• Je vous emmène ! en ce jour du Baptême du Chris en terre sainte !

    Fichier:Jacopo Tintoretto - The Baptism of Christ (detail) - WGA22553.jpg —  Wikipédia

    Le baptême de Jésus

    Jésus, arrivant de Galilée, paraît sur les bords du Jourdain, et il vient à Jean pour se faire baptiser par lui.

    Jean voulait l’en empêcher et disait :

    « C’est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c’est toi qui viens à moi ! »


    Mais Jésus lui répondit :

    « Pour le moment, laisse-moi faire ; c’est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste. »

    Alors Jean le laisse faire.
    Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l’eau ; voici que les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j’ai mis tout mon amour. »

     

     

    Méditation sur le Baptême de Jésus avec le Pape Benoît XVI

    Dimanche 13 janvier 2013

     Il se produit ce qui à nos yeux pourrait apparaître paradoxal. Jésus a-t-il besoin de pénitence et de conversion ? Assurément pas. Et pourtant, c’est précisément Celui qui est sans péché qui se place parmi les pécheurs pour se faire baptiser, pour accomplir ce geste de pénitence ; le Saint de Dieu s’unit à ceux qui se reconnaissent comme ayant besoin de pardon et demandent à Dieu le don de la conversion, c’est-à-dire la grâce de revenir à Lui de tout leur cœur, pour lui appartenir complètement. Jésus veut se mettre du côté des pécheurs, devenant solidaire avec eux, exprimant la proximité de Dieu. Jésus se montre solidaire avec nous, avec notre difficulté à nous convertir, à abandonner nos égoïsmes, à nous détacher de nos péchés, pour nous dire que si nous l’acceptons dans notre vie, Il est capable de nous relever et de nous conduire à la hauteur de Dieu le Père. Et cette solidarité de Jésus n’est pas, pour ainsi dire, un simple exercice de l’esprit et de la volonté. Jésus s’est réellement plongé dans notre condition humaine, il l’a vécue jusqu’au bout, en dehors du péché, et il est en mesure d’en comprendre la faiblesse et la fragilité. C’est pourquoi il ressent de la compassion, il choisit de « souffrir avec » les hommes, de devenir pénitent avec nous. Telle est l’œuvre de Dieu que Jésus veut accomplir: la mission divine de panser celui qui est blessé et de soigner celui qui est malade, de prendre sur lui le péché du monde.

     

    REJOISSONS-NOUS !

    Première messe depuis 54 ans célébrée sur le lieu présumé du baptême de Jésus

     

    WEB2-la chapelle Saint Jean-Baptiste de Kasser-Al-Yahoud-CISJORDANIE-CC BY-SA 3.0

    La chapelle Saint Jean-Baptiste de Kasser-Al-Yahoud (Cisjordanie)

     

    Alors que l’Église célèbre ce dimanche le baptême du Christ, une messe historique va être célébrée au bord du Jourdain, sur le lieu présumé du baptême de Jésus, en Cisjordanie.

    Pour la première fois cinquante-quatre ans, une messe va être célébrée ce dimanche 10 janvier 2021, fête du baptême du Christ, en la chapelle Saint Jean-Baptiste de Kasser-Al-Yahoud (Cisjordanie), sur la rive occidentale du Jourdain, a fait savoir la Custodie franciscaine de Terre sainte. C’est un événement pour le moins historique dans la mesure où cette zone était occupée militairement par Israël depuis 1967 et la guerre des Six Jours et sur laquelle il était quasiment impossible de se déplacer sans tomber sur une mine antipersonnel.

    « Ce sera une journée très spéciale », a indiqué à cette occasion le père franciscain Ibrahim Faltas, prêtre de la Custodie de Terre Sainte. « Après tout ce temps, nous sommes revenus. Cela nous donne un espoir de paix. Pour nous, c’est un signe de ne pas perdre espoir, de ne pas perdre espoir de paix ». Aujourd’hui, la chapelle en plein air ronde du deuxième étage, avec ses deux escaliers qui courbent de chaque côté, est toujours criblée de balles, tout comme les pièces du petit monastère en dessous. Pour mémoire le site du baptême de Jésus, à Béthanie, sur la rive jordanienne du Jourdain, a été officiellement déclaré Patrimoine de l’humanité par l’Unesco le 2 février 2016.

     

     

    Lieux Saints en Terre Sainte

    Mes Amis-es,

    J'ai eu la grâce de visiter ces lieux saints en suivant les pas du Christ. Des heures de marche dans désert et même avec grand chaleur et soif. Je suis heureuse de vous faire découvrir ces lieux de la foi Chrétienne. Je viens de faire un don pour une messe pour VOUS TOUS et La France 

    Même 1euro par PayPal 

    Clichttps://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwii4LO1v5HuAhVCxIUKHSFXDCgQFjAAegQIAxAC&url=https%3A%2F%2Fwww.custodia.org%2Ffr&usg=AOvVaw3V2CopRnpWM9UISl6J8kv7

     

     

     

    La basilique de l'Annonciation à Nazareth
    C'est à Nazareth, sur le lieu de la basilique, que la tradition situe l'épisode de l'Annonciation. Ce jour là, l'ange Gabriel rend visite à la Vierge Marie pour lui annoncer qu'elle va porter le fils de Dieu. Depuis le XXe siècle, la basilique commémore cet épisode fondamental du récit biblique. Dans l'église, le pèlerin peut découvrir une partie de la maison de Marie creusée dans la roche. Une petite chapelle est installée à l'intérieur pour permettre aux pèlerins de venir se recueillir.

    © Alefbet I Shutterstock

     

     

    L'église de la Nativité à Béthléem
    Bâtie au IVe siècle par l’empereur romain Constantin, la basilique de la Nativité est l’une des églises les plus importantes de Terre sainte. Elle abrite la grotte de la nativité, là où la Vierge Marie aurait donné naissance à Jésus. Chaque année, deux millions de pèlerins viennent se recueillir dans la grotte, au sous-sol de l'église, matérialisée par une étoile à quatorze branches. Percée d'un trou, elle permet aux pèlerins d'embrasser la roche originelle. A proximité se trouve la mangeoire dans laquelle on déposa l'Enfant-Jésus, aujourd'hui transformée en autel.

    © Victor Lauer I Shutterstock

     

     

    Le monastère de la Tentation à Jéricho
    Près de Jéricho, sur une falaise abrupte, on découvre le spectaculaire monastère de la Tentation bâti à la fin du XIXe siècle par les Grecs orthodoxes. C'est là que les cénobites des premiers siècles venaient se recueillir, dans des grottes, pour commémorer l'épisode des quarante jours que le Christ a passé au désert et où il a expérimenté la tentation du démon et la faim.    

     

     

    Le puits de Jacob à Sichem
    La ville de Sichem est un lieu essentiel dans les récits bibliques. C'est ici que, dans l'Ancien Testament, Josué proclama l'alliance entre le Seigneur et le peuple d'Abraham. C'est aussi dans cette ville que Jésus rencontra la samaritaine au puits et lui annonça qu'il était le Messie. Saint Paul dira plus tard au sujet de cette rencontre : "Il n’y a plus de juif ou de païen, il n’y a plus d’homme ou de femme, il n’y a plus d’esclave ou d’homme libre… en Christ ». Ce puits, creusé dans la roche calcaire, est désormais abrité dans un sanctuaire orthodoxe grec.    

    © Gary YIM I Shutterstock

     

     

    L'église de Cana
    Près de Nazareth, la ville de Kefar Kenna est, selon la tradition, le lieu où se déroulèrent les noces au cours desquelles Jésus accomplit son premier miracle, lorsqu'il changea l'eau en vin. Aujourd'hui, deux églises ont été construites sur le lieu du souvenir, franciscaine et orthodoxe. La plus belle est l'orthodoxe, qui conserve dans sa crypte des "jarres" qui rappellent le miracle du vin. L'église y accueille également les couples qui souhaitent renouveler leurs vœux de mariage.  

     

     

     

    Le couvent des pères blancs avec la piscine de Bézatha
    A Jérusalem, près de la porte des lions, se trouve le couvent des pères blancs qui abrite à l'intérieur la piscine de Bézatha, l'endroit où Jésus guérit un homme paralysé. C'est à cet endroit que les malades venaient y chercher la guérison, l'entrée dans le Temple de Jérusalem leur étant interdite. Au sous-sol de l'église actuelle, une crypte ancienne aurait été identifiée comme le lieu de naissance de la Vierge Marie.  

     

     

     

    La basilique de la Multiplication des pains à Tabgha
    Située au bord du lac de Tibériade, la ville de Tabgha est le lieu où le Christ aurait accompli le miracle de la multiplication des pains. Sur le lieu du miracle, une basilique est construite dès le IVe siècle, malheureusement détruite par les Perses quelques siècles plus tard. Au début du XXe siècle, la mise au jour des vestiges permet de rebâtir la basilique à l'identique. Sous l'autel se trouve le rocher sur lequel Jésus aurait déposé les pains. Sur le sol, les pèlerins peuvent admirer les mosaïques décorées de pains et de poissons relatives au miracle de la Multiplication.      

     

     

     

     

    L'église des Béatitudes à Tibériade
    Près de Tabgha, le pèlerin poursuit son chemin vers le mont des Béatitudes. A son sommet, on peut voir une vue magnifique sur le lac de Tibériade. C'est en haut de cette colline que la tradition situe l'épisode de la proclamation des Béatitudes. Une église, construite en 1937, porte sur chacun de ses murs une des béatitudes : "Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux..." Avec ce sermon, le Christ exalte la pauvreté et promet aux miséreux la première place.  

     

     

     

    L'église du Notre Père à Jérusalem
    La France est la seule puissance étrangère à posséder en Terre sainte des biens fonciers, fruit d’un long héritage qui remonte au temps de François Ier. Parmi ces sites, la grotte où le Seigneur aurait enseigné le Notre Père aux apôtres. Aujourd'hui, elle est abritée par la basilique du Notre Père, située sur le mont de l'Ascension. Sur le fronton de l'entrée est gravée l'inscription latine : "Grotte dans laquelle le Seigneur a enseigné à ses apôtres sur le mont des Oliviers".

     

     

     

    L'église de la primauté de Pierre
    "Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon Église", dit le Christ en s'adressant à Simon Pierre. Sur les bords du lac de Tibériade, l'église de la primauté de Pierre commémore l'endroit où le Christ confia à Pierre la garde de son Église. Construite en 1933, elle est aujourd'hui animée par les franciscains de la custodie de Terre sainte.

     

     

     

    La basilique de la Transfiguration au Mont Thabor
    Au sommet du Mont Thabor, situé à quelques kilomètres de Nazareth, se situe la basilique de la Transfiguration. C'est à cet endroit que les apôtres Pierre, Jean et Jacques ont vu le Christ en gloire entouré de Moïse et d’Élie. Actuellement, les pèlerins montent au Thabor par une route à lacets tracée au début du XXe siècle par les franciscains qui construisirent, au XVIIe siècle, un nouveau sanctuaire sur les ruines de l'ancien.  

     

     

     

    Le Cénacle de Jérusalem
    Le Cénacle de Jérusalem, situé au sud de la ville et désigné comme la "chambre haute" dans les Actes des apôtres, est le lieu où se serait déroulé le lavement des pieds, la dernière Cène, l'apparition aux pèlerins d’Emmaüs mais aussi la Pentecôte. Le bâtiment actuel, construit au XIVe siècle par les franciscains, s'élève sur les ruines d'une ancienne basilique byzantine. Près du Cénacle se trouve l'église de la Dormition de la Vierge, construite au début du XXe siècle par l'empereur Guillaume II.  

     

     

     

    Le jardin de Gethsémani
    Au Mont des Oliviers se trouve le jardin le plus célèbre au monde. Celui de Gethsémani, lieu de l'agonie du Christ. Les Évangiles ne mentionnent pas le lieu exact mais parlent bien du domaine de Gethsémani,ou bien encore d'un lieu "au-delà du Cédron". Quant à Luc, il évoque la proximité avec le Mont des Oliviers. Aujourd'hui, ce jardin accueille encore de nombreux oliviers qui rappellent l'un des temps forts de la vie du Christ avant sa crucifixion.

     

     

     

    La grotte de Gethsémani
    Au-dessous du Jardin des Oliviers se trouve la grotte qui a donné son nom à tout le jardin : Gethsémani qui veut dire "pressoir d'huile". C'est là que les artisans venaient presser les olives recueillies dans le jardin. Dès le IVe siècle, les chrétiens y organisent des repas en souvenir du Christ et, plus tard, y aménagent une petite chapelle à l'intérieur. C'est là que, selon la Tradition, le Christ aurait été arrêté et où les apôtres auraient dormi durant son agonie.
     
     
     
     

    La via dolorosa
    La via dolorosa est une vieille rue de la ville de Jérusalem qui débute près de la porte des lions. C'est cette rue qu'aurait emprunté le Christ pour monter jusqu'au Golgotha, lieu de sa crucifixion. Elle est marquée par quatorze stations de chemin de croix dont les cinq dernières se trouvent à l'intérieur du Saint-Sépulcre où est conservé le tombeau du Christ. De nombreuses processions sont organisées toute l'année dans cette "rue des douleurs" pour permettre aux pèlerins de revivre, plus intensément, les étapes du chemin de croix du Christ.

     

     

     

    Le Saint-Sépulcre

    Le Saint-Sépulcre à Jérusalem Célébration de Pâques jour de la Résurrection. Au milieu se trouve le lieu du Saint sépulcre.
     
     
    EN IMAGES. Le tombeau du Christ restauré dans le Saint-Sépulcre à Jérusalem  - L'Express
     
     
    Le Saint-Sépulcre est sans aucun doute le lieu saint le plus importante et le plus fréquenté de Terre sainte. C'est ici qu'est conservé le tombeau du Christ. Chaque jour, des milliers de pèlerins viennent se recueillir là où le corps de Jésus a été déposé après sa mort sur la croix. Dans ce vaste sanctuaire, on trouve également un endroit qui commémore le Golgotha, le lieu de la crucifixion du Christ.  En pénétrant dans « l’Église de la Résurrection », comme l’appellent les chrétiens locaux, prêtres de tous les rites chrétiens et visiteurs s'entremêlent.
     
     

      Capharnaüm (Galilée), ville située au nord du lac de Tibériade et dont Jésus avait fait son quartier général pour sa prédication.

     

     

     

    « HUMOUR : à la messe avec Louis de Funès - Humour Catho Pas être les annonciateurs d'une idée, mais témoins d'une personne. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Samedi 16 Janvier à 11:15

    Bonjour Nani,

    Merci pour cet article intéressant avec de belles photos.
    Bon week-end Nani.

      • Samedi 16 Janvier à 13:07

        Merci DcCut !

        J'ai lu ton message. Je vais chez toi

    15
    Lundi 11 Janvier à 10:21

    Bonjour Nani! Merci pour ton com sur ma page! pour la réunion d'ouvrons nos coeurs! on étudie un texte et parfois la bible! on en parle et à la fin on boit un thé avec des petits gâteaux!

    Bises

    14
    Lundi 11 Janvier à 09:42

    La photo du jour

    Bonjour Ana,

    merci pour cet article qui nous montrent tous les lieux

    en Terre Sainte que Jésus a parcouru

    et que tu as eu la joie de parcourir.

    Les photos sont très belles .. 

    Merci pour la messe que tu as fait dire pour nous.

    Toujours aussi bonne.

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

      • Lundi 11 Janvier à 11:47

        Merci d'avoir regardé ces magnifiques lieux où

        Jésus à vécu. C'est toujours émouvant.

        Merci !

    13
    Lundi 11 Janvier à 09:21

    J'ai    chez   moi,  un   album     de   gravures,   de  plantes   et   de  fleurs    des  lieux    saints,  y    compris   de  Gethsémanie, et   j'aurais    bien   voulu    pouvoir   m'y rendre.

    Quand  Dieu   nous  envie  son   fils,   on  ne   peut   s'  étonner   que   Jésus   demande   à    être   baptiser.

    On   peut  retrouver    tout    le   parcours   du   Christ !

     Passe   une  bonne   journée

     Bisous

      • Lundi 11 Janvier à 11:53

        Merci Pierre.

        Oui, moi aussi j'avais emmené de la terre. Mais lorsque je

        suis allée c'est été puni de prendre des fleurs ... je n'ai

        pas compris.

        Jésus s'est baptisé nous parce qu'il avait besoin de le

        faire mais pour compatir avec nous tous en humanité,

        pour vraiment nous montrer le chemin.

    12
    Lundi 11 Janvier à 02:35

    Lieux sacrés dont l'énergie pulse à travers l'image

    L'historienne de l'art en moi s'est fait bien plaisir en lisant ton article très documenté Nani

    Ces pierres baignées de lumière irradient le sacré!

    C'est beau et passionnant, merci de ton partage!

    Je ne  peux pas écrire comme je voudrais à cause de ma main... mais le coeur y est, j'ai du bol de ne pas m'être cassé quelque chose mais ce n'est pas passé loin et j'ai de sacrés hématomes et plaies associées...

    Gros bisous et douces caresses pour Titi

    Cendrine

     

      • Lundi 11 Janvier à 11:55

        Drôlement long... comment veux-tu faire un documentaire des lieux

        de terre sainte à moitié ?

        Merci de l'avoir lu et regardé ces belles photos !

        Je t'ai envoyé un mail ... attention à ta main

    11
    Dimanche 10 Janvier à 22:18

    Coucou ma Nani chérie,

    ton article est drôlement long, si on veut tout lire ce que j'ai fait je n'ai plus le temps d'écrire.

    Ou alors juste le temps de te dire que c'est magnifique tout cela.

    Je suis allée aussi sur ton lien, c'est bien.

    Je te souhaite une douce nuit avec un Titi respectueux de ton sommeil, alors je lui fait un câlin.

    Bisous affectueux et prends soin de toi Nani.

      • Dimanche 10 Janvier à 22:36

        C'est vrai ! il est long... je viens de chez toi !

        Mais as-tu vu les photos ? Même moi sur place je n'avait

        pas fait de si belles !

      • Dimanche 10 Janvier à 22:31

        Merci Sylvie,

        Quand on Aime on ne mesure pas !he

        Mon blog sort de "il fait 5°" etc. 

        Mais on n'est pas obligé de lire tout ou bien de

        revenir une autre fois si l'envie le dit.

        Je ne cherche pas les commentaires mais à partager ce que

        j'aime. Bisous cool Merci d'avoir lu !

    10
    Dimanche 10 Janvier à 16:45

    Bonsoir Nani, merci pour ton com sur ma page et pour cet Evangile sur le baptême du christ... tu sais le prêtre s'est trompé de texte hier soir à la messe et pourtant j'ai fait la  première lecture!

    Mardi j'ai réunion de prière! Je suis bien contente d'y aller, c'est l'opération "ouvrons nos coeurs" je ne sais si ça te dit quelque chose! J'ai passé un assez bon dimanche! tout à l'heure vers 17h30 je vais essayer d'appeler ma cousine de paris, cela fait 3 semaines qu'elle ne me répond pas...je suis inquiète mais son petit fils vit quelque fois chez elle, je me dis que s'il lui était arrivé malheur il m'en aurait parlé! bises

     

      • Dimanche 10 Janvier à 17:55

        Et bien bonne réunion ! 

        Merci de ta visite

    9
    Dimanche 10 Janvier à 14:31

    Mes Amis-es,

    Lieux Saints en Terre Sainte !

    J'ai eu la grâce de visiter ces lieux saints en suivant les pas du Christ. Des heures de marche dans désert et même avec grand chaleur et soif. Je suis heureuse de vous faire découvrir ces lieux de la foi Chrétienne. Je viens de faire un don pour une messe pour VOUS TOUS et La France 

    Même 1euro par PayPal 

    Clic :  https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwii4LO1v5HuAhVCxIUKHSFXDCgQFjAAegQIAxAC&url=https%3A%2F%2Fwww.custodia.org%2Ffr&usg=AOvVaw3V2CopRnpWM9UISl6J8kv7

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :