• POUR LES MALADES...AYEZ COURAGE ...

     

    La souffrance du malade et l'abandon.

    Cela peut paraître scandaleux...

    Nous pouvons penser, qu'un malade, ou une personne qui souffre,

    doit lutter chaque jour et à chaque moment.

    C'est vrais que la souffrance est bien là, que on ne la veut pas.

    Mais, pourquoi nous retrouvons des malades plein de sérenité ?

    Le malade, a une grande sagesse. A aussi une " grâce de son état "

    Le malade n'est pas toujours souriant...il pleure, il a mal,

    il y a des jours trés difficiles. Tout cela est normal.

    Mais que vient faire ici l'Abandon ?

    Qu'est-ce-que cet abandon ?

    C'est comprendre son état, sentir sa propre souffrance,

    mais l'écouter avec une grande receptivité.

    L'accueillir...

    Encore une folie... NON.

    Accueillir sa souffrance c'est déjà un soulagement.

    Nerveusement, cela detend...ne culpabilice pas...

     

    L'ABANDON DANS LA SOUFFRANCE

     

    Quelqu'un va se dire en me lisant, elle ne sais pas de quoi

    elle parle. Je ne me permettrais pas de parler de sujet...

    Si moi-même je ne vivais pas un handicap.

    Lorsque on a la foi, on peut regarder Jésus dans sa passion.

    Il ne resiste pas aux coups, aux crachats, aux insultes.

    Il vit l'abandon.

    L'Abandon, c'est ne pas se sentit seul ou seule.

    C'est savoir, que nous avons prés de nous quelqu'un

    nuit et jour qui nous tiens la main.

    On ne pleure pas seuls. On ne souffre pas seuls.

    Avant, lorsque j'étais en pleine santé, mon travail était

    d'accompagner des grands malades.

    J'ai été témoin de leur moments si durs.

    Mais j'ai été le plus souvent, EMERVEILLE de voir leur courage. 

    Je me souviendrai toujours de Patrick.

    Esclérose en plaques. Tout son corps était incapable d'agir.

    Chaque jour, il me demandait de télephoner pour savoir,

    s'il y avait quelque chose de beau au théatre. 

    Il demandait les places pour lui es sa femme.

    Toujours il programmait un voyage pour les vacances.

    Il fallait le voir lorsque il y avait un match de rugby.

    L'ABANDON DANS LA SOUFFRANCE

    J'Aimerais pouvoir soulager ceux qui souffrent seuls.

    Ces personnes qui sont en maison de retraite.

    Combien je voudrais être un oiseau, 

    pour venir visiter ces personnes.

    Parfois, il y a les animaux de compagnie.

    Combien on les doit à ces êtres qui partagent le

    quotidien de personnes.

    Bonsoir et, je vous embrasse bien tendrement.

     

    Chers malades et souffrants...ce chant est pour vous.

    Dieu vous Aime et comprend tout. Il est toujours avec nous,

    nous les souffrants.

     

     GOD BLESS YOU TO Aperçu

     

    QUE DIEU TE BENISSE 

     

     

    « UN PEU DE DETENTE LE SOIRDONNONS LE MEILLEUR DE NOTRE VIE AU SEIGNEUR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 07:42

    Bonjour Ana, la maladie est une chose horrible à supporter, heureusement qu'il y a Jésus pour aider ceux qui souffrent moralement et physiquement... Aujourd'hui, je vais voir Thérèse...  Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :