténèbres de

    la mer. Que ma vie chrétienne crie la vérité pour les

    autres, voilà ma mission.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sanctifie-les dans la vérité

     

     

     

     

     

    VIENS ESPRIT SAINT

     

     

     

    DANS NOS COEURS

     

     

     

    Sanctifie-les dans la vérité

    Yahoo!

    3 commentaires
  •  

     

    Lundi de la 7e semaine de Pâques

    Livre des Actes des Apôtres 19,1-8.
     

     

    Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul traversait le haut pays ; il arriva à Éphèse, où il trouva quelques disciples.
    Il leur demanda : « Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » Ils lui répondirent : « Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint. »
    Paul reprit : « Quel baptême avez-vous donc reçu ? » Ils répondirent : « Celui de Jean le Baptiste. »
    Paul dit alors : « Jean donnait un baptême de conversion : il disait au peuple de croire en celui qui devait venir après lui, c’est-à-dire en Jésus. »
    Après l’avoir entendu, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus.
    Et quand Paul leur eut imposé les mains, l’Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues mystérieuses et à prophétiser.
    Ils étaient une douzaine d’hommes au total.
    Paul se rendit à la synagogue où, pendant trois mois, il prit la parole avec assurance ; il discutait et usait d’arguments persuasifs à propos du royaume de Dieu.

     

     

     

     

     

    Mes Amis adressons nos prières comme le

    font les pauvres pleins de confiance.

    « Pour que vous trouviez en moi la paix »

      

      Seigneur, ta miséricorde est éternelle. Ô Christ, toi

    qui es toute miséricorde, donne-nous ta grâce ; étends

    ta main et viens en aide à tous ceux qui sont tentés,

    toi qui es bon. Aie pitié de tous tes enfants et viens à

    leur secours ; donne-nous, Seigneur miséricordieux,

    de nous réfugier à l'ombre de ta protection et d'être

    délivrés du mal et des adeptes du Malin.

        Ma vie s'est fripée comme une toile d'araignée. Au

    temps de la détresse et du trouble, nous sommes

    devenus comme des réfugiés, et nos années ont flétri

    sous la misère et les malheurs. Seigneur, toi qui as

    apaisé la mer d'un mot, apaise aussi dans ta

    miséricorde les troubles du monde, soutiens l'univers

    qui chancelle sous le poids de ses fautes.

        Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit.

    Seigneur, que ta main miséricordieuse repose sur les

    croyants et confirme ta promesse aux apôtres : « Je

    suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde »

    (Mt 28,20). Sois notre secours comme tu as été le leur

    et, par ta grâce, sauve-nous de tout mal ; donne-nous

    la sécurité et la paix, afin que nous te rendions grâces

    et adorions ton Saint Nom en tout temps.

     

    -Saint Ephrem-

     

     

     

    Explication du mot Pentecôte

     

    La Pentecôte (du grec ancien πεντηκοστὴ ἡμέρα / pentêkostề hêméra, « cinquantième jour ») est une fête chrétienne qui célèbre la venue du Saint-Esprit, cinquante jours après Pâques, sur les apôtres de Jésus-Christ et les personnes présentes avec eux, rapportée dans les Actes des Apôtres.

    Cette fête tire son origine de la fête juive de Chavouot ou fête des Semaines. Sa célébration est attestée localement à partir du ive siècle.

    La Pentecôte se célèbre le septième dimanche, soit le cinquantième jour à compter du dimanche de Pâques compris, à une date mobile calculée par le comput. Elle se poursuit le lendemain, dans certains pays, par un lundi férié ou chômé, dit « Lundi de Pentecôte ».

     

     

     

     

     

     

     

    VIENS 

     

     

     

    PERE DES PAUVRES

     

     

     

     Pour que vous trouviez en moi la paix

     

    Yahoo!

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique