• CROYEZ-VOUS QUE JE PEUX FAIRE CELA ?

    Aveugle.jpg 

     1e Semaine: Vendred de l'Avent

    Texte de l'Évangile (Mt 9,27-31): Jésus était en route; deux aveugles le suivirent, en criant: «Aie pitié de nous, fils de David!». Quand il fut dans la maison, les aveugles l'abordèrent, et Jésus leur dit: «Croyez-vous que je peux faire cela?». Ils répondirent: «Oui, Seigneur». Alors il leur toucha les yeux, en disant: «Que tout se fasse pour vous selon votre foi!». Leurs yeux s'ouvrirent, et Jésus leur dit sévèrement: «Attention, que personne ne le sache!». Mais, à peine sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

    Commentaire: Abbé Josep Mª MASSANA i Mola OFM (Barcelona, Espagne)

    Jésus leur dit: ‘Croyez-vous que je peux faire cela?’. Ils répondirent: ‘Oui, Seigneur’

    Aujourd'hui, en ce premier vendredi de l'Avent, l'Évangile nous présente trois personnages: Jésus, au centre de la scène, et deux aveugles qui s'approchent de Lui pleins de foi, le cœur rempli d'espérance. Ils avaient entendu parler de Lui, de sa tendresse envers les malades et de son pouvoir. Ces traits l'identifiaient comme Messie. Qui mieux que Lui pouvait prendre leur malheur en considération?

    Les deux aveugles se rejoignent et, ensemble, ils se dirigent vers Jésus. Ils font à l'unisson une prière de demande à l’Envoyé de Dieu, au Messie, auquel ils donnent le titre de "Fils de David". Ils veulent, par cette prière, provoquer la compassion de Jésus: «Aie pitié de nous, fils de David!» (Mt 9,27).

    Jésus en appelle à leur foi: «Croyez-vous que je peux faire cela?» (Mt 9,28). S'ils se sont approchés de l'Envoyé de Dieu, c'est précisément parce qu'ils croient en Lui. D'une seule voix, ils font une belle profession de foi, en répondant: «Oui, Seigneur» (Ibidem). Et Jésus accorde la vue à ceux qui voyaient déjà par la foi. Croire, en effet, c'est voir d'un regard intérieur.

    Ce temps de l'Avent est, pour nous aussi, le temps opportun pour chercher Jésus d'un grand désir, comme les deux aveugles, ensemble, bâtissant l'Église. Avec l'Église, proclamons dans l'Esprit Saint: «Viens, Seigneur Jésus» (cf. Ap 22,17-20). Jésus vient avec son pouvoir d'ouvrir tout grand les yeux de notre cœur, pour nous permettre de voir et de croire. L'Avent est un temps fort de prière: temps de prière de demande et, surtout, de prière de profession de foi. Temps pour voir et pour croire.

    Souvenons-nous des paroles du Petit Prince: «On ne voit bien qu'avec le cœur».

     

                                 10759749-illustration-de-feuilles-de-houx-et-de-baies-avec-     

    L'hasard ? Deux aveugles qui vont ensemble sur une route... mais où vont-ils ? à la recherche de Jésus ! 

    Jésus leur pose cette question : Croyez-vous que je peux faire cela - vous guérir- ? Oui répondent-ils. Et Jésus les guéris. 

    Croyons-nous que lorsque on demande quelque chose Jésus nous écoute ?

    En faite moi-même, j'ai expérimenté que lorsque je crois de tout mon coeur. Jésus m'écoute. Soyons audacieux comme les enfants. Demandons  et, l'on nous donnera. 

     

     

    001-copie-7Oui ! Il fait un froid de canard. Mais pour noël c'est normal. Prions pour les centres d'hébergement ! Le 25 nous aurons la Messe avec les invités...ceux qui on frappé à la porte. Puis on mangera tous ensemble et même il y aura du ciné - chez les petits frères de Mère Teresa- la salle à manger est pleine. Dans certaines paroisses le font aussi.

    « IL NE SUFFIT PAS DE DIRE OUI....SOLENNITE DE LA FETE DE L'IMMACULEE CONCEPTION »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Décembre 2012 à 09:40

    Bonjour Ana, ces deux aveugles croyaient en Jésus et ils ont retrouvé la vue... Si nous aussi nous croyons, Jésus exaucera nos prières... Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :