• Méprisé, abandonné des hommes

      

     

     Vendredi saint : Célébration de la Passion du Seigneur

     

    Livre d'Isaïe 52,13-15.53,1-12.
     

     

    Mon serviteur réussira, dit le Seigneur ; il montera, il s’élèvera, il sera exalté !
    La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme ; il n’avait plus l’apparence d’un fils d’homme.
    Il étonnera de même une multitude de nations ; devant lui les rois resteront bouche bée, car ils verront ce que, jamais, on ne leur avait dit, ils découvriront ce dont ils n’avaient jamais entendu parler.
    Qui aurait cru ce que nous avons entendu ? Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé ?
    Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, une racine dans une terre aride ; il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire.
    Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien.
    En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié.
    Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris.
    Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.
    Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche.
    Arrêté, puis jugé, il a été supprimé. Qui donc s’est inquiété de son sort ? Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à mort pour les révoltes de son peuple.
    On a placé sa tombe avec les méchants, son tombeau avec les riches ; et pourtant il n’avait pas commis de violence, on ne trouvait pas de tromperie dans sa bouche.
    Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. S’il remet sa vie en sacrifice de réparation, il verra une descendance, il prolongera ses jours : par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira.
    Par suite de ses tourments, il verra la lumière, la connaissance le comblera. Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes.
    C’est pourquoi, parmi les grands, je lui donnerai sa part, avec les puissants il partagera le butin, car il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort, et il a été compté avec les pécheurs, alors qu’il portait le péché des multitudes et qu’il intercédait pour les pécheurs.

     

     

     

     

     

    Méprisé, abandonné des hommes

     

     

     

     

    « Vous devez vous laver les pieds les uns aux autres Christ est Ressuscité des morts Alléluia ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 6 Avril 2015 à 09:38

    Bonjour Ana, en attendant un article de toi, je te fais de gros bisous

    5
    Dimanche 5 Avril 2015 à 10:10

    Bonjour Ana, je te souhaite de passer une bonne journée de Pâques dans la paix du Seigneur...

    Moi je serais en compagnie de Jérémy aujourd'hui..

    Il a plu cette nuit et le ciel est gris ce matin..

    Gros bisous chère petite amie...

    4
    Samedi 4 Avril 2015 à 14:48

    BONJOUR ANA !

    Je te souhaite des bonnes fêtes de Pâques !

    Je sens déjà le gigot d'agneau aux flageolets !....Humm !

    Bisous Ana !

    3
    Samedi 4 Avril 2015 à 09:11

    Bonjour Ana, très bel article que j'ai pris plaisir à lire..

    Si tu veux passer chez Thérèse, elle est rentrée chez elle et a mis quelques mots sur son blog..

    Je te souhaites de passer de bonnes fêtes de Pâques..

    Gros bisous chère petite amie.

    2
    Samedi 4 Avril 2015 à 07:50

    Un problème technique prive mon coin d'internet, j'espère tout rentrera vite dans l'ordre... Mais avec les fêtes , çà risque de durer longtemps...

    Je partage en ce moment la connexion de mon smartphone mais elle est limitée...

    Je passe quand même pour te souhaiter  Nani

    Des joyeuses Fêtes de Pâques

    A mardi

    bisous

    timilo

    1
    Vendredi 3 Avril 2015 à 22:47

    Chère nanie je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques! gros bisous!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :