• QUE TON VISAGE S'ILLUMINE POUR NOUS

     

    PSAUME 66

    Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
    que son visage s'illumine pour nous ;
    et ton chemin sera connu sur la terre,
    ton salut, parmi toutes les nations.

     Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
    qu'ils te rendent grâce tous ensemble !

    Que les nations chantent leur joie,
    car tu gouvernes le monde avec justice ;
    tu gouvernes les peuples avec droiture,
    sur la terre, tu conduis les nations.

     Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
    qu'ils te rendent grâce tous ensemble !

    La terre a donné son fruit ;
    Dieu, notre Dieu, nous bénit.
    Que Dieu nous bénisse,
    et que la terre tout entière l'adore

     

    7gbgfetd

     

    Rien de plus mystérieux, unique, qu’un visage.
    Nous passons des heures à contempler le visage du nouveau-né, de l’enfant endormi, le visage de l’être aimé.
    Nous contemplons aussi le visage travaillé par les ans, ou creusé par la maladie et qui va mourir. Nous le contemplons, non qu’il soit esthétique. Mais parce qu’il est beau. Beauté de l’histoire partagée, de l’amour vécu, de la fidélité qui a traversé la violence des flots de l’existence. Beauté de son dénuement même. Lui qui est remis à notre responsabilité.
    Le visage est ainsi unique. Nul ne lui ressemble. Non de par sa plasticité, mais par sa profondeur qui m’appelle, me convoque. C’est ce que déploie le philosophe Emmanuel Lévinas : Le visage est épiphanie, manifestation qui m’oblige à le secourir, à prendre soin de sa nudité, de sa vulnérabilité.
    Voilà sa véritable beauté, celle qui dit le cœur de l’humain. Ce ne sont ni la cupidité, l ‘avidité, la convoitise, qui caractérisent l’homme.

    Mais qu’il puisse, à tout moment, quitter la fascination de la puissance, au nom d’un seul visage véritablement rencontré.

    Vocation véritable de l’humain.
    Vocation de Dieu. Lui qui se donne à rencontrer par son visage.

    « Que son visage s’illumine pour nous » invoque le psalmiste. Lui, le Dieu de l’Alliance, lui dont le visage fut bafoué, humilié, défiguré, qu’il vienne nous apprendre ce que nous sommes véritablement. Que son visage brille sur le nôtre, nous transforme.
    Épouser le visage de Dieu. Se laisser renouveler par le visage du Christ, icône du Père.

    Que notre Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse.
    Que son visage se grave sur nos traits.

     Sr Véronique Margron

     

     

    Afficher l'image d'origine 

     

      Le visage est épiphanie, manifestation qui m’oblige à le secourir, à prendre soin de sa nudité, de sa vulnérabilité.

    Emmanuel Lévinas 

     

    Mes Amis,

    Je crois que pour avoir un vrai regard, il est

    nécessaire de l' intérioriser. De pas rester sur

    ce que nos yeux voient. 

    Celui que je regarde, est un être unique.

    Pas seulement son visage, ses yeux, son

    corps, mais son âme aussi. 

    Dans ces temps où nous vivons l'urgence,

    arrêtons-nous pour vraiment regarder l'autre.

    Je me rend compte, combien mon regard devient

    autre si je ne vois, que ce qui m'attire chez l'autre.

    Aussi, combien mon regard est plus vrai,

    lorsque j'accueil cet autre dans sa différence.

    Je ne peux oublier cette Dame du métro toute

    recroquevillé, habillée des haillons, par terre.

    Je me suis arrêté, mais quoi faire ? j'ai prié

    à coté d'elle. Est-ce-que un peu d'argent 

    suffisait ? Non ! 

    Si je l'avais vraiment regardé, je sais ce que

    j'aurais dû faire, car elle ne demandait rien de

    materiel.

     

    Un jour, Jean Vanier demandait au psychiatre de l’Arche, Patrick MATHIAS : « Quelle est pour toi la maturité d’une personne humaine ? » Il a répondu spontanément : « La tendresse ». Et il a écrit cette page que sa femme a trouvé après sa mort…

    Afficher l'image d'origine

     

    La tendresse comme lien social, comme sentiment exprimé, reste souvent tabou, cachée. Elle nous appelle trop à offrir ce que nous avons de tendre, de doux, plus de carapace protectrice. Nous nous exprimons et risquons à tout instant d’être blessés. Comment pouvons-nous tenter l’aventure du contact interhumain, doux et délicat, rassurant, avec un geste de désir affectueux et calmant ?

     

    mes ,tubes

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

     

     

     

    QUE TON VISAGE S'ILLUMINE POUR NOUS

     

    « L'absence de Dieu... une autre forme de présence.L’AVENT AVEC LES CHRÉTIENS D’ORIENT »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 13:51

    hello petite Ana....

     un visage, un sourire reflete notre ame...

     ton article est reconfortant..

     et apaisant..

     en esperant que tu vas bien..

     je te souhaite une agreable semaine  bisous.."V".

     

    5
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 08:57

      

    Bonjour Ana, j'espère que tu n'es pas malade..

    GROS BISOUS

    4
    Samedi 28 Novembre 2015 à 16:51

    Bonjour ana
    sachons aimer notre prochain comme Jésus nous l'a appris
    le week-end se passera sous la pluie et la fraîcheur
    Je te souhaite de passer une bonne  journée et un agréable week-end
    je t'embrasse

    3
    Samedi 28 Novembre 2015 à 09:59

      

    Bonjour Ana, j'espère que tu vas bien..

    Un petit coucou de ta part me ferait plaisir..

    Bon samedi, gros bisous, caresses à Titi

    2
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 10:03

      

    Bonjour Ana,

    un petit coucou pour te souhaiter de passer un bon vendredi.

    GROS BISOUS

    1
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 09:48

      

    Bonjour Ana, un bel article...

    Aimons notre prochain comme nous même comme l'a demandé Jésus

    Bon jeudi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :