• QUE SE PASSE DE L'AUTRE COTE

    mer du Nord - JPEG - 2.7 Mo

    Poème de Saint Jean de la Croix

     

     

    Ce qui se passe de l'autre côté,

     

    Quand tout pour moi aura basculé

     

    dans l'Eternité...Je ne le sais pas !

     

    Je crois, je crois seulement

     

    qu'un grand Amour m'attend.

     

     

     

    Je sais pourtant qu'alors, pauvre et dépouillé,

     

    Je laisserai Dieu peser le poids de ma vie.

     

     Mais ne pensez pas que je désespère...

     

     Non, je crois, je crois tellement

     

    qu'un grand Amour m'attend.

     

     

     

     Maintenant que mon heure est proche,

     

     Que la voix de l'Eternité

     

    m'invite à franchir le mur,

     

     Ce que j'ai cru, je le croirai plus fort

     

    au pas de la mort.

     

     

     

    C'est vers un Amour que je marche en m'en allant,

     

    C'est vers son Amour que je tends les bras,

     

    C'est dans la vie que je descends doucement.

     

     

     

    Si je meurs ne pleurez pas,

     

    C'est un Amour qui me prend paisiblement.

     

    Si j'ai peur... et pourquoi pas ?

     

    Rappelez-moi souvent, simplement,

     

    qu'un Amour m'attend.

     

     

     

    Mon Rédempteur va m'ouvrir

     

    la porte de la joie, de sa Lumière.

     

    Oui, Père ! Voici que je viens vers toi

     

    comme un enfant,

     

    Je viens me jeter dans ton Amour,

     

    Ton Amour qui m'attend.

     

      Jean de la Croix  Carmélite dechausé

     

     

     

     Jean de la Croix  Poème en silence

     

     

     

     

    SEUL DIEU SUFFIT 

     

    « IL EST INTERDIT DE SE FAIRE DES IMAGES DE DIEU Dans une nuit obscure par un désir d'amour »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :