• Que serai-je sans vous ...

     

    Ah vous mes amis qui m'avez connue innocente et pleine de joie ...

    A toi Michèle qui m'as tu appris et avec qui j'ai cru à toutes les beautés de ce monde et de l'autre.

    A vous ... que j'ai connu dès ma jeunesse à la rue Philippe de Girard ... dans cette vieille maison ouverte à milles et milles visages. Oh combien de rire et d'innocence ! combien des moments tristes partagés.

    A vous mes amis " de la rue " vous à qui je dois tant et tant des belles choses et la principale

    LA GRATUITE ... Nous n'avions presque rien à chacun mais à tous. 

    Vous, depuis votre regard vous m'avez dit que j'était  une chouette fille qui rigolait à qui l'on pouvait tout demander car pour la vie, RIEN EST IMPOSSIBLE.

    A vous oui, à vous qui m'avez habillé avec les plus beaux habits de votre amitié. Avec vous qui m'avez permis de rentrer dans votre vie et à qui j'ai partagé tout de la mienne.

    combien des choses à dire sans fin ... mais hélas les mots ne sont que des mots et ce qui reste est bien écrit dans les cœurs.

    Seulement que pour vous avoir connu, et juste que pour cela, je suis heureuse d'avoir vécu.

    Ah les amis que je me sens loin de ces moments et que mon innocence a été piétiné ! 

    Serais-je capable comme avant de croire à tout ?

    Sans doute personne parmi vous lira ce que j'écris là comme un cris ... le cris d'un enfant à qui on a enlevé ce beau enveloppe fragile comme l'on arrache les pétales d'une petite rose.

    A vous qui lirez ces mots et qui avec encore un cœur innocent où l'on peut encore croire à l'humanité et à la vérité des mots sortis du cœur. Même par gentillesse ne vous laissez pas voler l'innocence.

    Préférez ne rien savoir et croyez à la VIE et rien qu'à cela.

    Je me vois en train de nager et de me de patauger dans ce marasme du mensonge et je ne sais pas si je vais continuer à me battre ou bien je vais m'arrêter... je ne sais rien. 

    Mais religion, maudite ! foutez moi la paix car vous m'avez desfiguré et défiguré le visage de Jésus.

    Lui je l'ai connu avant que la religion, j'avais 7 ans et déjà je savais que lui me donnerais la main lors de moments bons et autres.

    Ce qui il y a après ? Je n'attend rien que cette main là et l'enfer et le reste ... s'il vous plaît ne me parlez plus de tout cela car mon enfer et mon purgatoire je l'ai bien goutté déjà 

    Oh Amis ! je sais que l'on se retrouvera car quelque chose de si VRAI et de si BEAU n'est pas possible que cela disparaisse à tout jamais.

    A combien je comprend tous les revolutionaries ...

     

    By Robert Doisneau, "Les chats des clochards", 1950.

     

    Soulager la poussée Dentaire avec les huiles essentielles - lca-aroma

    Ardèche | 1953 |¤ Robert Doisneau | 10 juillet 2015 | Atelier Robert Doisneau | Site officiel

     

    Blue!

     

    Somos todos diferentes

     

    Luis alfonso 67 años 40 años en la calle.

    67 ans de rue... et un tel regard !!!! 

     

    ●A little mud makes you smile.lol

     

    2nous2:  Happy!

     

    hit the road Jack

    Bisous ! 

    OUI, LA VIE EST BELLE MEME SI ....

    I LOVE THIS!!

    « Au revoir VivianeLa Vérité sur l'Islam et la France et ses consequences ... »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mardi 14 Août à 10:11

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    j'ai beaucoup aimé ton article, tu dis très bien tout se que tu ressens et je te comprends.. Dans la vie on rencontre souvent de mauvaises personnes qui vous font mal, mais heureusement, il en reste de bonnes qui vous tendent la main et vous donnent leur amitié pour la vie..

    Bonne journée chère petite amie fidèle, 

    gros bisous et caresses à ton Titi d'amour

    2
    Mardi 14 Août à 06:53

    Malheur à celui qui blesse un enfant, personne n'a rien compris, on peut être un enfant et avoir 50 ans et plus, c'est le cœur qui reste pur, cette blessure que tu ressens aujourd'hui je l'ai vécue à l'âge de 13 ans, peut être un jour te parlerai je de tout cela en privé.

    Une chose ne doit pas changer, c'est la pureté de ton cœur. Les visages que tu nous présentes sont magnifiques de pureté

    Passe une belle journée et prends soins de toi

    Amicalement

    Claude

    PS: je t'ai envoyé un message sur ton gmail

    1
    Mardi 14 Août à 05:07

    Que de belles photos avec ton texte très émouvant.

    Bon mardi, avec un temps tout fou, hier :
    Fortes bourrasques de vent puis calme, puis pluie diluvienne de quelques minutes ... toute la journée.
    Tout comme mon dos qui fait encore des siennes !
    Bisoux, ma nani chérie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :