• LA MOISSON EST ABONDANTE

    La-moisson-est-abondante---jpg

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-9. 

     

     

    Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze,  et il les envoya deux par deux devant lui  dans toutes les villes et localités  où lui-même devait aller. Il leur dit :

    " La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux."

    Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson.

    Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

    N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : ' Paix à cette maison.' S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire.

    Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants :

     ' Le règne de Dieu est tout proche de vous. ' 

     

     

     

     Mes Amis, j'Aime beaucoup cet évangile où sommes envoyés,

    comme témoins de l'Amour et de la Bonne Nouvelle de

    l'évangile. Et je sens très fort, que Marie, la Mère de

    Jésus,

    elle fut et elle est la première des disciples. Nous retrouvons

    cela dans son OUI inconditionnel à ce que

    Dieu lui demandait :

    Devenir la Mère de Jésus. Je l'Aime particulièrement, et je

    me sens aidée par elle.

     

    L'évangile parle de la moisson.

       Quand l'agriculteur sort de chez lui pour aller faire la

    moisson, il déborde de joie et resplendit de bonheur. Il

    n'envisage ni les peines ni les difficultés qu'il pourra

    rencontrer. Ayant en tête la moisson qui va lui revenir, il

    court, il se hâte de faire la récolte annuelle. Absolument rien

    ne peut le retenir, l'empêcher ou le faire douter de l'avenir :

    ni pluie, ni grêle, ni sécheresse, ni légions de sauterelles

    malfaisantes. Ceux qui s'apprêtent à moissonner ne

    connaissent pas ces inquiétudes, si bien qu'ils se mettent au

    travail en dansant et en bondissant de joie.

          Nous devons être comme eux et aller par toute la terre

    avec une joie beaucoup plus grande encore. C'est la moisson

    qui l'emporte. La moisson que nous avons à faire est très

    facile, elle nous attend sur des champs tout préparés. Le

    seul effort qui nous est demandé est de parler. Prêtez-moi

    votre langue, dit le Christ, et vous verrez le grain mûr

    entrer dans les greniers du roi. 


          C'est pourquoi il envoie ses disciples en disant : « Moi,

    je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde » (Mt

    28,20). C'est lui qui rendait faciles les choses difficiles. Les

    apôtres réalisaient d'une manière visible la parole du

    prophète : « Moi, je marcherai devant toi et j'aplanirai les

    hauteurs » (Is 45,2). Le Christ marchait devant eux, et il

    rendait la route facile.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    tous envoyés

     

     

     

     

    MON JESUS ET 

     

     

     

    MON TOUT

     

     

     

    LA MOISSON EST ABONDANTE

     

     

     

    « EFFATA ! OUVRE-TOIDE TOUT NOTRE COEUR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Dimanche 15 Février 2015 à 09:06

    Bonjour Ana, faisons comme les disciples de Jésus répandons autour de nous la bonne parole... Bon dimanche, gros bisous...

    2
    Dimanche 15 Février 2015 à 09:04

    Bon dimanche Nani ! je t'embrasse avec affection!

    Il pleut!

    1
    Dimanche 15 Février 2015 à 00:10

    Bonne nuit Nani,

    il commence à se faire tard; aussi je ne vais pas m'attarder.

    J'écoute en même temps la première en chemin, cantique que j'aime beaucoup. 

    `Je suis contente que tu aies pu vivre cette rencontre avec Ludovic, que nous prenons toujours dans notre prière.

    Pour parler du synode de la famille ce serait plus facile d'avoir ton adresse email; je vais te t'envoyer la mienne par message privé.

    Voilà qui est fait je l'ai envoyé à "nanipeinture" j'espère que c'est ça.

    J'ai passé une semaine bonne pour le coeur avec mes grandes petites filles (qui m'ont préparé de délicieux "cup cake" pour la réunion sur le synode, qui avait lieu heureusement chez nous.

    Bon dimanche et gros bisous @ +

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :