• Espoir au milieux des souffrances

    Espoir au milieux des souffrances

     Chers Amis-es,

    Je viens vous déposer ce petit mot pour vous dire combien  suis-je

    parmi chacune et chacun.

    Je prie pour que nous gardions

    courage et paix. Confiance.

    Je sais que au milieu de toute cette

    catastrophe nous sommes tentés de se dire où est Jésus qui a guéri tant des malades. Je peux vous dire par ce que je vis et ce que je vois, que on reçoit une force pour vivre jour après jours notre quotidien.

    Je crois que nous sortirons grandis et que nous avons appris bien des petites choses. Si nous lui faisons confiance nous sentiront sa force.

    On voit combien l'argent, le pouvoir et le reste peut être englouti mais l'amour, l'amitié jamais. 

    "Mon âme est en paix et silence... Comme un tout petit tout contre sa mère. Gardons espoir. 

    Vous voyez de pas avoir d'ordinateur et ne pas pouvoir en avoir, cela me fais de la peine. Cependant je suis avec tant des personnes âgées et seules qui n'ont pas ces moyants pour communiquer

    Voilà, confinement ne veux par dire être bien dans son cocon... Nous tous pouvons faire une toute pte chose et surtout... Rester chez soi sans vouloir transgreser les consignes. 

    Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse pour que ce chemin soit paisible arrive quoiqu'il arrive. 

    Je vous embrasse et pense à vous tous et haut delà de nos blogs. Je pense à ceux qui par le net puissent retrouver du réconfort. Malades, personnes seules, prisonnier, et nos sœurs et frères que les habitation est la rue. On demande de bénévoles... Mais ai-je suffisamment ? On va voir à niveau du quartier.

     

    GOD BLESS YOU +

     

    Espoir au milieux des souffrances

     

    Pour ceux qui veulent l'évangile du jour

    23 mars 

    Le lundi de la 4e semaine de Carême

    Lectures du Jour

    Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 4,43-54.

    En ce temps-là, après avoir passé deux jours chez les Samaritains, Jésus partit de là pour la Galilée.
    – Lui-même avait témoigné qu’un prophète n’est pas considéré dans son propre pays.
    Il arriva donc en Galilée ; les Galiléens lui firent bon accueil, car ils avaient vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem pendant la fête de la Pâque, puisqu’ils étaient allés eux aussi à cette fête.
    Ainsi donc Jésus revint à Cana de Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Or, il y avait un fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm.
    Ayant appris que Jésus arrivait de Judée en Galilée, il alla le trouver ; il lui demandait de descendre à Capharnaüm pour guérir son fils qui était mourant.
    Jésus lui dit : « Si vous ne voyez pas de signes et de prodiges, vous ne croirez donc pas ! »
    Le fonctionnaire royal lui dit : « Seigneur, descends, avant que mon enfant ne meure ! »
    Jésus lui répond : « Va, ton fils est vivant. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il partit.
    Pendant qu’il descendait, ses serviteurs arrivèrent à sa rencontre et lui dirent que son enfant était vivant.
    Il voulut savoir à quelle heure il s’était trouvé mieux. Ils lui dirent : « C’est hier, à la septième heure, (au début de l’après-midi), que la fièvre l’a quitté. »
    Le père se rendit compte que c’était justement l’heure où Jésus lui avait dit : « Ton fils est vivant. » Alors il crut, lui, ainsi que tous les gens de sa maison.
    Tel fut le second signe que Jésus accomplit lorsqu’il revint de Judée en Galilée
     

    Espoir au milieux des souffrances

    « Merci au Corps Soignant du Monde EntierUne bonne nouvelle tout de même ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Mardi 24 Mars à 12:27

    Chère Nani, je m'aperçois qu'il y a quelques jours que je ne t'ai pas rendu visite. Et pourtant, confiné comme je le suis il me semble que j'ai encore plus de temps… Il est vrai, qu'en dehors de mes activités ordinaires, lecture échec et pédalage en regardant des films, je passe beaucoup de temps au téléphone, à papoter avec mes familles de Paris, de Sète, de Toulouse et d'Avignon. Depuis hier, deux membres de ma famille l'ont attrapés. Le gendre de ma sœur et le papa de son arrière petite fille, mais nous sommes rassurés, car ils font probablement partie des 98 % des personnes qui en guérissent.

    Gros bisous, et comme on dit, prends bien soin de toi. Hugues 

    5
    Mardi 24 Mars à 09:54

    La création du jour

    Bonne journée Ana,

    prends bien soin de toi, gros bisous  

    4
    Lundi 23 Mars à 21:01

    Bonsoir Ana,

    je viens de lire ton commentaire, je suis contente pour toi qu'on t'aie prété une tablette.. Sois prudente lorsque tu travailles..

    Bonne soirée, gros bisous

    3
    Lundi 23 Mars à 11:45

    Merci de ton passage. 

    Mais comme tu dis mais seulemt lors des moments durs... 

    2
    Lundi 23 Mars à 09:49

    La création du jour

    Bonjour Ana,  

    en ces temps où le virus nous guette de tous les côtés, il est bon de se souvenir de Jésus et lui faire confiance, il veille sur nous..

    Prends bien soin de toi et de Titi, gros bisous

    1
    Lundi 23 Mars à 07:01

    bonjour et mille merci pour tes bons mots de reconfort et de prieres  il faut faie confiance et de notre coté faire tout notre possible a notre echelle pour respecter ce confinement et c est ce que nous faisons le mieux possible car il me faut l infirmiere tous les deux jours quand meme 

    fais surtout bien attention a toi 

    je t embrasse et gros calin a ton amour de titi

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :