• HUMOUR : à la messe avec Louis de Funès - Humour Catho

    FANTOMAS SE DECHAINE

     

     

    Les films de Louis de Funès sont parfois émaillés de références à la foi chrétienne et à sa pratique. Et disons-le, l'acteur révélait volontiers les travers (caricaturaux) du chrétien avec talent. Difficile de ne pas rire, sinon sourire, des situations comiques qu'il interprète. Aleteia a retrouvé cette pépite de trois minutes qui reprend ses scènes cultes.

     

     

    LOUIS DE FUNÈS - Notre Dame des Courants d'Air. Humour (Rubrique) -  DÉCOUVERTES MUSICALES, ARTS, HISTOIRE

    Le petit baigneur 

     

     

    L'Avare-Quête à l'église - YouTube

    L'Avare-Quette à l'Eglise

     

     

    De Funès – Le Petit Baigneur – ab20100.ch – Prêtre pour vous, Chrétien avec  vous

    Le petit baigneur !

     

     

    Video :TROIS MINUTES DE RIRE franc !

     

    De Victor Pivert déguisé en rabbin faisant des signes de croix et lançant sans détour « je vous préviens, dès que ma femme arrive, moi je file à l’église », à Harpagon en pseudo-prière feignant ne pas entendre le tronc cliqueter quand vient l’heure de la quête, jusqu’à la chaire de l’abbé Henri Castagnier qui ne tient plus debout dans Le Petit baigneur, les références sont multiples.

     

     

    Le Grand Restaurant (1966) GIF | Gfycat

    Le Grand Restaurant

     

     

    Une suite à «Rabbi Jacob» en chantier pour Noël 2018 - Libération

     

     

    Je ne me souviens plus de mon âge... - Il n'est pas de montagne plus haute  que les marches de l'oubli

     

     

    Journée grasse matinée et pyjama - OnVaSortir! Saint-etienne

     

     

    Le tatoué film gif 6 » GIF Images Download

    Rabi Jacob 

     

    Que ce soit au cours des mille et une péripéties du gendarme de Saint-Tropez, dans Le Petit baigneurLes aventures de Rabbi JacobLa Folie des grandeursFantômas se déchaîne ou L’Avare, les films de Louis de Funès sont truffés de passages truculents ayant lieu au cours d’une messe ou quand un personnage est en prière… Bref, qui illustrent avec humour l’art d’être catholique

     

     

    Chapitre 1 - Entrez.

    Le gendarme de Saint-Tropez

     

     

    De Victor Pivert déguisé en rabbin faisant des signes de croix et lançant sans détour « je vous préviens, dès que ma femme arrive, moi je file à l’église », à Harpagon en pseudo-prière feignant ne pas entendre le tronc cliqueter quand vient l’heure de la quête, jusqu’à la chaire de l’abbé Henri Castagnier qui ne tient plus debout dans Le Petit baigneur, les références sont multiples.

     

     

     

    « Que Dieu nous ait en sa sainte protection », prie le gendarme Cruchot dans la légendaire « dodoche » conduite à une folle allure par sœur Clotilde. « J’étais là, je priais », lance pour sa part Don Salluste de Bazan, le noble espagnol déchu, quand vient l’heure de la perquisition ordonnée par la reine dans La Folie des grandeurs. « À l’âge de 16 ans, j’entrais en cuisine », raconte Monsieur Septime dans Le Grand restaurant. « Comme on entre dans les ordres ? – C’est cela ». Autant de répliques que connaissent plusieurs générations et qui permettent d’apprécier comment la foi fait partie de la vie quotidienne. Et de réaliser qu’il est parfois permis d’en rire si c’est pour prendre du recul sur la façon dont nous la vivons jour après jour.

     

     

     

    Merci Monsieur de Funès vous me fûtes rire he

    Vous fûtes le meilleur …clown

    Pour vous … Je lâchais tout les soirs pour voir un des vos films !!!

     

     

    HUMOUR : à la messe avec Louis de Funès - Humour Catho

     

     

     

    « On dit souvent :Dieu n'existe pas ! Dieu est mort ! " Lumen Fidei"Je vous emmène ! en ce jour du Baptême du Chris en terre sainte ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Lundi 11 Janvier à 07:03

    Louis de Funès
    grimaçant, attachant
    ... mais pas toujours très subtil !
    j'aimais mais maintenant, je trouve que ça a vieilli
    même s'il me fait encore un peu rire
    (comme Jerry Lewis)
    bonne journée
    bises
    Bernard

      • Lundi 11 Janvier à 14:33

        Comment tout dans la vie ...

        On s'habitue...

        Ou 

        On a changé aussi

    12
    Dimanche 10 Janvier à 12:56

    Je t'en prie et bonne journée. :)

    11
    Dimanche 10 Janvier à 12:46

    Bonjour Nanipeinture,
    Merci de ton passage sur mon blog et je te souhaite sur le tien une très bonne année 2021.
    J'adore aussi Louis de Funès et ses films intemporels qui sont toujours très drôles.
    Bises et bon dimanche.

      • Dimanche 10 Janvier à 12:50

        Et ben ! Merci infiniment et je cours vers ton blog he

    10
    Dimanche 10 Janvier à 10:44

    La photo du jour

    Bonjour Ana,

    c'est vrai que Louis de Funès a su par ses mimiques 

    montrer les défauts de certains chrétiens, et des juifs également

    il nous faisait bien rire.

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

     

      • Dimanche 10 Janvier à 12:06

        Mr de Funès était catholique.

        Et comme tu dis il connaissait bien se moquer des certaines choses,

        Mais sans jamais être désobligeant 

    9
    Dimanche 10 Janvier à 08:10

    il   se   moque    aussi   des  juifs,   mais    de  toutes  façons    c' est   plutôt   amusant,    jamais   méchant !

     Il  nous  aura   bien fait  rire !

     Passe   un  bon   dimanche

     Bisous

      • Dimanche 10 Janvier à 12:07

        Oui, c'est vrai, amusant mais jamais méchant

    8
    Samedi 9 Janvier à 22:51

    Merci Nani chérie,

    oh oui on rigole bien avec Louis de Funès. Il a la réplique facile et trouve toujours le bon mot.

    Autrefois on ne chauffait pas les pièces comme aujourd'hui, on n'avait pas de salle de bains chauffée (elle ne fonctionnait qu'à la belle saison) et on se lavait dans la cuisine en faisant chauffer l'eau sur le poêle à bois. Mais on était heureux comme ça.

    On n'a pas besoin de grand chose pour être heureux. Je te le souhaite aujourd'hui, avec ton Titi.

    Douce nuit et bisous.

      • Dimanche 10 Janvier à 12:10

        Et bien ayant vécu comme je dis dans ma pension,

        malgré tout cela je n'ai pas des mauvais souvenir ...si,

        on devait tricher en se coucher entre deux couvertures car les draps humides et c'était interdit ...il fallait vivre à la dure !he

    7
    Samedi 9 Janvier à 16:48
    Merci Nanie pour tes bons voeux en retour reçoit les miens , une bonne santé et là fuite de ce sale virus
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :