• L'ayant vue, fut ému de compassion pour elle, et lui dit : Ne pleure pas !

    Résultat de recherche d'images pour "Regard  de compassion"

     

    En ce temps-là, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule.

     

     

    Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ;

     

    c’était un fils unique, et sa mère était veuve.

     

    Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.

     

     

    Voyant celle-ci, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit :

     

     

    « Ne pleure pas. »

     

    Il s’approcha et toucha le cercueil ;

     

    les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit :

     

    « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. »

     

     

    Alors le mort se redressa et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.
    La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant : « Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. » Et cette parole sur Jésus se répandit dans la Judée entière et dans toute la région.

    Luc 7, 11-17

     

    Résultat de recherche d'images pour "Regard  de compassion"

     

     

    Etre remué dans ses intestins, de là être ému de compassion, avoir compassion (car les entrailles sont sensées être le siège de l'amour et de la pitié.

     

    Et pour être remué dans les entrailles ...il faut regarder l'autre...

     

    Mais cela ne suffit pas... que le regard des yeux...

     

    COMPASSION... pâtir avec ...souffrir avec.

     

    Sagesse                                                                                                                                                     Plus

     

    Plus le temps passe, plus je reviens vers ce regard reçu des pauvres...

    Cette compassion n'est pas de la pitié...

    Ah le pauvre ou la pauvre !

     

    Ce sont deux regards qui se croisent et sans un mot se comprennent...se devinent...

    s’émeuvent ...

    Combien je dois au regard de Carola ... Combien j'ai été émue par cette dame dont sa tête bien que très intelligente ...avait perdu ce que nous avons de "raisonnable"

    Elle s'habillait en fée sans aucune honte et marchait dans la rue ou dans le métro en chantant et souriant les autres passants...

    Un jour en nous séparant...je l'ai vue au quai d'en face ...je l'ai vue entrer dans le wagon et j'ai eu peur pour elle...peur des moqueries...

    Si vous aviez vu  ce que j'ai vu ! Les gens l'accueillaient avec des sourires de tendresse... elle voulait leur dire sa joie et de croire en Jésus en qui elle croyais...elle voulait tout partager.

     

    J'aime Jésus non pas parce que on me l'a enseigné au catéchisme...

    Je l'ai appris aussi par cette gentillesse des catéchistes qui donnaient leur temps...

    Je ne me souvient même pas de leur visages mais elles m'ont touché enfant.

    Le vieux prêtre aussi m'a profondément touché par sa bonté.

    Je l'aime mon Jésus à cause de son regard.

    Ah, lorsque on se sent regardé par lui et sans le voir !!! mais REGARDÉE ! et lorsque on sens le cœur libéré ...aucune créature, aucune beauté ni rien sur cette terre pourra m'apporter autant que ce regard de la première fois...

    Personne t'a condamné ? Et même si l'on a posé sur toi un regard qui fait tant de mal...

    comme celui de ma tante et de la religieuse...

    Ce regard m'a haussé et m'a donné confiance

    Va, désormais ne crains plus rien ni personne

     

    La tendresse n'a pas des mots

     

     

    Voilà ce partage de ce jour un peu décousu...

    Mais il est bien là et je vous souhaite une belle

    journée de mercredi pour toutes et tous  

     

    Lift me higher little human • • • • • #cat #chat #gato #adorable #catlover #catpassion #cute

     

    Ce qui qui porte qui ? 

    L'Amour !

     

    Que Dieu nous Bénisse 

    « Voilà tout simplement une journée de plus et unique ! L'examen en commission spéciale du projet de loi bioéthique »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 18 Septembre à 20:54

    coucou Nani, je te remercie pour ton com sur ma page! je suis hyper fatiguée je vais aller me coucher et je renonce à cuisiner le civet de sanglier et du coup j'ai annulé l'invitation à mon amie et son copain! la santé d'abord! Bises

    4
    Mercredi 18 Septembre à 09:36

    Rebonjour chère Nani, car je viens de te faire un petit coucou sur ton gentil commentaire. Comme je te disais, en six jours, dont trois passés à la Courneuve en compagnie de ma cousine et sa famille, je me couchais assez fatigué vers 21 heures par des journées passées à 100 à l'heure ! Je n'ai même pas eu le temps de m'offrir une pièce de théâtre. J'ai bien reçu ton message me disant que tu te trouvais chez ton docteur lors de ma tentative d'appel.  Pas de raison que tu ailles mieux ! Je te le souhaite en tout cas.Gros bisous affecueux. Hugues

     

     

     

     

    3
    Mercredi 18 Septembre à 09:29

    Bonjour Nani, merci pour ton message et ta photo! c'est super, merci pour tes passages de l'évangile! cette aprèm je vais voir ma psy, je suis contente ça va me faire du bien parce qu'en ce moment je ne suis pas très bien! il y a comme une bombe en moi qui est prête à se déclencher à la moindre étincelle! bonne journée à toi, bises

    2
    Mercredi 18 Septembre à 09:26

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    une très belle page remplie de l'amour que tu portes à Jésus..

    Merci pour les commentaires que tu mets sur mon blog, ils me touchent énormément...Tu es trop bonne envers moi..

    Bonne journée avec Titi, gros bisous

    1
    Mercredi 18 Septembre à 07:15

    Passe une très belle journée

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :