• Un Grand Amour m'attend ...

    Afficher l'image d'origine

     

     

     

    Un Grand Amour m'attend


    Ce qui se passera de l'autre côté

    Quand tout pour moi aura basculé dans l'éternité.

    Je ne le sais pas !

    Je crois, je crois seulement

    Qu'un grand amour m'attend



    Je sais pourtant qu'alors, pauvre et dépouillé,

    Je laisserai Dieu peser le poids de ma vie,

    Mais ne pensez pas que je désespère.

    Non, je crois, je crois tellement

    Qu'un grand amour m'attend.



    Maintenant que mon heure est proche,

    Que la voix de l'éternité m'invite à franchir le mur,

    Ce que j'ai cru, je le croirai plus fort au pas de la mort.



    C'est vers cet amour que je marche en m'en allant ;

    C'est dans son amour que je tends les bras,

    C'est dans la vie que je descends doucement.



    Si je meurs, ne pleurez pas,

    C'est un amour qui me prend paisiblement.

    Si j'ai peur.et pourquoi pas ?

    Rappelez-moi souvent, simplement,

    Qu'un grand amour m'attend.



    Mon rédempteur va m'ouvrir la porte,

    De la joie, de sa lumière.

    Oui, Père, voici que je viens vers Toi.

    Comme un enfant, je viens me jeter dans ton amour,

    Ton amour qui m'attend.

    -Jean de la Croix (1542-1591)-

     

    Afficher l'image d'origine

    Je la connais, la source,
    elle coule, elle court,
    mais c’est de nuit.

    Dans la nuit obscure de cette vie,
    je la connais la source, par la foi,
    mais c’est de nuit.

    Je sais qu’il ne peut y avoir de chose plus belle,
    que ciel et terre viennent y boire,
    mais c’est de nuit.

    Je sais que c’est un abîme sans fond
    et que nul ne peut la passer à gué,
    mais c’est de nuit.

    Cette source éternelle est cachée
    en ce pain vivant pour nous donner la vie,
    mais c’est de nuit.

    De là, elle appelle toutes créatures
    qui viennent boire de son eau, dans l’ombre,
    car c’est de nuit.

    Cette source vive de mon désir
    en ce pain de vie je la vois,
    mais c’est de nuit.

     

    Que rien ne te trouble
    que rien ne t'effraie,
    tout passe,
    Dieu ne change pas,
    la patience obtient tout ;
    celui qui possède Dieu
    ne manque de rien :
    Dieu seul suffit.

    Elève ta pensée,
    monte au ciel,
    ne t'angoisse de rien,
    que rien ne te trouble.

    Suis Jésus Christ
    d'un grand coeur,
    et quoi qu'il arrive,
    que rien ne t'effraie.

     

    Tu vois la gloire du monde ?
    C' est une vaine gloire ;
    il n' a rien de stable
    tout passe.

    Aspire au céleste,
    qui dure toujours ;
    fidèle et riche en promesses,
    Dieu ne change pas.

    Aime-le comme il le mérite,
    Bonté immense ;
    mais il n'y a pas d'amour de qualité
    sans la patience.

    Que confiance et foi vive
    maintiennent l'âme,
    celui qui croit et espère
    obtient tout.

    Même s'il se voit
    assailli par l'enfer,
    il déjouera ses faveurs,
    celui qui possède Dieu.

    Même si lui viennent abandons,
    croix, malheurs,
    si Dieu est son trésor,
    il ne manque de rien.

    Allez-vous-en donc, biens du monde ;
    allez-vous-en, vains bonheurs :
    même si l'on vient à tout perdre,
    Dieu seul suffit.

     

    Afficher l'image d'origine

    Mon Père,

    Je m'abandonne à toi,
    fais de moi ce qu'il te plaira.

    Quoi que tu fasses de moi,
    je te remercie.

    Je suis prêt à tout, j'accepte tout.
    Pourvu que ta volonté
    se fasse en moi, en toutes tes créatures,
    je ne désire rien d'autre, mon Dieu.

    Je remets mon âme entre tes mains.
    Je te la donne, mon Dieu,
    avec tout l'amour de mon cœur,
    parce que je t'aime,
    et que ce m'est un besoin d'amour
    de me donner,
    de me remettre entre tes mains, sans mesure,
    avec une infinie confiance,
    car tu es mon Père.

     

    Mere-et-bebe.jpg

    Bien peu de gens savent aimer, parce que bien peu savent tout perdre. Ils pensent que l'amour amène la fin de toutes misères. Ils ont raison de le penser, mais ils ont tort de vivre dans l'éloignement des vraies misères. Là où ils sont, rien ni personne ne viendra. Il leur faudrait d'abord atteindre cette solitude qu'aucun bonheur ne peut corrompre. » Christian Bobin

    « La vulnérabilité éloge de la fragilitéJournée du chat ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Lundi 8 Août 2016 à 10:28

    Bonjour Ana, voici la piscine que Jérémy a installée au fond du jardin, plus besoin d'aller à la plage pour se baigner..

    Bon début de semaine, gros bisous

    3
    Dimanche 7 Août 2016 à 08:49

    Bonjour Ana, très bel article, la mort ne me fait pas peur, elle n'est qu'un passage vers l'éternité..

    Bon dimanche, gros bisous chère petite amie...

    2
    Dimanche 7 Août 2016 à 07:40

    La personne qui n'est qu'amour et partage ne craint pas la mort, il accepte son heure car il sait qu'elle est inéluctable

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

    1
    Samedi 6 Août 2016 à 23:53

    Coucou ma Nani,

    "un grand Amour m'attend" c'est une prière que Maman aimait que je lui récite à la fin. Et pour ses obsèques on l'a lu à deux avec ma fille Magali, la berlinoise. Moi ça a fini dans les larmes.

    Encore une bien belle page.

    Je te fais de gros bisous ma Nani, mon amie.

    Sylvie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Météo Vincennes Vincennes météo France