• l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo

     

     

      

    WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg

     

    Les obsèques de Jean-Paul Belmondo ont été célébrées ce vendredi 10 septembre à Saint-Germain-des-Prés, dans le VIe arrondissement parisien. Jean-Paul Belmondo, "le comédien qu’il était, vivait dans sa vie ordinaire ce qu’il savait donner aux autres : la joie, la générosité, l’humour", a souligné Mgr Philippe Marsset, évêque auxiliaire de Paris, dans son homélie.

     

    Le « bien-aimé des hommes » rencontre aujourd’hui « le Bien-Aimé du Père »

     

    « Si le grain de blé meurt, il porte beaucoup de fruits…. » Avec Paul son fils, nous avons choisi cette page d’Évangile pour vivre avec vous son enterrement, sous le regard de la Parole de Dieu. Nous avons d’abord pensé évidemment à tous ces fruits que révèlent les hommages de la France et de tous les artistes. Lui, l’homme à la gaité communicative, à la joie généreuse, à l’empathie ruisselante… Le comédien qu’il était, vivait dans sa vie ordinaire ce qu’il savait donner aux autres : la joie, la générosité, l’humour. Dans « itinéraire d’un enfant gâté », il nous dévoilait peut-être quelque chose de lui quand il disait à Richard Anconina : « Ce qui intéresse les personnes, c’est que tu leur parles d’eux, pas de toi » ! Et nous savons tous comment il a su insuffler à ses personnages sa sympathie, sa bonne humeur, son charme d’homme heureux.

    Ainsi quand il a tourné « Léon Morin, prêtre » François Mauriac avait écrit dans le Figaro littéraire : « La grâce s’imite donc, me disais-je. Qu’un bon acteur comme Belmondo puisse devenir n’importe quelle créature, entrer dans toutes les peaux, je le savais. Mais ici, dans ce rôle-là il fallait devenir ce saint qui ne sait pas qu’il est saint et qu’il fût en même temps ce garçon aimé d’une jeune femme et qui sait qu’il est aimé ».
    Il y avait en lui, une vraie unité de vie qui a contribué à le faire aimer. Il était aimé des gens parce qu’il aimait les gens, on l’a souvent dit et redit !

     
     

    La mort fait partie de notre vie. Elle n’en est pas le terme, elle est notre naissance dans le mystère de Dieu.

    Mais cette page d’Évangile nous parle d’abord d’une autre mort symbolisée par ce grain de blé tombé en terre. C’est la manière pour Jésus-Christ de parler de sa mort et de notre mort, de sa vie et de notre vie. Oui, on ne meurt pas pour rien. La mort fait partie de notre vie. Elle n’en est pas le terme, elle est notre naissance dans le mystère de Dieu. C’est le sens de ce geste d’eau bénite que je verserai à nouveau sur son corps, comme il y a 88 ans, un autre prêtre l’a fait, le jour de son baptême.
    Nous sommes tous sortis, un jour, du ventre de notre mère. Et ce jour-là, on a découvert ce qu’était une maison, un arbre, un petit frère, un chien… tout ce qu’on ne peut pas imaginer dans le sein de sa mère. On a aussi découvert notre père, notre mère, nos amis.

    De la même manière, au jour de notre mort, nous sortons du ventre de notre terre et nous naissons à une réalité inimaginable. Avec au centre de tout : notre Père qui est aux Cieux. Et son Fils, grain de blé semé pour poser en nous la vie divine. Et nous découvrons notre famille humaine dans son intégralité. Jean-Paul Belmondo était baptisé, pas franchement pratiquant dans le domaine liturgique, mais il a gardé dans sa belle humanité des traces indélébiles de sa ressemblance filiale d’avec Dieu.

     

     

     

    À Dieu cher Jean-Paul ... Merci ! Vous ne devez être déçu de ce nouveau cadeau qui, durera à l’infini. Si vous pouviez, comme bon cascadeur, nous envoyer des tonnes de pétales de paix... sur terre 

     

     

    Vous faire connaître un jeune Vietnamien à l'âme d'enfant - UN CRI A LA VIE  !

     

     

     

     

    l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo

     

     

     

    « J'ai une marraine au Ciel. Le Ciel c'est vivre devant la présence de Dieu éternellementPie Frassati, mort à 24. Créateur de « Compagnie des types louches » avec ses amis »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Samedi 11 Septembre à 10:41

    Pause de deux jours

    Bonjour Ana,

    une belle cérémonie pour dire adieu à ce grand acteur..

    Voici la dernière photo d'Aaron hier soir prêt pour faire sa nuit..

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

      • Samedi 11 Septembre à 14:27

        Quel beau bébé !!!

        Bisous !

    5
    Samedi 11 Septembre à 08:30

    Bien   souvent     les   artistes  ne  sont   pas   en  réalité   ce  qu'ils   paraissent,    il   semble    que   Belmondo  démontre   l'  inverse   et   fasse   l'unanimité    sur    sa   gentillesse   et   son   naturel !

     Peu    importe   le   regard    des    hommes,    le  seul     qui    " voit "    est  celui   de   Dieu !

     Passe   une  bonne   fin   de  semaine

     Bisous

      • Samedi 11 Septembre à 14:28

        Bien dit ! Et il nous manque déjà

        Magnifique film de Cartouche !!!

    4
    Vendredi 10 Septembre à 23:29

    Coucou maNani chérie,

    c'est curieux les obsèques ont eu lieu dans l'église où nous sommes mariés il y a 52ans.  C'était ma paroisse. Je n'étais pas contente car il n'y avait pas de marches pour descendre avec ma longue traine (lol).Mais on les a descendu deux fois cette marche, car on a été trop vite et la photographe n'a pas eu le temps de tout prendre (lol) l y a même un car de japonais qui trainait par là et qui nous a filmé re (lol).

    Bon je n'ai pas suivi les obsèques mais j'aimais bien J.P Belmondo, il me faisait rire.

    Sinon pour mes enfants berlinois, ça ne va pas très bien! Magali qui est vaccinée a attrapé la COVID elle est en quarantaine et les enfants sont pour 15 jours chez Tobias, elle pourra les récupérer dès qu'elle n'est plus positive. Moi ça me donne encore moins de raison de mes faire vacciner. Je préfère faite des tests, Quand j'en ai besoin. Et ne pas fréquenter les personnes vaccinées, ça ne sert à rien. En plus Magali a perdu le "goût". 

    Voilà  les dernières nouvelles de chez nous, pas glorieuses!

    Sinon un grand merci pour tous tes voeux de bonheur (je savais que c'était les noces de Tourmaline, c'es joli il y en a de toutes les couleurs). Mamie Lucette est allée jusqu'à 54 années de mariage, puis son mari est décédé. Il y a déjà longtemps.

    Bon ma douce Nani chérie, je vais te laisser, car je n'ai dormi que 5h cette nuit et je dois essayer de rattraper.

    Gros bisous affectueux et câlins à Titi qui aime Jésus.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :