• QUE CHERCHEZ-VOUS ?

    Mes Amis,le titre l'article d'hier, c'est prêté à confusion.

    J'avait mis Le droit d'Aimer de Jésus 

    ___________________________________________

    Unknown

     

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,35-42.

     

    En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de

    ses disciples.

    Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :

    « Voici l’Agneau de Dieu. »

    Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent

    Jésus.

    Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit :

    « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce

    qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? »

    Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc,

    ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce

    jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures

    de l’après-midi).

    André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux

    disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient

    suivi Jésus.

    Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :

    « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.

    André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur

    lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras

    Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

     

     

    « Que cherchez-vous ? »

     

    C’est l’histoire de toute vocation ; c’est bien l’histoire de l’

    appel que tous et toutes, un jour ou l’autre, nous avons

    perçu . Jésus ne s’impose

    pas ; il passe … qui m’aime me suive ! Les deux disciples ont

    commencé à le suivre avant de commencer vraiment à l’

    aimer, parce qu’ils ont trouvé sur leur route un témoin,Jean

    le baptitiste un vrai, un croyant,

     un inconditionnel du Royaume de Dieu, qui

    a pu leur dire : « Celui que vous cherchez, le voilà qui

    passe ».

    Et si les deux disciples se sont mis en marche, tout de

    suite, c’est justement parce qu’une grande question

    travaillait leur cœur qu’ils n’avaient pas étouffée : déjà ils

    avaient pris la route de l’effort, de la conversion, de l’

    ouverture, en venant chercher le baptême de Jean ; déjà ils

    sont prêts à aller plus loin, plus profond, ailleurs, là où ira

    celui qui passe. Et c’est pourquoi, lorsque Jésus se retourne

    et leur demande : « Que cherchez-vous ? », ils répondent à

    leur tour par une question. Non pas : « Qui es-tu ? D’où

    viens-tu ? Quelle assurance nous donnes-tu ? » ; non pas :

    « Quelles sont tes conditions ? », mais une question qui est

    déjà toute une attente, comme des mains ouvertes, com­me

    des mains tendues, comme un regard déjà confiant :

    « Maître, où demeures-tu ? »

    Nous aussi, nous sommes aussi invités. Jésus ne s'imposse

    jamais. 

     

    Voici l'ageau de Dieu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

    QUE CHERCHEZ-VOUS ?

    « Le droit d' Aimer DE JESUSS'IL ME MANQUE L'AMOUR, JE SUIS RIEN »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 19 Janvier 2015 à 09:05

    Bonjour Ana, Jésus ne s'impose pas, il frappe à notre porte....à nous de le recevoir et de la garder....Le froid s'est installé sur la c^te, pas de soleil ce matin... Bonne journée, gros bisous

    1
    Lundi 19 Janvier 2015 à 08:53

    Bonjour Nani,

    Accepter l’amour et la sagesse de Dieu dans son cœur, voilà la véritable démarche du chrétien. La Parole de Dieu est notre lumière et Jésus notre chemin. Merci pour ton article Nani et de ta présence sur Internet. Je te souhaite une bonne journée dans la paix de Jésus Christ notre Seigneur.

    Ton frère en Christ notre Seigneur.
    Gilbert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :