• Éloge des belles âmes : Partage de Pierre BAMONY

     

     

    soizenaveyron Instagram profile with posts and stories - Picuki.com 

     

     

    Éloge des belles âmes

    Pierre Bamony est professeur de philosophie, chercheur indépendant et auteur de nombreuses publications scientifiques.

    J'ai discuté avec lui sur divers aspects et je n'étais pas d'accord avec tout... des aspects sur Friedrich Nietzsche MAIS on a pu dialoguer et trouver des points en commun. C'est cela la fine pointe du vrai dialogue 

    Et il m'a envoyé ce poème que je vous partage

     

     

    BR13 on Twitter: "Les belles #âmes !… "

     

     

     

    Éloge de Les Belles âmes

     

    -I-

    Il y a des visages comme des

    Mondes lumineux, saisissants

    De beauté et de mer intérieure silencieuse,

    Qui embrassent les regards croisés,

    Même lorsque Nyx tire

    Sa couverture pour voiler

    Mars endormi.

    Malgré cette divinité ténébreuse,

    Ils sont encore visibles,

    Comme des eaux océanes, parcourues

    Par des faisceaux phosphorescents aux

    Multiples couleurs fascinantes.

    Enchantements nocturnes

    D’une âme poétesse, ivre

    De l’attrait des yeux profonds

    Des belles âmes, images discrètes

    De belles natures, c’est l’incarnation

    Même de la contemplation platonique

    Du désir aimant.

      

    -II- 

    Visages épures des belles âmes,

    Natures ensoleillées par-delà

    Le magma bouillonnant et caverneux

    Des drames, effroi, douleur,

    Tragédies, troubles, lots quasi

    Quotidiens de toute conscience

    Humaine, faiblesse, hélas, de sa

    Pesanteur inhérente au fait d’exister

    Même, vous êtes des symboles apolliniens.

    Mille étoiles visibles, même le jour,

    Vous drapent avec une humble

    Magnificence, natures glorieuses,

    En retrait de l’expansion du monde

    Humain aux expressions parfois

    Indécentes, imméritées

    Au regard de votre richesse.

     

    -III- 

    Belles statues intérieures,

    Par d’habiles mains divines

    Si merveilleusement sculptées,

    La joie vous habite comme

    Une béatitude qui extasie,

    Enchante même l’heureux étranger,

    Par la grâce d’une rencontre fortuite,

    Ou par la nécessité d’un heureux

    Hasard.

    Vous êtes telles des ouvertures

    Qui invitent à vivre

    Pour autrui ; des âmes qui

    Apaisent toutes celles, éplorées, que l’amertume

    Étreint,

    Par déficience d’amours incandescentes et que

    Les amours inconsistantes viennent obstruer.

    L’espace des profondeurs de leurs êtres piégés

    Se mute, s’obstrue et se referme sur soi

    Comme un ego insondable. Pourtant,

    Elles rêvent d’éclat, mais elles sont déjà

    Prisonnières de verbes flatteurs qui

    Émoustillent les sentiments

    Féminins, les séduisent, les aveuglent

    Même en les conduisant, ainsi, et

    A leur insu, aux enfers terrestres.

     

    -IV- 

    Belles âmes, par votre vertu secrète,

    Vous donnez sens au fait d’être en ce monde.

    Vous illuminez les chemins de

    Ceux qui connaissent le désenchantement

    Et le désamour.

    Vous êtes comme des âmes de feu qui embrasent

    Les initiatives audacieuses d’un désir ambigu,

    Par l’étincelle divin de votre sentiment sacré,

    Pure essence de votre Humanité céleste,

    Qui a pour effet un doux et profond enchantement.

    Qui ne voudrait point plonger ses yeux,

    Par la tendresse de votre essence

    Au monde, dans l’abysse de votre âme

    Pour y puiser la douceur et

    La sérénité ?

    Belles natures, vos yeux avides

    De beauté, discrète cachoterie

    Cachée dans les interstices de votre

    Nature, rayonnent comme des

    Cristaux de diamants sur les

    Cœurs inconsolables de douleur et d’abandon,

    Désespérés de ne point tarir les larmes de leur

    Cœur en désarroi,

     Proche blessure d’un

    Amour manqué.

     

    -V-

    Belles natures à la noblesse

    Exceptionnelle, cieux profonds

    D’une dense présence,

    Portées vers des étoiles sœurs,

    Galaxies proches des vertus

    Humaines, vous êtes comme

    La force de transfiguration,

    Soleils invisibles qui procurent

    La volonté de vivre.

    Vous êtes comme une bien heureuse

    Ivresse de la plénitude et d’une

    Frénétique danse de

    L’être-au –monde, chair, corps

    Et tendresse du terreux.

    Belles natures, belles âmes,

    Heureux êtres, avec vous,

    La terre devient enchantement,

    Et le monde des hommes,

    Un nouvel Éden.

     

    Saint-Mandrier le 7 mai 2016

    Lyon le 14 mai 2016

     

                                                   In PIERRE BAMONY : Variations poétiques (Edilivre, Paris 2017,  

     

     

    Bonjour mes belles âmes, Je vous envoie... - Aux Reflets de l'Aurore  -Infirmière Énergéticienne Conférencière | Facebook

     

    Belles fleurs Fond d'écran - Télécharger sur votre mobile depuis PHONEKY

     

     

    ▷ Makro kwiaty - Darmowe tapety na pulpit komputera / 41044

     

     

    Fiore azzurro

     

     

    Fleur du désert | Comme un milliard d'étoiles

    Elles nous donnent la joie du regard au milieu aride 

     

     

     

    « POURQUOI ? DIEU SE QUESTIONNE AUSSI SUR L'AMOURQuatre vidéos pour "réviser" la loi de bioéthique avant son examen au Sénat »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Dimanche 31 Janvier à 08:30

    notre   monde   c'  est    le  noir et   le  blanc,  le  chaud  et  le    froid,    le  bien   et   le   mal,   et    c' est    à   nous    de  choisir au   minimum l'  équilibre

      • Dimanche 31 Janvier à 15:10

        Mais oh combien difficile parfois !

        Merci d'avoir commenté ce poème qui m'a été offert en amitié.

         

    6
    Samedi 30 Janvier à 14:42

    Coucou Nani! Je n'ai pas réussi à me reposer! enfin je viens d'apercevoir une éclaircie! la première depuis ce matin! Choupette est avec moi! Elle veut des câlins!

    Je n'avais pas vu que le poème tu l'avais trouvé aux éditions Edilivre! tu sais moi j'ai publié un roman autobiographique sur mon divorce aux éditions édilivre! c'est pour ça que ça me disait quelque chose!

    Mon roman s'intitule " c'était moi l'homme et lui la femme" de clarisse éditions édilivre... Mes poèmes sont chez publibook mais en fait c'est la même maison!

    Mes poèmes s'intitulent " la nature et l'amour" de clarisse éditions publibook donc! Je ne sais si je t'en avais parlé!

    Merci pour tes coms sur ma page! Bises

      • Dimanche 31 Janvier à 15:13

        Mais j'ai mis que ce poème m'a été offert par un ami,

        C'est comme cela que je l'ai découvert et c'est génial de

        trouver dans le net des belles personnes qui t'offrent un

        poème. 

        Merci à ce nouveau ami

    5
    Samedi 30 Janvier à 14:16

    coucou Nani merci pour ton com sur ma page! Tu as raison le traitement n'est pas responsable de mes fautes de conduite! etje peux parfaitement conduire sur des courtes distances; pour aller faire mes courses! pour aller au CMP/CATTP.

    Je viens de me lever de la sieste! je n'ai pas dormi! il vente et il mouille! y'en a marre de ce temps! 

    Je vais à la messe tout à l'heure!

    Et merci pour ton post sur le long poème! bises

      • Dimanche 31 Janvier à 15:54

        coucou Nani! merci pour avoir prié pour moi à la messe! Je ne vais pas très bien! je suis seule et je m'ennuie! demain je vais faire des courses le matin et l'aprèm j'ai CATTP et psy! Mardi je ferai des crêpes pour la chandeleur! bises

      • Dimanche 31 Janvier à 15:15

        JE crois que je t'ai répondu sur ton blog pour la conduite.

        Pour la messe, j'ai pensé à toi,

        Il y avait des communions et des catéchumènes

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :