• LA CRAINTE POSITIVE

     

    Prophete_Isaie-copie-1.jpg Depuis quelques jours, je réfléchi au pourquoi des évènements, non seulement sur notre pays mais sur la terre entière. J'ai cherché dans la Bible, sur les premiers Rois, les prophètes. Le Prophète était celui qui allait envoyé par Dieu pour dire au Roi ce qu'Il lui demandait de faire. Le Prophète Samuel est envoyé au Roi Saül car il avait pêché. " Le Seigneur aime-t-il les holocaustes et les sacrifices autant que l'obéissance à la Parole du Seigneur? Non ! L'obéissance est préférable au sacrifice, la docilité à la graisse des béliers. Mais la révolte vaut le péché de divination et l'opiniâtreté, la sorcellerie.Puisque tu as rejeté la Parole du SEIGNEUR, il t'a rejeté tu n'es plus roi. (1 Samuel 15, 22-23)

    Ce qui arrive dans ces siècles c'est justement cela. On rejette la Parole du SEIGNEUR. On ne compte plus sur lui.On désobéit ses Paroles, en voulant faire des boeufs en or et argent et adorer le pouvoir... On ne veut plus des Commandements du SEIGNEUR. Et le pire, on interdit peu à peu à ceux qui suivent le Seigneur de vivre selon SA VOLONTE ! Un jour j'ai écrit une lettre pleine de respect à un gouvernant. Elle était simple et à la fin je lui disait " je prie pour vous " Cela est resté sans réponse. Voilà ce que je sens en mon coeur et que je ne peux plus le taire.


     

                                    images(2)

     

     

     

                         LA VRAI CRAINTE DE DIEU         ( Taizé)   


    Selon le prophète Isaïe, la crainte de Dieu guérit des craintes des hommes. « Oui, ainsi m’a parlé le Seigneur lorsque sa main m’a saisi et qu’il m’a appris à ne pas suivre le chemin de ce peuple. Il m’a dit : Vous n’appellerez pas complot tout ce que ce peuple appelle complot, vous ne partagerez pas ses craintes et vous n’en serez pas terrifiés. C’est le Seigneur que vous proclamerez saint, c’est lui qui sera l’objet de votre crainte et de votre terreur. » (8,11-13) De toute évidence, Isaïe appelle au courage et à la confiance, mais cette confiance, il l’appelle crainte et terreur ! C’est une expression rhétorique, mais plus que cela. Isaïe sait que la peur est incontrôlable. Alors c’est comme s’il disait : « Vous ne pouvez pas ne pas craindre : alors craignez Dieu ! Dirigez donc vers Dieu toute cette énergie qui anime votre peur. » Cette crainte de Dieu qui absorbe les autres craintes n’est pas facile à définir, mais elle est certainement la source d’une grande liberté intérieure.

    Un peu plus loin dans le livre d’Isaïe, la crainte de Dieu est un charisme du Messie : « Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur : esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur. » (Isaïe 11,2) Tout autant que la sagesse et la force, la crainte du Seigneur est un don de l’Esprit saint ! Ce même don s’appelle aussi humilité. Craindre le Seigneur, c’est reconnaître en lui la source de tout bien. Cette transparence était au cœur de la vie de Jésus : « Je ne fais rien de moi-même … mais le Père demeurant en moi fait ses œuvres. » (Jean 8,28 et 14,10)

    L’apôtre Paul écrit : « Travaillez avec crainte et tremblement à accomplir votre salut, car c’est Dieu qui opère en vous et le vouloir et l’opération même. » (Philippiens 2,12-13) Puisque Paul affirme que le salut vient par la foi, « travailler avec crainte et tremblement à son salut » doit ici exprimer un aspect de la foi. La foi n’est pas une assurance à la légère, mais une confiance toute tremblante : confiance vive, étonnée, vigilante. Notre salut est un miracle que Dieu « opère en nous », c’est pourquoi il demande toute notre attention. « Travailler avec crainte et tremblement » c’est prendre conscience que chaque instant est une rencontre avec Dieu, car à tout moment, Dieu est à l’œuvre en nous.

    « Vous qui craignez le Seigneur, louez-le, toute la race de Jacob, glorifiez-le, redoutez-le, toute la race d’Israël. » (Psaume 22,24) Progression étonnante des verbes : « louez, glorifiez, redoutez le Seigneur » ! La crainte est ici la louange arrivée au point où elle ne sait plus que dire : louange devenue étonnement, silence et amour.

    Lettre de Taizé : 2004/4

    « PRIERE DE CONFIANCE AU COEUR DE JESUSJE DONNE LA PAROLE... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    4
    maylie
    Mardi 8 Octobre 2013 à 17:46
    maylie

    Un beau texte Anna,parfois c'est vrai ,on se pose des questions,si beaucoup de personnes se sont éloignés de dieu,pour ma part,je m'en suis beaucoup rapprochée,bien sur,il ya toujours des personnes qui cherchent a nous contredire,cependant,je reste sur mon élan de foi

    gros bisous

    3
    Vendredi 11 Janvier 2013 à 17:58
    nanipeinture

    Je n'oblige persone à lire mes articles. Chacun est libre.

    2
    Vendredi 11 Janvier 2013 à 10:30

    Bonjour Ana, quel discours... je ne saurais pas en faire autant que toi... Dieu t'accompagne!... Bonne journée, gros bisous

    1
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 16:36
    Gilbert

    Bonjour Ana,

     

    Il y a de nombreux chrétiens, qui pour une raison ou pour une autre sont en marges des églises, Ils ont la foi et mettent en pratique comme ils peuvent la Parole de Dieu. Ce sont des chrétiens marginaux, qui aiment le Seigneur et qui le louent. L’état, les gouvernants, ne sont pas les seuls fautifs si les hommes se détournent de Dieu. L’église elle-même à une part de responsabilités dans beaucoup de choses que nous voyons aujourd’hui. Les divorcés remariés se voient refuser la Sainte Scène, pourtant le Seigneur a pardonné à la femme adultère. Il fut une époque ou penser différemment de l’église était considéré comme hérésie. Aujourd’hui encore annoncer Dieu en Christ et en une personne, est rejeté par de nombreuses églises. Pourtant il est écrit qu’il n’y a qu’un seul Dieu. La confusion, et l’obscurantisme des doctrines est grandes, priver la raison des lumières de la vérité, conduit à ce que nous observons aujourd’hui, aux cultes des faux Dieux qui ont pour noms, égalité, fraternité, liberté, athéisme démocratique, quand à la laïcité du point de vue politique ce n’est juste qu’un bon de trésor électoral pour engranger des voies.

     

    Moi aussi je tenais à partager ces choses que j’avais sur le cœur. Et je te remercie pour ton témoignage plein de vérité. Nous aimons le Seigneur, et le Seigneur voit notre peine, dès lors que nous souffrons, quand nous voyons ceux qui le dénigrent ou se moquent de Lui, et ne le craignent pas. 

     

    Je te souhaite une bonne soirée Ana, dans la paix et la présence de notre Seigneur Jésus Christ.

     

    Bonne soirée à tous. Gilbert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :