• L’amour est la seule force suffisamment impétueuse...

    Image associée 

    Mes Amis, je n'impose à personne ma foi. Parfois j'ai peur ...d'aborder des sujets aux quels je tiens. Ce sujet est juste le fondement de ma vie...et un partage. Merci

     
    Affectivité et Eucharistie
    Conférence du P Timothy Radcliffe, o.p.,
    ancien Maître de l'Ordre des Prêcheur

    Pour la plupart d'entre nous, cela ne se produit pas seulement une fois. Nous pouvons
    passer par plusieurs crises d'affectivité au long de notre vie. Je l'ai fait, et qui sait ce qui
    va encore se présenter ? Mais il nous faut les affronter, comme Jésus le fit à la Dernière
    Cène, avec courage et confiance. Alors, nous pénétrerons doucement dans le monde réel
    de notre chair et de notre sang.

    Image associée

    Un bénédictin irlandais, Mark Patrick Hederman, a écrit :

    L’amour est la seule force
    suffisamment impétueuse pour nous obliger à quitter l'abri confortable de notre
    individualisme bien retranché, à sortir de la coquille imprenable de notre autosuffisance, à
    nous glisser à visage découvert dans la zone de danger, ce creuset où un individualisme se
    purifie et devient une personnalité [3]. Et si vous n'accordez pas créance à un bénédictin
    irlandais, vous en croirez certainement saint Thomas d'Aquin : Celui qui aime doit par
    conséquent traverser cette frontière qui le confinait dans ses propres limitations. C'est
    pourquoi on dit de l'amour qu'il fait fondre le cœur : ce qui est fondu n'est plus restreint
    dans ses propres limites, tout au contraire de ce qu'est la dureté du cœur [4]. Il n'y a que
    l'amour qui brise la dureté de notre cœur et nous donne un cœur de chair.
     

    S'ouvrir à l'amour est très dangereux. On en sera probablement blessé. La Dernière Cène
    est le récit du risque qu'il y a à aimer. C'est pourquoi Jésus est mort : parce qu'il a aimé.
    Et c'est particulièrement dangereux pour un prêtre ou un religieux. On y réveille des
    passions et désirs extraordinairement profonds et troublants ; on peut être en danger de
    perdre sa vocation ou de mener une vie double. La grâce sera nécessaire si on veut
    surmonter ces périls. Mais ne pas s'ouvrir à l'amour est encore plus dangereux : c'est un
    risque mortel. Écoutez ce que dit C.S. Lewis : Le seul fait d'aimer rend vulnérable. Aimez
    quoi que ce soit, et votre cœur en sera déchiré, et peut-être brisé. Si vous voulez être sûr de
    le garder intact, ne donnez votre cœur à personne, pas même à un animal. Enveloppez-le
    soigneusement dans des bagatelles et des fanfreluches ; évitez tout engagement ; mettez-le
    bien en sûreté dans un coffret ou dans ce cercueil que fabrique votre égoïsme. Mais dans ce
    coffret sûr, sombre, immobile, étanche, il se transformera. Il ne se brisera pas ; il va devenir
    inflexible, impénétrable, intouchable. La seule possibilité, à votre choix, autre que la
    tragédie, ou au moins que le risque de tragédie, c'est la damnation. Le seul endroit, en
    dehors du ciel, où vous serez parfaitement protégé de tous les dangers et de toutes les
    vicissitudes de l'amour, c'est l'enfer [5].
     

    Quand nous célébrons l'Eucharistie, nous nous souvenons que le sang du Christ est versé
    pour vous et pour tous. En son sens le plus profond, le mystère de l'amour est à la fois
    individuel et universel. Si notre amour est juste individuel, il risque de se limiter à être
    introverti et étouffant. Si c'est juste un vague amour de l'humanité entière, il risque de
    devenir vide et vain. La tentation d'un couple pourrait être d'avoir un amour qui soit
    intense mais fermé et exclusif ; souvent, la seule chose qui pourrait alors lui épargner la
    destruction c'est l'arrivée d'une tierce personne, l'enfant, qui élargit leur amour....

     

     

     

    WOW. Voici la preuve que les êtres humains en ont encore ÉNORMÉMENT à apprendre des animaux:

     

    "Quand on sera vieux je te dirai : 'Tu vois que tu étais l'amour de ma vie !'"

     

     

    bride & groom so cute!!!

     

    20 photos historiques de lamour pendant la guerre  2Tout2Rien

     

    « Tout ce qui n'est pas donné est perduPause pour une journée... »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mardi 28 Novembre 2017 à 10:39

    Accueil

    Bonjour Ana, bel article sur l'amour..

    J'aime bien l'histoire du singe et du chien..

    l'amour existe aussi entre les animaux.

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

    4
    Mardi 28 Novembre 2017 à 00:03

    Coucou ma Nani chérie,

    Oh je connais Timothy Radcliffe, il est venu faire une conférence à Tours en 2009. Il nous a raconté une histoire drôle. C'est une maman qui dit à son fils lève toi il faut que tu ailles à la messe, "je n'ai pas envie, je veux rester au lit" la mère rétorque mais si mon fils il faut que tu y ailles il répond "hé pourquoi donc?" la  mère: "parce que c'est toi le prêtre" Je ne sais plus si l'histoire est vrai pour lui, mais il a de l'humour.

    Je ne connais pas le bénédictin irlandais; mais cela me rappelle l'histoire des talents et de celui qui a peut et n'est pas en confiance et enferme le talent. Il s'enferme lui même ainsi, car c'est c'est dans la confiance en Dieu qu'il pourra oser aller vers les autres.

    C'est vrai que c'est une histoire d'Amour et que c'est risqué, mais celui qui ne fait rien ne risque rien, mais il passe à coté de la vie.

    Douce nuit ma Nani que j'embrasse très fort

    et je fais des câlins à Titi.

    PS/ les animaux sont très bien le singe qui a sauvé le petit chien.

    3
    Lundi 27 Novembre 2017 à 20:08

    On constate hélas que l' égoïsme est de plus en plus visible, et la solidarité se fait rare.

     Comme toujours ce sont les pauvres qui  se différencient,  ce qui explique pourquoi le Christ disait que les premiers seront les derniers dans son royaume !

     Passe une bonne soirée

     Bises

    2
    Lundi 27 Novembre 2017 à 19:35

    Coucou  Nani ....
    Tu  vois  l'adresse  qui  s'affiche  sur  mon  com , si  tu  clic  dessus  tu  iras  sur  Google  , tu  clics  encore  dessus  et  tu  iras  directement  sur  le  billet  "Gratitude " j'ai  essayée  , ça  marche ..
    A  bientot ..
    Nicole / Loneci
     

    1
    Lundi 27 Novembre 2017 à 19:30

    Bonjour Nani ..Ben  oui  deux  longs  commentaires  ne  s'affichent  pas  sur  ton  billet  , c'est  pas  grave  puisque  le  troisième  plus  court  est  passée  pour  te  remercier  , le point le plus  important ..  Ceci  dit  j'ai  retrouvé  le  poème  que j'avais  écris  pour  mon  titi , je  t'envoie  le  lien  pour  que  tu  puisses  le  lire ...Il  te  faudra  aller  sur  mon  deuxième  blog Ekla ..
    Oui  je  sais  je  complique  tout ..
    http://one-upon-a-time.eklablog.com/gratitude-a119085276  
    Tu  fais  un  copier  coller  sur  cette  adresse  et  tu  verras mon billet  qui  s'appelle " Gratitude " j'avais  une  petite  chatte  comme  ton  titi  mais  elle  était  malade  et  nous  a  quittée  il  y  a  trois  mois ..Mon  chat  bleu  s'appelle  Fredi ..Je  l'ai  sauvé  d'une  mort  certaine  , il y a 5 ans ..J'ai  une  passion  pour  les  animaux , beaucoup  sont  malheureux  par  la  faute  des  hommes .. Je  contribue  beaucoup  a  la  société  protectrice  des  animaux  ..Nous  avons  sauvés  des  lévriers  , des  chiens  mal  traités  , maintenant  je  n'ai  que  des  chats ...Deux  sont  encore  sauvage  , j'essaie  de  les  apprivoiser , j'ai  pu  les  attraper  pour  les  faire  opérer , mais  j'aimerai  les  mettre  a  l'abri  des  coyotes  qui  tuent  les  chats et  les  petits  faon  pour  se  nourrir  ,l'hiver   dans  notre  village ...J’espère  que  tu  passeras  une  bonne  semaine ..
    A  bientot  Nani  .. Amitié  de  la  Caroline  du  Nord  ou  il commence  a  faire  froid  la  nuit  .. 
    Nicole/Loneci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :