• LA MEFIANCE OU LA PRUDENCE ?

     

     

    Livre des Actes des Apôtres 9,26-31.

     

    En ces jours-là, arrivé à Jérusalem, Saul cherchait à se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui, car ils ne croyaient pas que lui aussi était un disciple.
    Alors Barnabé le prit avec lui et le présenta aux Apôtres ; il leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment, à Damas, il s’était exprimé avec assurance au nom de Jésus.
    Dès lors, Saul allait et venait dans Jérusalem avec eux, s’exprimant avec assurance au nom du Seigneur.
    Il parlait aux Juifs de langue grecque, et discutait avec eux. Mais ceux-ci cherchaient à le supprimer.
    Mis au courant, les frères l’accompagnèrent jusqu’à Césarée et le firent partir pour Tarse.
    L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle se construisait et elle marchait dans la crainte du Seigneur ; réconfortée par l’Esprit Saint, elle se multipliait.

     

     

     

     

    Mes Amis, je ne sais pas si vous serez d'accord :

    Méfiance =  Prudence ?

     

    Pour moi, la méfiance ferme toutes les portes,

    la prudence laisse la porte ouverte.

     

    On voit dans cette lecture, comme les disciples

    de Jésus avaient peur de Saul nouveau converti.

     Auparavant lui avait persecuté les chrétiens.

    Alors Barnabé le prit avec lui et le présenta aux

    Apôtres ; il leur raconta comment, sur le chemin, Saul

    avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment, à

    Damas, il s’était exprimé avec assurance au nom de

    Jésus.

     

    Je dis cela aussi à propos de la novelle que j'ai reçu

    à la messe ce matin. 

     

     

     

    DÉCLARATION DE MONSEIGNEUR MICHEL SANTIER EVÊQUE DE CRÉTEIL AUX CATHOLIQUES DE SON DIOCÈSE APRÈS LES ATTENTATS DÉJOUÉS CONTRE DEUX ÉGLISES À VILLEJUIF

    Mercredi matin, nous apprenions par une dépêche du ministère de l'intérieur qu'un jeune étudiant en informatique projetait de manière imminente un attentat, vraisemblablement contre une ou deux églises à Villejuif.
    Depuis, les investigations ont permis d'établir son implication dans le meurtre d'une jeune maman, Aurélie Châtelain, arrivée la veille en vue de participer à un stage de formation professionnelle. Nous redisons notre sincère compassion à cette famille brisée, que je vous demande de porter dans vos prières.

    Je tiens par ailleurs à remercier les services de l'Etat, qui ont permis de déjouer ces attentats.

    Je sais bien que l'émotion déborde au-delà des catholiques pratiquants et que beaucoup de Français sont touchés dans ce qui fonde leur histoire et leur mémoire profonde.

    Après la stupeur et l'incompréhension d'une telle nouvelle, je demande à tous les catholiques du Val-de-Marne de rester unis et de ne pas céder à la peur !
    Nos églises doivent rester ouvertes !
    Nos célébrations doivent continuer à célébrer notre Espérance !
    Nos communautés doivent être vigilantes !

    Régulièrement, nous découvrons par la télévision et la presse, les exactions dont sont victimes les Chrétiens d'Orient ! Touchés dans leur chair, privés de leurs biens, ils résistent et continuent de proclamer leur foi en un Dieu d'Amour, tissant des ponts entre les diverses communautés de croyants et d'incroyants.
    Aujourd'hui, ces événements val-de-marnais aiguisent vivement notre conscience : Oui, « nous sommes tous des chrétiens d'Orient », parce que nous sommes tous, chrétiens !

     

    Notre résistance, ici en Val-de-Marne ne se fera ni par les armes, ni par la psychose ! Nous résisterons par notre calme, notre discernement, notre capacité à croire en la fraternité entre tous les peuples, entre tous les croyants, de toutes les confessions chrétiennes et de toutes les religions ! C'est notre rempart contre la violence.
    Sur la croix, le Christ a tué la haine, et fait de nous des messagers de Paix

    Enracinés dans l'Evangile, portés par l'Espérance en Jésus-Christ, je vous invite donc à aller plus loin dans l'élan de fraternité.
    Soyons nombreux dans nos églises, ce dimanche ... et les dimanches suivants.

    Michel Santier
    Evêque de Créteil

     

     

    J'avoue, c'est avec un grand bonheur que j'ai

    lis et relis cette lettre.

     

    Voila, l'Amour bannit la crainte. Je suis heureuse, 

    parce que sans le savoir, j'avais senti cela même.

     

    Je sais mon Ami Rémy que tu ne seras pas d'accord.

    Cepedant, un chrétien ne peut faire que

    choisir la prudence mais garder toute porte ouverte.

    Sinon, nous serions loin d'être unis à nos

    frères qui souffrent en Orient et ailleurd.

     

     

     

     

     

      

     

    L'AMOUR C'EST 

     

     

     

    UN DON

     

     

     

    GRATUIT

     

     

     

    LA MEFIANCE OU LA PRUDENCE ?

     

     

     

    « Chantons un chant nouveau...Profanation à Hendaye »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mercredi 6 Mai 2015 à 16:39

    Bonjour Ana , je découvre un blog qui fait réfléchir ! . Oui cet attenta déjoué nous montre que nous ne devons pas avoir peur de notre croyance c'est dans la Bible . Avec un peu de prudence mais ouverture aux autres malgré tout . Bonne semaine et merci , amitiés , Escapade 

    1
    Lundi 4 Mai 2015 à 09:28

    Bonjour Ana, cette lettre est très belle et montre bien qu'il faut que les chrétiens continuent d'aller dans les églises.. Dieu est avec nous , il ne peut rien nous arriver de mal !...

    Bon lundi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :