• IL NE SUFFIT PAS DE DIRE OUI....

         

         Commentaire: Abbé Antoni ORIOL i Tataret (Vic, Barcelona, Espagne)

       

    Pour entrer dans le Royaume des cieux (…) il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux

    Aujourd'hui, la parole évangélique nous invite à méditer sérieusement sur la distance infinie qui sépare le simple “écouter-invoquer” du “faire”, lorsqu'il s'agit du message et de la personne de Jésus. Et nous disons “simple” car il ne faut pas oublier qu'il est des façons d'écouter et d'invoquer qui ne nous demandent pas d'agir. En effet, aucun de ceux qui —ayant écouté l'annonce de l'Évangile— croient en lui n'aura à le regretter; et, tous ceux qui, ayant cru, invoqueront le nom du Seigneur seront sauvés: saint Paul nous l'apprend dans sa lettre aux Romains (10,9-13). Il s’agit alors de ceux qui croient d'une foi authentique, celle qui «agit moyennant la charité», comme l'Apôtre l'affirme encore.

    En revanche, c'est un fait qu'il y en a qui croient mais qui ne font pas. La lettre de saint Jacques nous dit cela d'une manière impressionnante: «Mettez la Parole en application, ne vous contentez pas de l'écouter: ce serait vous faire illusion» (1,22); «Ainsi donc, celui qui n'agit pas, sa foi est bel et bien morte» (2,17); «En effet, comme le corps qui ne respire plus est mort, la foi qui n'agit pas est morte» (2,26). Saint Matthieu le dit aussi de manière inoubliable, quand il affirme: «Il ne suffit pas de me dire: ‘Seigneur, Seigneur!’, pour entrer dans le Royaume des cieux; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux» (7,21).

    Il nous faut donc écouter et accomplir; c'est ainsi que nous parviendrons à bâtir sur le roc et non sur le sable. Comment accomplir? Demandons-nous: Dieu et le prochain, sont-ils dans ma tête —suis-je croyant par conviction? Pour ce qui est de ma poche, est-ce que je partage mes biens dans un esprit de solidarité? Et quant à la culture, est-ce que je contribue à la consolidation des valeurs humaines dans mon pays? Pour l'accroissement du bien, est-ce que je fuis le péché d'omission? Dans mon activité apostolique, est-ce que je cherche le salut éternel de ceux qui m'entourent? C'est à dire: suis-je une personne sensée qui, par des œuvres, bâtit la maison de ma vie sur le roc du Christ?

                                                                            10759749-illustration-de-feuilles-de-houx-et-de-baies-avec-

     

     Dans l'Evangile d'aujourd'hui, on nous dit qu'il ne suffit pas de dire oui, et le commentaire de cet Evangile nous parle de la foi. On Peut comprendre ce que Dieu nous demande et passer à coté. Qu'est-ce que Dieu demande ? L'Aimer de tout notre coeur et de toutes nos forces, et Aimer mon prochain. Ne pas me dérober de mon frère. Surtout en ces fêtes, partager si l'on peut. Avant dans les familles chrétiennes à table, il y avait toujours une assiette et une chaise pour accueillir le pauvre. Lorsque on partage on s'occupe des affaires de Dieu... et Lui, s'occupera des nôtres n'ayons pas peur. Que Dieu nous bénisse.                                                                                 

     

     

     

     

     

     

    « INVITES A LA JOIE AVEC JESUSCROYEZ-VOUS QUE JE PEUX FAIRE CELA ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 10:15
    Gilbert

    Bonjour Ana,

     

    Croire d’après le Seigneur c’est faire ce qui est juste, et agir d’après le Seigneur c’est faire ce qui est bien. Et faire ce qui est juste et bien c’est aimer.

     

    Bonne journée à tous Gilbert.

    1
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 09:44

    Bonjour Ana, aimons-nous les uns les autres c'est ce que Jésus nous demande de faire!... Il a neigé cette nuit et c'est ce paysage que j'ai découvert en ouvrant mes volets... Bonne journée, gros bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :