• Lettre adressé à l'abbé Jean Luc Védrine

     "Ton corps est la terre. Le corps du serpent est sorti de l'oeuf, malédiction que les Adam ont appelé sur terre. Mais viendra le Christ, le Nouveau, si la terre et l'Ange s'unissent en toi." extrait de Dialogues avec l'ange

     

    Au-delà de la question judiciaire, n’y a-t-il pas un problème moral pour l’église ? « Tout dépend de votre conception de la moralité, philosophe le père Jean-Luc Védrine, référent de la cellule d’écoute des victimes au diocèse de Créteil. L’église se plie à la condamnation judiciaire. Après, nous avons rencontré le père Richard L. pour lui rappeler le cadre de son ministère. Il ne doit plus sortir de l’hôpital et aller dans une paroisse. Mais s’il ne fait plus partie de l’église, nous n’avons plus aucun contrôle sur lui. »

    Un argument que la famille de Santeny a beaucoup de mal à entendre. « C’est bien parce qu’il est prêtre qu’il a pu entrer chez nous, ne comprend pas le papa. Comment peuvent-ils ne pas exclure quelqu’un comme ça ? En tout cas, moi je ne veux plus entendre parler de religion. J’ai perdu la foi. »

    yoany( Sapotille)

    Des enfants qui souffrent et des pères et mères et des hommes et des femmes qui perdent la foi dans le Christ.

    Matthieu 18
    5Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. 6Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer.

    Jésus

    Prière à Notre Dame de La Pietà - Prière pour surmonter les épreuves difficiles

     

     Je vous écris à vous Monsieur l'abbé car je vous ai connu très peu. Vous n'êtes pas dans le Département. Si vous étiez encore je serais allée vous parler... espérant que vous auriez bien voulu me donner un rendez vous.

    Je ne suis pas contre vous. C'est en lisant ces mot que vous avez dis que j'ai senti en moi monter une certaine colère. 

    Si ! Il y a bien un problème moral dans l'église ! Si ! et vous le savez puisque vous êtes dedans ...plus que moi. 

    Je veux bien dire à celui ou celle qui vont lire cet article, que je ne parle pas mal de l'Eglise. Nous tous qui nous réclamons du Christ sommes responsables et sommes église. Je ne veux pas que mon article serve à un défouloir contre le Christ. Je parle de ce que l'on fait de de ce corps qui est le Christ et dont nous sommes les membres ...

    Si, il y a une déviance dans la morale de l'église. Vous le savez et moi je le sais pour moi même.

    L'écoute des victimes ce n'est pas assez ! Ce n'est pas assez du tout. Il faut que la victime se sente écouté tout suite et que l'on mette fin à son calvaire par des sanctions donnés par la justice. Assez de cacher des prêtres dans des autres paroisses et de pas dire tout suite que cet homme ou cette femme appartenant à l’église catholique doit rendre compte de ses faits. Des millions des enfants et des parents n'ont pas dit tout depuis des années car parler mal de l’église était presque péché. Moi Monsieur l'abbé j'en ai souffert légèrement. J'avais 17 ans et jamais je n'ai rien dit à personne sauf en psychothérapie. J'en ai souffert d'avoir été battue par une religieuse dans un pensionnat. J'avais 11 ans et cela a duré 6 ans ! Je n'ai rien demandé et ce n'est que depuis un an que je leur ai demandé de juste me demander pardon car cela m'a gâché ma vie car suis tombée malade. alors je sais de quoi je parle. Voyez vous, c'est vrai que cela est dur de constater que un être consacré puisse avoir de telles actes contre des enfants. Mais ce silence de l'Eglise n'a fait que grandir le problème car on a pas aidé tout de suite ni le prêtre ou religieuse ou religieux malade et déséquilibré pour l'arrêter et le faire soigner. Et on a laissé les enfants sans défense devant  le risque. Un exemple de mon vécu : Durant le temps que la religieuse me battais il y avait quelque fois deux jeunes religieuses. Elle partaient fermant la porte. Et elles ne sont jamais allées le dire à la Supérieure. Je peux dire que ce furent mes professeurs de lycée qui m’aidèrent et ce fut moi à mes 17 ans orpheline de mère et père qui me suis débrouillée toute seule en le faisant savoir à la Supérieure. J'ai décidé de par porter plainte ni de demander rien ! juste pardon bien des années après. 

    Alors je sais de quoi je parle.

    Deux choses qui m'ont profondément choqué  dans ce texte :

    1) L’église se plie à la condamnation judiciaire. Après, nous avons rencontré le père Richard L. pour lui rappeler le cadre de son ministère. 2) Il ne doit plus sortir de l’hôpital et aller dans une paroisse. Mais s’il ne fait plus partie de l’église, nous n’avons plus aucun contrôle sur lui. »

    Honteux de parler ainsi !

    Combien de temps, des années l'église ne s'est pas plié à la justice ? Combien de temps et des centaines d'années sans doute d'avoir peur de se dire pécheurs ! Vous le savez bien puisque vous écoutez nos pêchés. Combien de temps et des années que le chrétien fait ce que les prêtres disent et qui ne font pas ? Excusez moi là je vais fort. Vous savez, je suis un enfant de l'église, je l'ai servi et aimé et je l'aime, le Christ...car les membres, certains me donnent pas envie de venir à la messe. Mais SACHEZ VOUS QUI ME LISEZ AUSSI QUE la célébration de la messe, n'a RIEN A AVOIR AVEC CE QUE L'ON SENS contre l'église. SACHEZ QUE IL Y A DES PRÊTRES MAGNIFIQUES que j'ai connu et qui existent et qui vivent leur magistère en vérité et souffrent de voir tous ces dégâts là. Il y a eu un qui m'a guidé depuis ma jeunesse jusqu'à sa mort et qui m'a guidé comme un vrai père. Et une religieuse aussi. JE LE DIS POUR CEUX QUI CROIENT QUE TOUT EST NOIR DANS L'EGLISE. 

     

    "  Il ne doit plus sortir de l’hôpital et aller dans une paroisse. Mais s’il ne fait plus partie de l’église, nous n’avons plus aucun contrôle sur lui. »

     

    Honteux ! 

    C'est facile de se débarrasser de l'autre, de celui que l'on a pas aidé à son temps. Ces derniers mots me donnent envie de vomir presque. Cela me fais penser à ce prêtre qui me laissant là après m'avoir embrassé et voyant mon ahurissement me dis : désormais tu ne pourras plus te confesser avec moi ! Je n'ai jamais compris ces mots là ... sans doute l'explication se trouve dans le droit canon ???Je voudrais que quelqu'un m'explique mais non ! j'ai laissé tout cela. 

    Maintenant un mot pour ce père de famille qui a perdu la foi... à cause de l'abbé  Richard L

     

    Monsieur vous dites très bien...

    Un argument que la famille de Santeny a beaucoup de mal à entendre. « C’est bien parce qu’il est prêtre qu’il a pu entrer chez nous, ne comprend pas le papa. Comment peuvent-ils ne pas exclure quelqu’un comme ça ? En tout cas, moi je ne veux plus entendre parler de religion. J’ai perdu la foi. »

    Vous dites très bien votre douleur. Votre ahurissement devant de tel actes de la part de ce prêtre. Je voudrais vous dire combien je comprend votre souffrance et celle de votre épouse et famille. 

    Monsieur, ce prêtre n'est pas le Christ ! Ne perdez pas ce que vous avez depuis toujours comme votre trésor. Le Christ souffre avec vous et hélas il ne peut pas parler lui ! Il a fait confiance et donné sa voix à des êtres qui l'ont mal servi et mal fait connaître. Ne déposez pas votre colère sur le Christ car même les juges, et la prison qui va faire celui qui a fait mal ne pourront pas vous donner la force. De pardonner ? Il ne s'agit pas de cela cher Monsieur, juste de vous laisser faire et vous laisser sans doute aider à vous retrouver et puis le temps dira. Parfois il faut des années ... mais ne laissez pas le tomber le christ car lui est aussi la victime entre les mains indélicates qui le portent de façon si indélicate et grossière et meurtrière. Je vous le dis car ce fut pour moi une tentation il fait deux ans et demi et j'ai luté pour garder mon cœur ouvert. Ce n'est pas évident d'aller à la messe tous les dimanches lorsque on souffre ... mais c'est justement une force de pouvoir le faire si librement que maintenant que pas motivé par l'amitié d'un prêtre ou de je ne sais pas quoi ! Juste aller pour recevoir le corps du Christ dans cette petite hostie où se cache notre foi de chrétien.

     

    Like a painting on a wall, this prairie scene is perfectly framed in the ruins of an old building. 

    « Je vais mieux Merci de vos messages d'amitié ! Très touchée Merci !SOUVENIRS D'UN CHAT »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Samedi 9 Juin à 10:02

    De tout coeur et en pensées avec vous, comment garder la foi quand des sévices humiliants sont subis par des êtres prônant d'aimer son prochain, votre article m'a fait ressurgir des instants de désespérance, recevez mes amitiés.

    4
    Jeudi 7 Juin à 09:06

    Création du jour

    Bonjour Ana, pour ton retour sur les blogs tu as fait fort..

    Certains prêtres font des actes ignobles qui entachent l'église.

    comment garder sa foi .. c'est ce que tu as fait..

    Merci de ta visite d'hier soir

    Bonne journée, gros bisous

    3
    Jeudi 7 Juin à 08:27

    Résultat de recherche d'images pour "il faut quelquefois parler"

    Il faut quelquefois parler des choses qui font mal pour avancer

    bonne journée ainsi qu'à Titi

    Bisous

    Marie

    2
    Jeudi 7 Juin à 06:37

    La différence entre la foi en Christ et la foi en la religion, ceux qui se disent les représentants de dieu ne sont que de simples hommes, lâches, faibles, fourbes comme tous les hommes, ils ne sont que théologiens mais pas habités par la foi. Bien sur dans le lot certains échappent à cette logique, mais au même titre que dans le commun des mortels il y a des gens extraordinaires qui ont un amour et une foi en la vie qui les emmènent vers les plus hauts sommets

    Je te souhaite une très belle journée

    Amicalement

    Claude

    1
    Jeudi 7 Juin à 06:05

    Un cri du coeur très touchant et je te comprends ...

    Bon jeudi, en espérant moins de pluie car l'humidité est partout ...
    Dehors, tout est détruit ...
    Bisoux,  ma nani chérie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :