• UN CONTE DE NOEL " L'ETOILE DE NOEL "

    Résultat de recherche d'images pour "conte de noel message de paix"

     

    L'ETOILE DE NOËL

    C'était la nuit de Noël et Jonathan était triste. Il marchait seul dans les rues de la ville. Autour de lui, des gens pressés faisaient leurs derniers achats avant le réveillon. Ce n'étaient pas ses habits de guenilles ni sa pauvreté qui rendaient triste Jonathan. Depuis la mort de ses parents, il en avait pris l'habitude.

    Mais on était le jour de Noël ! C'était la coutume de recevoir des cadeaux. Et lui n'aurait rien ! Il trouvait le Bon Dieu injuste.

    Il s'assit sur un banc et se mit à pleurer.

    Un homme s'approcha doucement de lui :

    - Eh là, gamin, on est le jour de Noël ! C'est pas chrétien de pleurer ainsi.

    Jonathan leva les yeux...

    Il aperçut un drôle de bonhomme qui poussait un vieux landau rempli de ferrailles. Sa barbe était si épaisse qu'on voyait à peine son visage. Son manteau était rapiécé. Ses chaussures étaient très usées. Il avait vraiment tout du clochard... Pourtant, il portait un chapeau melon flambant neuf et ses yeux brillaient d'une étrange lumière.

    - C'est bien pour ça que je pleure, maugréa Jonathan. C'est le jour de Noël et personne ne me fera de cadeaux.

    Le vieil homme parut embarrassé :

    - Allons, allons !

    Il fureta dans sa ferraille, sans doute à la recherche de quelques vieux jouets déglingués qui se perdent parfois au milieu des poubelles, mais il ne trouva rien. Il se gratta la tête, bien embêté...

    Puis il s'assit à côté de Jonathan et le prit par l'épaule :

    - Approche un peu, petit homme !

    Jonathan se serra contre lui.

    - Ecoute, je vais te dire un secret.

    Jonathan ouvrit de grands yeux ronds :

    - ... Un secret ?

    -         Je suis un magicien, petit homme... et je vais te faire un cadeau comme personne n'en a jamais eu.

    Image associée 

    Les yeux de Jonathan s'ouvrirent encore pareils à deux pièces d'une livre, tandis que l'homme dressait le doigt vers le ciel.

    - Tu vois cette étoile, tout là haut ?

    - Oui ! souffla Jonathan.

    - Eh bien, c'est l’étoile de Noël. Elle annonce la venue d’un sauveur. Je te le donne. Ce sera ton cadeau de Noël !

    - Merci monsieur ! C'est gentil ! Mais que ferai-je d'une étoile du

    ciel ?

    - Allons, ne comprends-tu pas ? Ce sera ta bonne étoile. Elle te portera chance. Elle t'amènera l'amitié, l'amour, la générosité... Elle te guidera lorsque tu seras perdu...

    - Mais comment saurai-je que c'est la mienne ? Et si quelqu'un veut me la prendre ?

    - Alors là, répliqua le magicien en souriant, voilà un problème qui va être vite résolu.

    Il sortit de sa poche un parchemin

    TITRE DE PROPRIÉTÉ DE L’ETOILE DE NOËL

    Moi, le magicien du ciel j'atteste qu'en ce jour du 24 décembre 2018, je fais don de cette étoile de Noël à...

    - Au fait, comment t'appelles-tu, mon petit ?

    - Jonathan Finn... avec deux N.

    - ... fais don de cette étoile à Jonathan Finn.

    Je signe et puis voilà.

    Il tendit le papier à Jonathan qui le sera contre son cœur puis se perdit dans la contemplation de son étoile. Il était désormais propriétaire, et pas de n'importe quoi. De l’étoile de Noël ! Lorsqu'il sortit de sa rêverie, le bonhomme avait disparu.

    Cette disparition était si étrange que Jonathan crut même un instant qu'il avait tout imaginé... Pourtant, il avait bien entre ses mains le titre de propriété.

    Il se leva et sauta sur place pour se réchauffer, heureux comme il ne l'avait jamais été.

    Une dame qui passait lui donna  un peu de monnaie. Un homme lui donna une baguette de pain chaud.

    Jonathan tourna les yeux vers son étoile pour la remercier.

     Il alla s'asseoir à coté d’un tas de chiffon et arracha un bout de croûte de son pain.

     Une délicieuse odeur lui monta aux narines. C'est alors qu’il vit que le tas de chiffons bougeait.

    Ce n'était pas un tas de chiffons. C'était une petite fille qui essayait de se réchauffer sous une couverture.

    Pauvre enfants assis en hiver

    Jonathan lui donna un morceau de pain qu'elle engloutit en le regardant avec de pauvres yeux tristes.

    Jonathan se sentit si heureux qu'il aurait voulu que tout le monde soit gai comme lui. Il partagea avec elle la grosse miche de pain, mais elle gardait toujours ses pauvres yeux plus transparents que l'eau.

    Avec son argent, il alla lui acheter une sucette

     Mais la fillette n'eut qu'un pâle sourire qui fendit le cœur de Jonathan.

    Alors, il se tourna vers son étoile et cela lui donna une idée :

    - Tu vois cette étoile là haut, eh bien, c'est mon astéroïde à moi.

    La fillette ouvrit des yeux grands comme des soucoupes.

    - Je ne blague pas ! ajouta Jonathan. Regarde mon titre de propriété. C'est le magicien des étoiles qui me l'a donné.

    Et il lut à haute voix :

    - " J'atteste qu'en ce jour de 24 décembre 2018, je fais don de l’étoile de Noël à Jonathan Finn. "

    Cette fois, la petite fille paraissait émerveillée.

    - Eh bien, ajouta Jonathan, si tu me fais un vrai sourire, je t'en donne la moitié.

    On peut bien la partager cette bonne étoile…

    Image associée

    Le visage de la fillette s'illumina...

    Elle lui pressa la main de ses petits doigts maigres et ils partirent tous les deux sur la route, en direction de leur bonne étoile.

     

    DANS LE RÉEL CE 8 DÉCEMBRE 2018

    Une fillette syrienne en larmes au camp de déplacés d'Al-Hol, dans le nord-est syrien, le 8 décembre 2018

    Une fillette syrienne en larmes au camp de déplacés d'Al-Hol, dans le nord-est syrien, le 8 décembre 2018 Photo Delil SOULEIMAN. AFP

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "iMAGES DE NANIPEINTURE"

     

    GOD BLESS YOU

     

    « Que Rien Nous TroubleCe Noël, innovez, allumez une bougie pour un enfant syrien »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    5
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:59

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    j'ai commencé mon traitement avec les antibiotiques que je prends rarement car j'y suis allergique, espérons que celui-ci passera bien et qu'il fera de l'effet..

    Si vendredi, je tousse encore, je dois retourner voir le toubib.

    Le beau temps continue, mais je n'en profite pas car je ne sors pas.

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

    Pendant que je t'écris Miko est assise sur mes genoux

    4
    Mardi 18 Décembre 2018 à 08:25

    Le bonheur doit toujours se partager pour grandir, plus on en donne et plus on en reçoit.

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

    3
    Lundi 17 Décembre 2018 à 17:12

    Bonsoir Ana, je viens de lire ce conte de Noël, il m'a beaucoup plu..

    Je reviens de chez le médecin, il m'a donné des antibiotiques qui doivent faire leurs effets durant cette semaine... Il n'y a plus qu'à attendre du'ils agissent...

    Bonne soirée, gros bisous

    j'aime bien toutes es petites fleurs qui tombent

    2
    Lundi 17 Décembre 2018 à 14:13

    La 1ere partie n'est pas lisible chez moi !

    Bisous !

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 15:35

        Bonjour ! Je suis passé chez toi et t'ai expliqué que

        j'avais fait une gaffe. Mais tu peux revenir lire cette nouvelle partie.

        Bisous ! nani

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :