• L'examen en commission spéciale du projet de loi bioéthique

    IN VITRO

     

    Suis touché par ce projet sur la PMA...

    Et cela depuis longtemps.

    Suis touchée car, ayant souffert toute ma vie de pas savoir qui a été ma Mère, si elle m'a Aimée... à cela s'ajoute la méconnaissance absolue d'un père...

    Jusqu'à mes 20 ans mon père n'était pas présent dans ma tête...

    Absence complète du père...

    Qui suis je ? 

    Confrontée a ce mal être de la femme...

    Ce manque de confiance...

     

    Ma vie a été un supplice et j'ai souhaité la mort n'ayant pas la confiance de l'Amour...

     

    Comment croire à un Amour alors que ceux qui m'ont conçu sont absents et sans aucune explication ?

    J'ai eu beaucoup de la chance de trouver sur mon chemin des hommes et des femmes qui m'ont apprivoisé ...

    Le toucher de quelqu'un m'a été impossible car trop violent.

    Je n'ai dit je t'Aime ou mon chéri, chérie  ...termes si importants pour exprimer la tendresse.

    Seule une femme qui m'a donné son savoir en médecine et apporté du réconfort pas que par les médicaments, mais par son regard et ses paroles. Puis même à distance car à la retraite elle a fait ce que ma mère n'a pas fait :

    "Je ne vous abandonnerai pas"

    Elle m'a dit cela lors de notre dernier entretient ...j'ai pu lui dire ma peine. Elle m'a tendu ses bras en prenant mes mains et c'est alors qu'elle me l'a dit 

    "Moi je ne vous abandonnerai pas"

    Et elle tienne sa parole et est présente même au tél.

    Seul le jour ou j'ai eu mon chaton de deux mois entre mes bras...un 29 juin de 2015 dans le transport ...j'ai appelé à cette petite boule de poils... mon chéri, mon amour n'aie pas peur je t'Aime.

    Et je me dis que ces mots furent dis de telle façon qu'à chaque fois que les répète à Titi il me regarde émerveillé et se mets dans des positions détendues ...lui un chat m'a compris !

    Je pense que Dieu à bien fait que cela soit ainsi pour me parler à travers cet amour qu'il a pour moi sa créature...Il me lance

    la bouée de sauvetage.

    Il faut se dire que pour qu'un être humain ait besoin d'un chat pour apprendre à parler le langage de l'Amour...il faut alors arriver a comprendre la blessure presque mortelle d'amour.

    Comment donner la vie à un être alors que l'on ne sait pas ce que c'est d'être Aimée et accueillie ?

    Il faut être passé par là pour pouvoir comprendre le poids des mots si violents.

    Donner la Vie est une violence car on sépare l'être de celui qui le protège...

    Mais lorsque on apprend que l'on a une maladie à cause des médicaments ingérés pour provoquer son avortement ...

    Par ces quelques mots mal dits je veux faire comprendre comme l'avenir des enfants...me touche et combien je comprend tant et tant ce que l'on veut leur donner " pour leur bien"

    Mais je ne veux pas deux pères et

    deux mères !

    Je veux juste ce que la nature à donné depuis la nuit de temps.

    Puis ce qui peut faire dans la psychologie du petit garçon ou de la pte fille...son avenir et celui de ceux qui vont faire partie de leur VIE.

    Ah non, ici il ne s'agit pas de loi ni de religion...

    On propose une manifestation comme celle contre la loi Tobira...

    J'ai trouvé un texte qui me parait sensé...car le monde a changé et la façon de voir les choses. Il faudra de l'amour, de l'écoute et pas de la guerre pour se mettre bien d'accord.

     

    Résultat de recherche d'images pour "Un père un enfant et une mère"

     

     

    En tant que chrétien, que peut-on faire ? Aller manifester le 6 octobre prochain ? Que recommandez-vous ?
    Vous savez, la manifestation est un droit reconnu à tout citoyen par la République française. C’est un moyen qui a fait ses preuves. Les manifestations des gilets jaunes l’ont encore montré. Mais la violence n’est jamais un moyen. Cependant, que les chrétiens choisissent le moyen qui leur semble le plus adapté pour exprimer leur point de vue. Mais que ce point de vue ne soit pas une réaction spontanée, purement affective et irréfléchie, parfois blessante pour d’autres. Il ne s’agit pas d’être contre, mais plutôt de mettre positivement en avant une vision cohérente de l’être humain et de la société, qui soit source de progrès par une juste intégration des avancées de la recherche scientifique. Cette vision s’illumine, si je peux dire, quand elle est élaborée à la lumière de la fraternité. On a trop focalisé la bioéthique sur la liberté et sur l’égalité. Or, sans la fraternité, ces valeurs s’étiolent et sont vues de façon réductrice et donc conflictuelle. C’est une telle vision qui peut faire avancer les choses. Que les chrétiens se documentent pour réfléchir, pour échanger, pour arriver à rendre raison de la beauté de l’éthique et de l’Homme, et pour l’exprimer selon les moyens à leur disposition ! Ils sont aux premières loges pour mettre en avant la fraternité ! Ce mot devrait davantage inspirer les parlementaires qui sont normalement des personnes d’écoute et de dialogue, sans partis-pris idéologiques sur des questions aussi essentielles que celles que pose le débat de bioéthique. La fraternité induit des politiques où chacun estime et respecte la dignité humaine chez tous, sans aucune exception, où la puissance des uns ne s’exerce pas sur d’autres, où la solidarité pour les plus fragilisés est l’affaire prioritaire de tous etc. Mais surtout, les chrétiens sont appelés à témoigner de la bonté de Dieu en étant eux-mêmes bons pour leurs semblables, quels qu’ils soient. La bonté sans limite est la clef de l’agir chrétien !

     

    Pour ceux qui veulent encore voir plus loin

    Image associée

     

     

     

    Je voudrais ajouter que je comprends ce besoin affectif des personnes du même sexe ...

    Que je ne les juge pas...

    Mais avant TOUT...

    Le Bien De L'Enfant

    « L'ayant vue, fut ému de compassion pour elle, et lui dit : Ne pleure pas !Hommage aux Mères ...et aux pères ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Jeudi 19 Septembre à 20:08

    Je sais Hugues que tu as lu et te remercie de ton passage car oui, je suis touchée non pas pour ma propre histoire mais pour les enfants à venir. Merci

    3
    Jeudi 19 Septembre à 20:07

    Merci Mamie Lucette d'être passé comme toujours et avoir lu.

    Je sais que l'on peut avoir des diverses opinions et je le conçois,

    J'ai été touchée. Merci  

    2
    Jeudi 19 Septembre à 10:39

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    comme Hugues j'ai lu ton article en entier si émouvant..

    Tu as exprimé très bien le manque d'amour maternel et paternel que tu as eu à ta naissance... Et heureusement pour toi, un don du ciel t'est arrivé : Titi, cet amour de chaton qui te comble de bonheur..

    Je vais répondre à ton commentaire d'hier soir, Jade dort avec Sylvie et Miko avec moi, lorsque nous gardons Narco, il dort avec Sylvie..

    Bonne journée chère petite amie, gros bisous, caresses à Titi

    1
    Jeudi 19 Septembre à 08:47

    Je t'ai lu de bout en bout. Très émouvante ta dissertation avec des mots justes et forts, où comme toujours, tu laisses parler ton cœur plein d'amour. Et tu sais de quoi tu parles puisque tu as souffert de ne pas savoir qui était ton père ou ta mère. 

    Une caresse pour ton Titi. J'adore les chats, mais je n'en prends plus pour ne pas les rendre malheureux lorsque je m'absente, et cela m'arrive souvent.

    Affectueux bisous. Hugues

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :