• Dans une nuit obscure par un désir d'amour

    Chansons de l'âme qui se réjouit d'avoir atteint le haut état de perfection qui est l'union à Dieu par le chemin de la négation spirituelle.

    Dans une nuit obscure
    par un désir d'amour tout embrasée
    oh joyeuse aventure
    sortis sans me montrer
    quand ma maison fut enfin apaisée

    Dans l'obscure et très sûre
    par la secrête échelle déguisée
    oh joyeuse aventure
    dans l'obscur et cachée
    quand ma maison fut enfin apaisée

    Dans cette nuit de joie
    secrètement car nul ne me voyait
    ni mes yeux rien qui soit
    sans lumière j'allais
    autre que celle en mon coeur qui brûlait

    Et elle me guidait
    plus sûr que la lumière de midi
    au lieu où m'attendait
    moi qui savait bien qui
    en un endroit où nul de paraissait

    Oh nuit qui as conduit
    nuit plus aimable que l'aube levée
    oh nuit qui as uni
    l'ami avec l'aimée
    l'aimée en l'ami même trandformée

    Contre mon sein fleuri
    qui tout entier pour lui seul se gardait
    il resta endormi
    moi je le caressais
    de l'éventail des cédres l'air venait

    Du haut du créneau l'air
    quand sous mes doigts ses cheveux s'écartaient
    avec sa main légère
    à mon cou me blessait
    et chacun de mes sens me ravissait

    En paix je m'oubliai
    j'inclinai le visage sur l'ami
    tout cessa je cédai
    délaissant mon souci
    entre les fleurs des lis parmi l'oubli.


    A la première lecture du livre de la Montée du Mt Carmel, on s’imagine un Jean de la Croix ascétique et austère voir castrateur tant il pousse la négation de soi loin, et bien des personnes referment les œuvres de ce saint. C’est faute d’en avoir fait une lecture profonde. Car tout autre nous apparaît l’homme. On le sent dans sa vie et dans ses poésies plein d’une grande sensibilité, voire sensualité, d’une grande délicatesse d’âme. Ce qui le porte, ce qui l’enflamme, c’est cet amour de Dieu. C’est cela qui l’a transformé, et c’est à cela qu’il nous convie. C’est à cette dilatation du cœur et par la suite du corps qu’il nous conduit, puisque, avec l’âme transformée par la présence de son hôte intérieur, le corps, avec tous ses sens, prend part de la béatitude.

     

    Nous voyons Jésus comme quelqu'un

    de lointain, difficile à comprendre.

    Et plus encore, difficile de le suivre.

     

    Jésus est facile d'atteindre.

    C'est le plus grand des poètes.

    Pour le retrouver coeur à coeur il suffit

    D'OUVRIR NOTRE COEUR.

     

    Son coeur est celui d'un Amant

    qui cherche notre coeur.

    Il est là, tout prés. Il ne sait pas

    s'imposer...il attend un signe de notre coeur.

    Combien de temps...des années pour 

    trouver mon coeur ouvert, sans peur de Lui.

    C'est une histoire d'Amitié.

    C'est une histoire personnelle. 

    C'est mon histoire avec Lui.

    C'est TON HISTOIRE AVEC LUI.

    Saint Jean de la + peut nous aider

    avec ses poèmes.

    Car ce qu'il nous partage,

    c'est son histoire d'Amitié avec Jésus.

     

    Je me suis rendue compte que Jésus

    ose se manifester dans nos nuits.

    Il saute la barrière pour nous dire 

    n'aie pas peur, je suis avec toi.

    Ceci est un peu de mon histoire que je vous

    partage.

    Aimer Jésus et SE SAVOIR AIME, 

    c'est comme une naissance.

    Combien des naissances dans nos vies ...

    Combien des palies .... 

    (En plongée sous-marine, un palier de décompression est le temps que l'on passe à une profondeur donnée afin de réduire le taux d'azote ou d'hélium restant ...)

     

     

    En paix je m'oubliai
    j'inclinai le visage sur l'ami
    tout cessa je cédai
    délaissant mon souci
    entre les fleurs des lis parmi l'oubli.

     

     

     

     

     

     

     

     

    QUE NADA TE TURBE !

     

     

    NE CRAINS RIEN !

     

     

     

     

     

    « QUE SE PASSE DE L'AUTRE COTEFÊTE DU SACRE COEUR DE JESUS »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Vendredi 27 Juin 2014 à 11:19

    Bonjour Ana, je suis contente de savoir que Papy va mieux et qu'il va sortir de l'hôpital... J'ai fait une grande promenade ce matin, j'ai découvert un square...(photos pour demain)... Bonne journée, gros bisous

    1
    Jeudi 26 Juin 2014 à 08:30

    Bonjour Ana, bel article avec les paroles de Jean de la Croix... Jésus est avec nous et nous guide... Hier j'ai trouvé l'église ouverte, j'y suis entrée et j'ai prié la Vierge... Petite église bien simple.. Lorsque j'allais partir le prêtre est sorti de la sacristie et m'a parlé quelques instants...Je suis heureuse de cette rencontre... Je connais bien l'hôpital Tenon où est Papy car j'habitais plus haut dans le même quartier... J'espère qu'il va mieux.. Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :