• SEIGNEUR NOUS TE FAISONS CONFIANCE !


    Le samedi de la 2e semaine de Pâques
    Commentaire du jour 
    Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix [Édith Stein] (1891-1942), carmélite, martyre à Auwichtz, copatronne de l'Europe 
    Poésie « Psalm 45 », 28/04/1936 ; paraphrase du psaume 45/46 (trad. Malgré la nuit, Ad solem 2002, p.41)

     

    « Aussitôt, la barque atteignit le rivage à l'endroit où ils se rendaient »

    Quand se déchaînent les tempêtes, 
    tu es, Seigneur, notre force. 
    Nous te louerons, toi le Dieu fort 
    qui es notre constant secours. 
    Nous restons fermes près de toi, 
    mettant en toi notre confiance, 
    même si la terre est secouée 
    et si la mer devient houleuse.

    Que les flots enflent et déferlent, 
    que vacillent les montagnes,
    la joie nous illuminera,
    la cité de Dieu te rend grâce.
    En elle tu as ta demeure,
    tu préserves sa sainte paix.
    Et un fleuve puissant protège
    la sublime demeure de Dieu.

    Les peuples en folie se déchaînent,
    le pouvoir des États s'effondre.
    Voici qu'il élève la voix,
    la terre gronde, secouée.
    Mais le Seigneur est avec nous,
    le Seigneur, le Dieu Sabaoth.
    Tu es pour nous lumière et salut,
    nous ne saurions avoir peur.

    Venez tous, venez contempler
    les prodiges de sa puissance : 
    toutes les guerres se meurent,
    la corde de l'arc se détend.
    Jetez dans le brasier de feu
    bouclier et arme de guerre.
    Le Seigneur, le Dieu Sabaoth
    nous secourt en toute détresse.

                                                        separation de deux texte

    Le Seigneur est toujours à notre coté pourquoi avoir peur ? Les disciples eux, ont vu les miracles du Seigneur, cependant, lors de la tempête ils eurent peur. C'est simplement notre condition humaine... et pourtant Jésus va dire aux disciples : pourquoi avoir peur hommes de peu de foi ? Une chose est, ce que nous pouvons resentir, mais rentrons vite

    dans notre coeur où Jésus réside, c'est là que les tempêtes serons apaises. Ce là que nous retrouverons notre vraie Joie par sa présence.

    Ce poème sur le Psaume 45 a été fait par une fille d'Israël devenue Carmelite et morte à Auwichtz. Elle gardait la paix même dans ce lieux de mort et souffrance. Ayons une pensé pour toutes les familles qui ont vécu cet Holocauste. Il n'y eut pas seulement la mort dans ces camps que pour les Israélites, mais aussi des autres personnes, des prêtres, pères et mères de famille, sans oublier les enfants. Maintenant ils sont dans la paix du Seigneur, le Dieu Sabaoth.

    « L'EUCHARISTIE NOTRE PAIN QUOTIDIENFILM CHRETIEN :Le vol de la dernière chance... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    4
    mamie lucette
    Mardi 8 Octobre 2013 à 17:42

    Bonjour Ana, je viens de chez Maylie qui a mis un article qui va te plaire, elle parle du livre de Sylvie qu'elle a lu... Bisous

    3
    mamie lucette
    Mardi 8 Octobre 2013 à 17:42

    Bonjour Ana, les disciples de Jésus eurent peur quand la mer était déchainée, mais Jésus les a rapidement rassuré en calmant la tempête... J'ai lu ce matin le commantaire du jour de cette soeur qui est morte dans le camp de concentration avec bien d'autres.. Prions pour le repos de leurs ames... Bonne journée ANA, gros bisous

    2
    Samedi 13 Avril 2013 à 21:02
    Gilbert

    Bonsoir Nani,

     

    Le prophète Esaïe enseigne la confiance que nous devons avoir pour le Seigneur. "Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l'Éternel, l'Éternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé." Esaïe 12:2  

     

    Nous savons que le Seigneur est notre Sauveur, et lorsque que nous pouvons dire " C'est lui qui m'a sauvé " alors nous ne craignons pas, parce qu’il est notre force, et c’est avec confiance et amour que nous louons le Seigneur.

     

    Et comme Luc nous pouvons dire : "Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur," Luc 1:47   

     

     

    Bonne soirée à tous.

    1
    Samedi 13 Avril 2013 à 11:30
    Jonathan

    C'est vrai ;: pourquoi avoir peur ? mais notre carcasse humaine tremble bien souvent... nous ne sommes pas spirituels à 100 %, En chantant certains chants ont fanfaronne un peu... mais le Seigneur est miséricordieux et sa patience est grande !

    Josiene n'a plus de fièvre depuis ce matin et elle n'a plus la voix... d'un bonhomme !!! Elle a retrouvé la sienne !!!

    Bon dimanche ma chère amie et grosses bises à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :