• Tenir son âme en paix suppose une sorte de simplicité

     

    Psaume 80(79),2-3bc.15-16a.18-19.

    Berger d'Israël, écoute,
    toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
    resplendis au-dessus des Kéroubim,
    Réveille ta vaillance

    et viens nous sauver.
    Dieu de l'univers reviens !
    Du haut des cieux, regarde et vois :
    visite cette vigne, protège-la,

    celle qu'a plantée ta main puissante.
    Que ta main soutienne ton protégé,
    le fils de l'homme qui te doit sa force.
    Jamais plus nous n'irons loin de toi :

    fais-nous vivre et invoquer ton nom !

     

    https://i.pinimg.com/736x/ea/16/c0/ea16c046d5f8367310f06b35133b1fb1--advent-wreaths-merry-christmas.jpg

     

    Personne n’invoque plus ton nom, nul ne se réveille pour prendre appui sur toi. Car tu nous as caché ton visage, tu nous as livrés au pouvoir de nos fautes.
    Mais maintenant, Seigneur, c’est toi notre père. Nous sommes l’argile, c’est toi qui nous façonnes : nous sommes tous l’ouvrage de ta main.

    Image associée

     

    Laisser faire le silence dans nos coeurs

    Comment parvenir au silence intérieur ? Parfois nous nous taisons, mais, au dedans, nous discutons fort, nous confrontant avec des partenaires imaginaires ou luttant avec nous-mêmes. Tenir son âme en paix suppose une sorte de simplicité : « Je n’ai pas pris un chemin de grandeurs ni de prodiges qui me dépassent. » Faire silence c’est reconnaître que mes soucis ne peuvent pas grand-chose. Faire silence, c’est laisser à Dieu ce qui est en dehors de ma portée et de mes capacités. Un moment de silence, même très bref, est comme un repos sabbatique, un saint arrêt, une trêve du souci.

    Image associée

       
    « Problèmes de connexion résolus et passage demain ! L’épreuve de la maladie... Le silence »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 4 Décembre 2017 à 20:36

    Ce que dit notre ami Rémy, je le fais mien. Comme lui, je n'ai pas peur du RIEN... D'ailleurs n'est-ce pas de rien, que nous sommes sorti, (provisoirement) avant le big bang ? Mais comme dit souvent notre ami, ce n'est que mon avis.

    Rebises

    Hugues

    5
    Lundi 4 Décembre 2017 à 09:18

    Accueil

    Bonjour Ana, merci pour ce joli psaume..

    Nous avons toujours besoin que Dieu nous tende la main..

    Bonne journée chère petite amie.

    Gros bisous

    4
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 23:15

    bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Vous savez comme le disait si bien Coluche, gauche et droite ce sont les deux bouts d'un même bâton, en clair c'est pareil. En ce qui me concerne que ce soit les uns ou les autres je ne m'en occupe pas, seul Dieu pourra régler les problèmes lorsque l'heure sera venue de faire le grand ménage sur la planète. Je vous souhaite une bonne nuit, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    3
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 23:09

    Coucou ma Nani chérie,

    j'aime ce psaume il t'apporte de la sérénité.

    Ca y est j'ai fais ma pâte à pains d'épices mes fameux 'lekerli'.

    J'aime pétrir la pâte, je me mets dans la situation de tant de femmes au long des siècles et cela me met en méditation et en prière.

    Maintenant elle repose et je vais en faire d'autres! Les St Nicolas pour le 6/12 en pensant à mon papa dont c'étaient les préférés.

    Et je suis triste ma maison n'est pas prête pour le premier dimanche de l'Avent. Je garnis la fenêtre extérieure (la seule sur l'extérieur) que tu vois dans la bannière.

    Et la couronne à la porte pour saluer les visiteurs. Et installer ma crèche (en fait celle de Georges petit, car c'est mon frère qui a celle de chez nous. Mais j'ai quelques moutons de Papa et qq pièces achetées deci-delà.

    Mais tout ce matériel dans un esprit pour se préparer au grand jour.

    Alors bonne semaine ma Nani chérie.

    PS je n'oublie pas de t'envoyer les papiers prévus.

    2
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 20:35

    BONSOIR NANI !

    Tu vois, cette invocation, ces prières donnent bien la voie de l'effort !

    Les êtres humains n'ont pas fini d'invoquer Dieu, nous sommes tous impuissants face aux vicissitudes terrestres !

    Toi tu as la chance d'avoir la foi et de savoir où tu vas, moi je me poserai toujours la question jusqu'à la fin de mes jours, mais je suis serein, le 'RIEN" ne m'impressionne pas !

    Gros Bisous Nani !

    RÉMY.

      • Samedi 20 Janvier à 18:15

        Cher Rémy

        On ne parle pas du même rien.

        N'avoir Rien comme sécurité pour moi c'est me sentir 

        entre les bras de Jésus. Ne savoir Rien sur mon

        lendemain ne me donne aucune crainte.

        J'attend TOUT car je me sais entre ses bras d'Amour.

        Tu as eu la foi puisque tu m'as parlé de ton enfance.

        Tu cherches ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :