• VIE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE

    Excussez-moi, j'ai un grand besoin de silence

    durant un ou deux jours. Je pense à tous les Amies et Amis 

       

     

     

    Mon trés cher Ami Saint Antoine.

    Merci de ta protection depuis mon enfance.

    Toi l'Amie protecteur des pauvres

     

    Antoine de Padoue (1195 - 13 juin 1231) est un saint catholique romain (fête le 13 juin), docteur de l'Église, surnommé aussi « le Thaumaturge ».

    Fernando di Buglione naquit vers 1195 à Lisbonne, dans une famille noble et militaire. Il suivit des études brillantes chez les chanoines Réguliers de saint Augustin à Saint-Vincent da Fora puis au monastère de Sainte-Croix de Coimbra, un important centre d'études et de vie religieuse, où il fut ordonné prêtre.

    En 1220, les restes d'un groupe de Franciscains martyrs furent ramenés du Maroc. Cet événement le conduisit à joindre l'ordre de François d'Assise, où il reçut le prénom Antoine. Il partit en mission, à sa demande, au Maroc mais dut être rapatrié en Europe dès 1221 pour des problèmes de santé. Son bateau fut dévié par les vents sur la côte de Sicile où il rencontra les frères de Messine et se rendit avec eux au Chapitre général en 1221, et passa ensuite près d'un an en retraite au couvent de Montepaolo, pratiquement isolé du reste de la communauté.

    En 1222, lors de l'ordination de plusieurs franciscains, il dut prendre la parole et montra un grand talent d'orateur et d'érudit. François d'Assise l'envoya alors prêcher en Italie et en France. Il prêcha et enseigna la théologie en Italie, notamment à Bologne, puis alla s'établir dans le sud de la France entre autre à Toulouse et Montpellier. Antoine connaissait très bien la théologie et ses prédications rencontrèrent un succès important, favorisant la conversion de nombreux hérétiques. Il fonda un monastère à Brive, où il fit de nombreuses conversions.

    En 1226, il est custode de Limoges et en 1227, après la mort de François d'Assise, il est Provincial d'Italie du nord, tout en continuant ses prêches et ses controverses avec les Albigeois. En 1230, au chapitre, il renonce sa charge de ministre provincial. Il fut envoyé à Rome où il fut un conseiller de Grégoire IX dans le problème de la validité du Testament de François d'Assise.

    En 1231, il fut envoyé à Padoue où il poursuivit ses prêches durant le Carême mais il meurt d'épuisement le 13 juin suivant à Arcelle, près de Padoue.

    Il fut canonisé le 30 mai 1232 par le pape Grégoire IX. Le culte de saint Antoine de Padoue se répandit surtout aux XVe et XVIe siècles. Il devint le saint national du Portugal, dont les explorateurs le firent connaître du monde entier. Il est ainsi le patron des marins, des naufragés et des prisonniers.

    À partir du XVIIe siècle, saint Antoine de Padoue fut également invoqué pour retrouver les objets perdus, puis pour recouvrer la santé, et enfin pour exaucer un vœu. L'idée d'invoquer saint Antoine pour retrouver les objets perdus vient du fait qu'un voleur qui lui avait dérobé ses commentaires sur les Psaumes se sentit obligé de les lui rendre.

    De nombreux épisodes surnaturels lui sont attribués, comme d'avoir tenu une nuit l'Enfant Jésus dans ses bras.

    François d'Assise lui a écrit une lettre l'autorisant l'enseignement aux frères de la sainte théologie dans certaines conditions.

    St. Antoine de Padoue à VienneAu Moyen Âge, les représentations de saint Antoine de Padoue sont assez rares, mais elles deviennent très courantes à partir du XIVe siècle. La plupart des églises comptent aujourd'hui une statue de lui. Il est généralement représenté comme un homme chétif, vêtu de la bure franciscaine nouée par une cordelière à trois nœuds.

    On le représente souvent prêchant aux foules ou aux poissons, en discussion avec saint François, guérissant des malades, remettant en place la jambe qu'un homme s'était coupée en signe de pénitence, faisant s'agenouiller une mule devant le Saint Sacrement pour convaincre un Juif qui doutait de la présence de Dieu dans l'hostie, ou encore assistant à l'apparition de la Vierge Marie et de l'Enfant Jésus (assis ou debout sur un livre).

    Ses principaux attributs sont la bure franciscaine, l'Enfant Jésus, une mule, un livre, des poissons, un cœur enflammé, un lys.

     

     

    Basilique de Padoue

     

    Voici les restes d'Antoine de Padoue

     

    Ami de pauvres et petits

     

    Vue de Padova -Padoue- où je suis allé

     

     

    J'ai grandi dans un pays de traditions.

    Des devotions qui m'ont été enseignés 

    par mon vieux et bon curé.

    Je me souviendrai toujours de ses enseignements

    pleins de tendresse. 

    Je ne sais pas pourquoi et à quel moment,

    je fis la connaissance de Antoine de Padoue.

    Le fait est, qu'un jour, en pension m'a 

    evité des baffes à cause d'une chaussette

    "perdue"

    Si J'avais fondé une famille, j'aurais transmis

    tout mon héritage, reçu par mes annés de 

    catéchisme, et de vie religieuse.

    Quelque chose de trés simple, qui

    donne à l'âme une certaine candeur.

    Je dédie alors, ceci et le reste à tous les jeunes

    de la planète.

     

     

     

    Même si nous grandissons...

    même si dans nos coeurs nous pouvons sentir

    des attaques du Malin pour détruir notre

    coeur innocent... revenons à lui.

    Soyons vrais avec Jésus. Racontons-lui tout.

    C'est le meilleurd de Rafistoleurs

     

     

    QUE DIOS TE BENDIGA

     

     

    VIE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE

     

    IL n'y a qu'un enfant pour avoir cet idée !

     

     

    « PERE, ENTRE TES MAINS J'ABANDONNE MA VIEPOUR MOI VIVRE C'EST LE CHRIST »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mardi 4 Mars 2014 à 06:41

     

    Merci Nani de t' être arrêtée sur mon blog.

    KIKI la pie chipie de mes petits enfants.

    Amitié

    Nadège

    1
    Jeudi 27 Février 2014 à 09:19

    Bonjour Ana, bel hommage dans l'accueil au guitariste espagnol qui vient de mourir... Puisque tu veux être dans le silence, je respecterai ton souhait et je ne t'appellerai pas au téléphone... Bon recueillement.. GROS BISOUS.....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :