• TOMBER EN AMOUR

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Mes Amis,

    désolée de pas pouvoir aller sur vos blogs.

    Mon ordinateur est à nouveau trop lent.

    Cela fait que je passe des heures et ...le pauvre

    est vieux ! ce n'est pas de sa faute !!!

     

    C'est à cause de Rémy que je vais allonger

    mon temps.

    Rémy pense que la lettre de l'accueil est 

    lugubre.

    Je ne suis pas d'accord, mais, en la lissant,

    comme ça, oui, je me rend compte qu'elle

    peut choquer.

    J'ai été il fait quelques années là où Cathi

    est morte. Même sont corps est dans le

    couvent des soeurs.

     

    Un prêtre m'a parlé d'elle. Je l'ai prié car cette

    lettre m'avait touché profondément. 

     

    Cathi... était un enfant très blessé. Et même

    à 21 ans on est bien adulte.

    Cette lettre est donc un témoignage du coeur de

    cette jeune. Non elle ne se laissait pas aller dans

    le désespoir. Ah que non ! 

    Mais elle savait trop de sa fragilité et déjà

    elle était bien malade. 

     

    On a pas le droit de donner un nom à cette lettre.

    C'est la vie d'une personne. Mais pour moi

    c'est une lettre d'une jeune fille qui a 

    retrouvé son Amour. 

    Elle est tombé en Amour. Et Jésus qui la

    connaissait si bien, est venu pour lui

    donner ce qu'elle méritait : L'Amour.

     

    Il y a des vies, que l'on ne pourra pas comprendre

    ici bas. Il y a des soifs, qui ne seront jamais 

    désaltérés ici bas.

     

    Je voudrais dire, que pour moi le passage

    vers la mort n'a aucune sorte de pensé

    lugubre. Pour moi c'est juste un passage.

    Cela se passera lorsque Dieu le voudra, et 

    par les maladies ou pas. Ce qui compte pour 

    moi, c'est de le rencontrer.

    Pour moi la vie est belle, tout est beau car il l'a

    fait ainsi.

    Mais pour moi, cette beauté là, ne me suffit pas.

    Quand on a erré sur cette terre en mendiant de

    l'Amour, et que on a tellement été blessé,

    je crois, que on a le droit d'attendre plus.

    Pour moi et Cathi ce plus se trouve en Jésus.

    Je n'impose à personne ce sentiment. Je parle 

    en comprenant cette jeune de 21 ans.

     

    Ah oui, elle a du se battre. Je me suis battue

    toute ma vie. Je me bat chaque jour que Dieu fait.

    Mais lorsque je vois mon Amie Jeanne Marie

    si prête à partir, oui, je l'avoue, je suis jalouse.

    Je ne veux pas dire que je veux mourir !

    Chacun à une histoire " Sacrée " car unique.

    Je dirai plus, une souffrance unique.

    Ce n'est pas parce que l'on souffre, que l'ont a

    pas de la joie. Ah que non !

     

    Rémy, hier je voulais aller chez toi et pour cause !

    Tu fêtais ta fête ... mais cet

    mini ordi n'a pas voulu.

    Je tâcherai demain de passer par chez vous,

    car cela me manque.

    Je vous embrasse

    ana

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    QUI POURRAIS

     

     

     

    PAYER L'AMOUR ? 

     

     

     

     

     

    « VIVRE D'AMOURCHOISIR LA VIE, CHOISIR LA MORT »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Lundi 18 Janvier 2016 à 09:41

      

    Bonjour ANA, c'est vraiment embêtant que ton ordinateur ne te permette pas de faire un article et de passer nous voir...

    Alors Titi, fait des bêtises, il faut le gronder..

    Bon lundi, gros bisous

    4
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:34

    Personne ne peut mettre en doute la foi de Michel CORNUZ :

     Puis-je demander à Dieu de mourir ?

             Pour moi, le suicide, la pensée du suicide, sont d’abord les signes d’une grande souffrance. Je ne sais pas ce qui vous pousse dans ces retranchements-là, mais je me dis d’abord: Pour Ana, la coupe est pleine, même elle déborde.
             Avant d’entendre une question sur ce qu’il est licite de faire ou non, j’entends l’expression de votre souffrance. Et je ne peux que vous souhaiter de trouver, en chair et en os, une personne capable de vous accueillir dans ce que vous vivez. Aucune parole virtuelle ne remplacera une telle relation.
             Maintenant, est-il incorrect de demander à Dieu la mort ? .Je suis convaincu que du fond de son malheur, quelle qu’en soit l’origine, l’homme peut tout dire à Dieu, y- compris son désir de mourir. Je dis cela en pensant à de nombreux psaumes. Allez voir par exemple du côté des psaumes 22, 86, 102. Vous y entendrez la voix d’hommes dont la vie est exténuée, aux limites de la tombe.
             Mais en disant cela, nous n’avons fait que la moitié du chemin. Quelle sera la réponse?....Dieu accède-t-il au désir de celui qui souhaite s’en aller? Je n’en sais rien, je ne suis pas dans le cœur de Dieu, mais voilà le souffle que j’entends passer dans les Ecritures. Dieu se tient du côté de la vie. A celui qui souffre, il dit sa présence, non pas la réponse à toutes les questions, mais sa présence d’amour. Il rappelle aussi ce que nous pouvons recevoir d’amitié et de tendresse de la part des autres, jusque dans les situations les plus désespérées.
             Peut-être mes propos vous semblent-ils dérisoires, voire inconvenants, en regard d’une situation dont vous laissez entrevoir combien elle est lourde. Et pourtant, j’aurais envie de vous inviter à chercher de ces côtés.

             Qu’est-ce qui pourrait, au bord de l’abîme, vous retenir du côté de la vie ? Est-ce la crainte de commettre un péché et une faute en vous suicidant ? Ou bien est-ce la quête d’une main tendue, d’une parole amicale pour vous accompagner ?
    Avec mes meilleures pensées.

    Michel CORNUZ

     Gros BISOUS Ana !

      • Lundi 18 Janvier 2016 à 11:55

        C'est pour cela que j'ai fait parler Michel CORNUZ, je ne pouvais pas m'immiscer dans ta pensée de foi profonde !

        Pour moi, l'agnostique (je ne suis pas athée), aussi modestement que possible, je pense avoir une mission sur Terre et le suicide n'est qu'un refus d'affronter notre devoir.

        Nous sommes lié à tous les êtres qui nous entourent, les uns nous haïssent et les autres nous aiment. De notre présence, leur avenir dépend, tout au moins dans les conséquences. Nous n'avons pas le droit d'intervenir dans le destin inexorable des humains.

        Mais ce n'est que mon avis !  

      • Lundi 18 Janvier 2016 à 01:56
        Je n'ai pas penser au suicide! Je crois que vous en ne me connaissant pas et lisant la lettre de Cathi.., merci de vos explications et ne craignez pas je parlerai sur ce que je pense du suicide. Merci ana
    3
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 10:15

      

    Bonjour Ana, la mort ne me fait pas peur, ce sera le passage dans une autre vie où je retrouverai mes chers disparus..

    Bonne journée dans la paix du Seigneur.

    Bons baisers chère petite amie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :