• FÊTE DE SAINT JOSEPH EPOUX DE LA VIERGE MARIE

    NDduTravailStJoseph

     

     

    « Joseph, fils de David » (Mt 1,20)

        

      On ne peut douter que Joseph ait été un homme très saint et très digne de confiance, puisque la Mère du Sauveur devait être son épouse. Il a été le « serviteur fidèle et prudent » (Mt 24,45) puisque Dieu l'a établi pour être le soutien de sa Mère, le nourricier de sa chair et l'auxiliaire de son dessein de salut.

          Il faut nous rappeler qu'il était de la maison de David. Il était fils de David non seulement par la chair, mais encore par la foi, la sainteté et la piété. Le Seigneur a trouvé en lui un second David à qui il a pu, en toute sûreté, confier ses desseins les plus secrets. Il lui a révélé, comme à un autre David, les mystères de sa sagesse et lui a découvert ce que ne connaissait aucun des maîtres de ce monde. Il lui a permis de voir et d'entendre ce que tant de rois et de prophètes, malgré leur désir, ne purent voir ni entendre (Mt 13,17) ; mieux encore, il le lui a fait porter, conduire, embrasser, nourrir, protéger. Marie et Joseph appartenaient donc tous deux à la race de David ; en Marie s'accomplissait la promesse faite jadis par le Seigneur à David, tandis que Joseph était le témoin de cet accomplissement.

     

     

     

      

    Ouvrier toute sa vie, qui mieux que lui rendit grâces à Dieu le Père en son labeur de chaque jour ? C’est ce modeste artisan que Dieu choisit pour veiller sur l’enfance du Verbe incarné venu sauver le monde par l’humilité de la croix.
    Modèle de travail, de fidélité, de dévouement, Joseph était prédestiné à devenir le patron de toute la classe ouvrière, prédominante de nos jours.
    Diligence, application, constance, sérénité, abnégation de soi, telles furent les vertus du Saint Charpentier de Nazareth (19 mars). Le souci de l’accomplissement de la Volonté du Père qui a dit : « Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front », animait l’âme de Joseph artisan. Par ses paroles et par ses exemples, Joseph nous enseigne l’humilité, la pauvreté, la mortification du corps et le travail. Quand nous avons, comme dit l’Apôtre, la nourriture et le vêtement, contentons-nous en. Tenons-nous en au nécessaire, sans aspirer au superflu.
    Apprenons du Saint charpentier de Nazareth à envisager le travail, non comme un esclavage, mais comme un privilège de grandeur et de noblesse, car le travail expie le péché et sanctifie l’homme.
    Rappelons-nous aussi que c’est l’effort et non le succès qui garantit le mérite et la récompense. Sur la terre, le travail est la suprême fonction de l’homme et toute sa vie dépend de la manière dont il sait l’accomplir.
    Comme Saint Joseph artisan, imprégnons notre travail de foi, d’espérance et de charité afin d’obtenir cette transfiguration divine des besognes ordinaires.
    Cet esprit surnaturel nous évitera le mécontentement et la mauvaise humeur. A l’exemple du Saint Patriarche, que la prière se joigne à notre travail afin que notre travail devienne une prière.

     

     

     

     

     

    Cette maison construite à flanc de colline est l'une des deux habitations découvertes à Nazareth qui datent du 1er siècle après Jésus-Christ. Les recherches ont révélé qu'à l'époque byzantine, la population était déjà persuadée qu'il s'agissait de la maison d'enfance de Jésus. Une inscription en araméen sur les murs indique d'ailleurs "Jésus a dormi ici". Selon l'équipe d'archéologues menée par Ken Dark, il est impossible de dire s'il s'agit effectivement de la maison où Joseph et Marie ont élevé Jésus. Mais cela coïncide, affirment-ils.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

     

    FÊTE DE SAINT JOSEPH EPOUX DE LA VIERGE MARIE

     

    « Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas. Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Vendredi 20 Mars 2015 à 18:09

    Dans ma région, Saint Joseph annonce le printemps...

     

    Ps  ....  Nani tu peux commenter ma poésie sur mon blog de blog 50 

    http://lapoesiedetimilo.blog50.com/

    Mon livre d'or, c'est pour un commentaire sur l'ensemble de ma poésie

    Douce soirée 

    Bisous

    timilo

     

    1
    Vendredi 20 Mars 2015 à 11:22

    Bonjour Ana, merci pour ce bel article sur Joseph qui a élevé Jésus..

    Cet homme lui a donné une bonne éducation...

    Le soleil a laissé sa place à la pluie...

    Bonne journée, gros bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :