• TRES BELLE FETE A VOUS, A TOUTES ET TOUS !

     

    Mon JESUS,

      

     J'ai envie de crié au monde entier mon amour pour toi

      

    Tu es la plus belle chose qui me soit arrivé

      

    Tu as transformé ma vie le jour de notre rencontre

      

    Quand je pense à tous ce que tu as fait pour moi

      

    Je ne peux que t'aimer d'avantage

      

    C'est toi le Dieu de ma vie

      

    Ma joie de vivre

      

    Le Soleil qui rayonne ma vie chaque jour

      

    Sans ton amour, je suis comme un poisson hors de l'eau

      

    Tu es tout pour moi

      

    Je veux te louer, t'adorer, toute ma vie

      

    Donne moi chaque jour le zèle de t'aimer

      

    Et que ma foi en toi demeure jusqu'à l'éternité

      

    Je t'aime, je t'aime, je t'aime Mon Sauveur

     

     

     

     

    ****************

    Histoire de Saint Valentin 

    S. Valentin
    14 février

    RÉSUMÉ :

    Saint Valentin était un saint prêtre de Rome qui mourut martyr sous l’empereur Claude en 268.

    Il coopéra à la Rédemption du Sauveur « en portant la croix à sa suite ». « Ayant sacrifié sa vie pour Lui il la retrouva », car, « victorieux dans son rude combat, Dieu « le couronna au Ciel de gloire et d’honneur ».

    Participant par notre esprit de pénitence aux souffrances rédemptrices du Sauveur, demandons-Lui « par l’intercession de saint Valentin, d’être délivrés de tous les maux qui nous menacent ».

    Le prêtre saint Valentin emprisonné, réconforte ses codétenus Chrétiens en leur donnant le Saint Sacrement.
    Le prêtre saint Valentin emprisonné, 
    réconforte ses codétenus Chrétiens en leur donnant le Saint Sacrement.

    1262

    La vertu de saint Valentin, prêtre, était si éclatante, qu’il fut arrêté par l’empereur Claude II. Après deux jours de prison, l’empereur le fit comparaître à son tribunal :

    « —Pourquoi, Valentin, voulez-vous ainsi être l’ami de nos ennemis et rejetez-vous notre amitié ?

    « —Seigneur, dit le prêtre chrétien, si vous saviez le don de Dieu, vous seriez heureux, et votre empire aussi ; vous rejetteriez le culte de vos idoles, et vous adoreriez le vrai Dieu et Son Fils Jésus-Christ. »

    Un des juges, prenant la parole, demanda au Martyr ce qu’il pensait de Jupiter et de Mercure :

    « —Qu’ils ont été des misérables, répliqua saint Valentin, et qu’ils ont passé toute leur vie dans la débauche et le crime. »

    Le juge, furieux de cette réponse, s’écria :

    « —Il a blasphémé contre les dieux et contre l’empire ! »

    L’empereur continua ses questions avec curiosité, heureux de cette occasion de savoir ce que pensaient les Chrétiens ; saint Valentin, de son côté, avait le courage d’exhorter le prince à faire pénitence pour le sang des Chrétiens qu’il avait répandu :

    « —Croyez en Jésus-Christ, lui disait-il, faites-vous baptiser, vous serez sauvé, et dès cette vie vous assurerez la gloire de votre empire et le triomphe de vos armes. »

    Claude commençait à se laisser persuader, et dit à ceux qui l’entouraient :

    « —Écoutez la belle doctrine que cet homme nous apprend. »

    Mais le préfet, mécontent, s’écria.

    « —Voyez-vous comment ce Chrétien séduit notre prince ! »

    Le faible Claude, craignant des troubles, abandonna le Martyr, qui eut à subir un autre interrogatoire devant un nouveau juge :

    « —Comment, lui dit celui-ci, peux-tu dire que Jésus-Christ est la vraie lumière ?

    « —Il n’est pas seulement la vraie Lumière, mais l’unique Lumière, dit saint Valentin.

    « —S’il en est ainsi, rends la vue à ma petite fille adoptive, aveugle depuis deux ans ; je croirai en Jésus-Christ, et je ferai tout ce que tu voudras. »

    L’enfant fut amenée, le prêtre, lui mettant la main sur les yeux, fit cette prière : « Ô Jésus-Christ, qui êtes la vraie Lumière, éclairez cette aveugle. » À ces paroles, l’aveugle voit ; le juge Astérius, avec toute sa famille, confesse Jésus-Christ et reçoit bientôt le Baptême.

    L’empereur, averti de ces merveilles, aurait bien voulu fermer les yeux sur les conversions nouvelles ; mais la crainte lui fit trahir sa conscience et le sentiment de la justice ; saint Valentin et les autres Chrétiens furent livrés aux supplices et allèrent recevoir au Ciel la récompense de leur courage, en l’année 268, saint Denis étant pape et Claude II le Gothique empereur romain.

    Dieu, dans les premiers combats de l’Église, permit souvent que les supplices des Martyrs fussent illustrés par des miracles ; c’est que les miracles sont la démonstration sommaire de la vraie religion.

     
     
     

     

    +

    Pour celles et ceux qui ont leur Amoureux au Ciel

     

    Accueil

     

     

     

     

     

    TRES BELLE FETE A VOUS, A TOUTES ET TOUS  !

     

     

    LOVE YOU

     

    « JESUS ECOUTE NOS DEMANDES, VEUT NOTRE BONHEURDONNEZ-LEUR VOUS MÊME A MANGER ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    6
    Vendredi 12 Février 2016 à 01:29

    Messieurs, Mesdames,

    Vous pourriez peut-être indiquer le site dans lequel vous avez copié 

    — sans le demander —

    le travail et la présentation de l'histoire de saint Valentin (14 février)

     

    qui provient donc du site catholique cassicia.com

    5
    Samedi 15 Février 2014 à 09:02

    bonjour ana,ah je ne connaissais pas l'histoire de Valentin,c'est beau,un beau témoignage de Jésus,et pour l'amoureux,j'ai perdu un amoureux,il ya longtemps,bien avant que j'ai mon fils,et je pense toujours autant a lui,nous étions trop fusionnel,cela reste un beau souvenir car la mort n'est pas une fin,mais le renouveau sur autre chose

    belle journée

    4
    Samedi 15 Février 2014 à 08:04

    Bonjour Nani, pas d'article ce matin, je repasserai plus tard... Le vent a soufflé fort cette nuit, mais le calme est revenu ce matin... Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    3
    Vendredi 14 Février 2014 à 19:21

    je ne connaissais pas l'histoire de Saint-Valentin.... Merci Nani ! Oui Jésus-Christ est l'unique lumière.

    J'ai aimé ta chanson alors..... Bravo pour ton texte ma chère nani. je t'embrasse fort.

    Mam.

    2
    Vendredi 14 Février 2014 à 16:30

    quel acte de foi !!

    il n'y a qu'à Lui dire :

    "je t'aime Jésus"

    et  l'oraison devient brasier ardent toute à la gloire de Dieu.

    daniel

    1
    Vendredi 14 Février 2014 à 07:22

    Accueil

    Bonjour Ana, tu as bien fait de mettre l'histoire de Saint-Valentin... Je t'ai piqué ton image pour ceux qui ont perdu leur compagnon, je l'ai mise dans l'accueil de mon blog... La pluie n'a pas cessée de tomber depuis hier soir... Bonne journée, gros bisous...

    J'ai été contente de t'avoir hier au téléphone....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :