• S'IL ME MANQUE L'AMOUR, JE SUIS RIEN

    L’évangile au quotidien 19 jan 2015

     

    Evangile selon Marc 2,18-22

     

    Comme les disciples de Jean Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus: «Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens?». Jésus répond: «Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l'Époux est avec eux? Tant qu'ils ont l'Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé: ce jour-là ils jeûneront.

    »Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d'étoffe neuve; autrement la pièce neuve tire sur le vieux tissu et le déchire davantage. Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement la fermentation fait éclater les outres, et l'on perd à la fois le vin et les outres.A vin nouveau, outres neuves».

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mes Amis 

    Parmi ceux qui écoutaient le Seigneur, la majorité devait

    être pauvre et avoir de vêtements raccommodés; il devait

    aussi y avoir des vendangeurs qui savaient ce qui se passe

    lorsqu'on met du vin nouveau dans de vieilles outres. Jésus

    leur rappelle qu'ils doivent recevoir son message avec un

    esprit nouveau, qui rompt avec le conformisme et la routine

    des âmes vieillies prématurément, que ce qu'Il leur propose,

    n'est pas une interprétation de la Loi, sinon une vie

    nouvelle.

    Jésus n'est pas venu abolir la loi, mais à la libérer de ces

    casiers enfermés. De toute ridigité, car la loi sans L'Amour

    ne sers à rien... 

    .... J'aurais beau parler
    toutes les langues de la terre et du ciel,
    si je n'ai pas la charité,
    s'il me manque l'amour,
    je ne suis qu'un cuivre qui résonne,
    une cymbale retentissante.

    J'aurais beau être prophète,
    avoir toute la science des mystères
    et toute la connaissance de Dieu,
    et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes,
    s'il me manque l'amour, je ne suis rien.

    .J'aurais beau distribuer
    toute ma fortune aux affamés,
    j'aurais beau me faire brûler vif,
    s'il me manque l'amour,
    cela ne me sert à rien.

    L'amour prend patience ;
    l'amour rend service ;
    l'amour ne jalouse pas ;
    il ne se vante pas,
    ne se gonfle pas d'orgueil ;
    il ne fait rien de malhonnête ;
    il ne cherche pas son intérêt ;
    il ne s'emporte pas ;
    il n'entretient pas de rancune ;
    il ne se réjouit pas de ce qui est mal,
    mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
    il supporte tout, il fait confiance en tout,
    il espère tout, il endure tout.
    L'amour ne passera jamais.

    Un jour, les prophéties disparaîtront,
    le don des langues cessera,
    la connaissance que nous savons de Dieu disparaîtra.

    En effet, notre connaissance est partielle,
    nos prophéties sont partielles.
    Quand viendra l'achèvement,
    ce qui est partiel disparaîtra.

    Quand j'étais un enfant,
    je parlais comme un enfant,
    je pensais comme un enfant,
    je raisonnais comme un enfant.

    Maintenant que je suis un homme,
    j'ai fait disparaître
    ce qui faisait de moi un enfant.

    Nous voyons actuellement une image obscure dans un miroir ;

    ce jour-là, nous verrons face à face.

    Actuellement ma connaissance est partielle ;

    ce jour-là, je connaîtrai vraiment, comme Dieu m'a connu.

    Ce qui demeure aujourd'hui, c'est la foi, l'espérance et la charité ;

    mais la plus grande des trois, c'est la charité.

    - 1 Corinthiens 12, 31; 13, 1-13 -

     

     

     

     

     

     

     

    Si l'on pouvait s'Aimer malgré les différences.

    On a été créés pour vivre ensemble.

    Si l'on pouvais semer la petite fleur du respect,

    et la laisser grandir.

    POURQUOI LES ENFANTS ET LES ANIMAUX

    DE LA CREATION SAVENT CELA MIEUX QUE NOUS ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    s'il me manque l'amour,

     

    je ne suis rien.

     

     

    L'ESPRIT NOUVEAU

     

    « QUE CHERCHEZ-VOUS ?EST-IL PERMIS DE FAIRE LE BIEN ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 18:11

    Bonjour ana
    ton article est à méditer
    pas assez d'amour entre les hommes actuellement
    De fortes gelées matinales avec du brouillard givrant
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    je t'embrasse très fort

    3
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 13:59

    hello Ana...

    moi aussi j'espere que beaucoup s'arreteront

     pour lire ton article...et y croire surtout....

     j'espere que tu vas bien....

     belle semaine a toi  bisous  "V".

    49bfb411451f319c1531d1790ab61f772a81d68e1346762907crop3x2

    2
    Mardi 20 Janvier 2015 à 22:26

    Bonsoir Nani,

    Il est écrit : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit: voilà le plus grand et le premier commandement.  Le second lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même." Matthieu 22:37-39

    Si nous voulons l’amour, il faut commencer par observer ces deux commandements, et suivre notre Seigneur dans tout ce qu’il nous enseigne. Je te souhaite une bonne soirée Nani dans la paix de Jésus Christ notre Seigneur.

    Gilbert ton frère en Christ notre Seigneur.

    1
    Mardi 20 Janvier 2015 à 13:20

    Bonjour Ana,

    très bel article qui montre que sans AMOUR nous sommes rien...

    Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :