• ME VOICI !!!

    Paul Véronèse (Caliari, Cagliari) - Le sacrifice d'Abraham

     

    Livre de la Genèse 22,1-2.9a.10-13.15-18.

     

    En ces jours-là, Dieu mit Abraham à l’épreuve. Il lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! » 

    Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. »
    Ils arrivèrent à l’endroit que Dieu avait indiqué. Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois ; puis il lia son fils Isaac et le mit sur l’autel, par-dessus le bois.
    Abraham étendit la main et saisit le couteau pour immoler son fils.
    Mais l’ange du Seigneur l’appela du haut du ciel et dit : « Abraham ! Abraham ! » Il répondit : « Me voici ! »
    L’ange lui dit : « Ne porte pas la main sur le garçon ! Ne lui fais aucun mal ! Je sais maintenant que tu crains Dieu : tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. »
    Abraham leva les yeux et vit un bélier retenu par les cornes dans un buisson. Il alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils.
    Du ciel, l’ange du Seigneur appela une seconde fois Abraham.
    Il déclara : « Je le jure par moi-même, oracle du Seigneur : parce que tu as fait cela, parce que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique,
    je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis.
    Puisque tu as écouté ma voix, toutes les nations de la terre s’adresseront l’une à l’autre la bénédiction par le nom de ta descendance. » 

     

     

     

     

    Mes Amis en lisant cette page du sacrifice d'Abraham,

    nous pouvons penser, que Dieu demande quelque chose 

    de terrible à cet homme. Lui, qui a donné à Abraham

    un fils dans un âge avancé, va lui demander de le sacrifier.

    J'ai lu un livre  : " Isaac rétrouvé "

    En vérité, Abraham reçoit son fils si cher, dans le moment,

    où il n'hésite pas -malgré la souffrance- à donner

    à Dieu ce qu'il lui avait donné...son fils Isaac.

     

    Ce n'est pas un jeux ce que Dieu fait à Abraham.

    Par deux fois, Abraham répondra au Seigneur :

    ME VOICI

     

    Cette disposition de coeur, est celle d'un être, qui

    est complètement abandonné dans une confiance absolue.

    Abraham à choisit l'obéissance à Dieu. Il sait que Dieu

    ne le laissera jamais aller au-dessus de ses forces.

     

    Lorsque Le Seigneur nous montre un chemin, nous sommes

    libres de le suivre au pas. Mais si nous désirons marcher

    avec lui, notre route doit être dans une disposition de coeur

    vraie. Cela peux nous sembler parfois difficile,

    cependant, il faut avoir cette confiance de nous savoir

    sur une route de JOIE et de LIBERTE.

     

    Notre coeur ne peut se donner à moitier.

     

    Que veux-tu Seigneur ? Que veux-tu que je fasse ?

    Donnez-moi les forces, la confiance pour te suivre.

    Je ne sais pas où tu veux m'amener, mais je vais

    faire le premier pas avec toi car je suis sûr de Toi. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ME VOICI POUR

     

     

     

    FAIRE TA VOLONTE

     

     

     

     

    ME VOICI !!!

    « Le service aux pauvres et aux déshéritésJE CONSTATE LA PEUR DU PAUVRE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 2 Mars 2015 à 18:18

    Bonjour ana
    il faut suivre le cemin du seigneur ,mais je n'aurais pas eu  la force de caractère de sacrifier mon fils
    Pour ne pas changer, aujourd’hui sera encore une journée pluvieuse
    Je te souhaite de passer un bon début de semaine
    je t'embrasse très fort

    1
    Lundi 2 Mars 2015 à 10:55

    Bonjour Ana, ton article est très beau... Comme ABRAHAM, nous devons suivre les volontés de Jésus et faire des sacrifices pour arriver au but qu'il nous a fixé...

    Le beau temps continue sur la côte, il fait 17° en ce moment, c'est déjà le printemps, hier j'ai vu des magnolias en fleurs dans un jardin...

    Bon début de semaine, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :