• Et si Dieu est "JE SUIS QUI JE SUIS"... qui suis-je pour qu’il m’Aime tant ?

     

     

     

    Du 25 septembre au 1er octobre, la 16e édition de la Semaine Thérésienne des Apprentis d’Auteuil se place sous le signe de l’audace ! Une qualité que Thérèse a manifestée toute sa vie et qui demeure un exemple pour la jeunesse d’aujourd’hui.

     

     

    Thérèse de l'Enfant-Jésus et les jeunes d'Apprentis d'Auteuil - Apprentis  d'Auteuil

     Sainte Thérèse de l’enfant Jésus (Carmélite déchaussée)

     

    « Je sens naître en moi une sainte audace «

      Disait sainte Thérèse dans l’un de ses poèmes intitulés « Mes armes ».

     

     

    Ô pauvreté mon premier sacrifice
    Jusqu’à la mort tu me suivras partout
    Car je le sais, pour courir dans la lice
    L’athlète doit se détacher de tout
    Goûtez, mondains, le remords et la peine
    Ces fruits amers de votre vanité
    Joyeusement, moi je cueille en l'arène
    Les palmes de la pauvreté
    L’ange orgueilleux au sein de la lumière
    S’est écrié "Je n’obéirai pas !"
    Moi, je m’écrie dans la nuit de la terre
    Je veux toujours obéir ici-bas
    Je sens en moi naître une sainte audace
    De tout l’enfer je brave la fureur
    L’obéissance est ma forte cuirasse
    Et le bouclier de mon cœur
    Si du guerrier j’ai les armes puissantes
    Si je l’imite et lutte vaillamment
    Comme la Vierge aux grâces ravissantes
    Je veux aussi chanter en combattant
    En souriant je brave la mitraille
    Et dans tes bras Ô mon Époux Divin
    En chantant je mourrai sur le champ de bataille
    Les armes à la main
    En souriant je brave la mitraille
    Ô mon Époux Divin
    Je mourrai sur le champ de bataille
    Les armes à la main
    Sur le champ de bataille
    Les armes à la main
    Les armes à la main
     
     
     
     
    Jeanne d'Arc – Déu vos guard !
     
    Thérèse habillé en Jeanne d’Arc pour une pièce de théâtre au Carmel
     
     
     

     Un message qui fait indéniablement écho à la vocation de sainte Thérèse, véritable « porte-parole » du Seigneur. « Je sens que ma mission va commencer : celle de donner ma petite voie aux âmes », écrivait-elle. Exaltée par sa mission, elle déclarait : « Il me rendit forte et courageuse. Il me revêtit de ses armes et depuis cette nuit bénie je ne fus vaincue en aucun combat, mais au contraire je marchai de victoires en victoires ». Une audace inspirante qui a marqué toute sa vie, si courte soit-elle. En témoigne l’un des épisodes phares de sa vie, lorsqu’elle se jette, à tout juste 15 ans, aux pieds du Saint-Père pour obtenir son entrée au Carmel.

     

     

    Thérèse : La petite sainte des “paumés” - Il est vivant!

     

    Petite Thérèse à 8 ans avec la main de sa sœur Céline

    JE VAIS... oser vous dire un peu de mon cœur.

    J’ai un lien très fort entre Jésus, LA Sainte Vierge " Notre Dame des Victoires à Paris, et petite Thérèse de Lisieux :

    -Jésus, mon bien-aimé. -La Sainte Vierge des Victoires, une guérison et sa maternité alors que je n’ai pas de mère.

    -Sainte Thérèse, des traits de mon caractère et de l’audace m’unissent à elle. Mais surtout, tout ce que j’ai reçu d’elle pour prendre les petits chemins, les plus courts pour aller vers Jésus. 

    Pour aller à Jésus chaque jour... Des gens lissent des livres très savants sur Dieu, font de la théologie, des thèses. Se disputent même pour savoir qui a raison sur Jésus, sur Dieu.  

    Dieu a donné son nom à Moïse... "JE SUIS QUI JE SUIS"

    Pour apprendre Jésus...  

    Il suffit de s’asseoir à ses pieds comme le fit la sœur du grand ami de Jésus, Lazare, Marie, qui l’accueillait pour qu’il puisse se reposer. Il faut que le cœur soit tout contre celui de Jésus pour l’écouter ... Car Jésus a besoin de silence pour nous parler. On le voit dans les tabernacles de nos églises... parfois seul. Pour comprendre son Amour il faut SE LAISSER AIMER. Pour connaître Dieu... Il faut s’émerveiller de ses œuvres et tâcher de pas vouloir tout comprendre. S’émerveiller que le Créateur ait pensé à chacun de nous... aux petites pâquerettes, aux papillons, et à ces petites choses que se voient difficilement, car cachées. Et SURTOUT OSER croire que si l’on espère tout, si l’on demande, avec foi et confiance des enfants ... Dieu ne peut pas tourner la tête. LA CONFIANCE ET RIEN QUE LA CONFIANCE. Et nous abandonner dans cette confiance entre ses mains.

     

    Un jour j’ai osé dire au Président Chirac. Monsieur le Président, si chaque fois que vous réunissez vos Ministres, que vous avec à prendre une décision grave... si vous disiez une petite prière, ou juste regardez au ciel ... vous seriez aidé pour vous, et pour notre Pays. Il n’a jamais répondu. Le Président Mitterrand oui, avant de mourir. Dieu m’avait demandé de prier pour lui. Je lui avais dit que je priais pour lui. Il a répondu Juste une petite phrase avec son feutre bleu... tremblant. " je suis touché "

    Demandons alors à Thérèse durant ces 9 jours, à partir du 25 Septembre au 1er Octobre ce que vous voulez qu’elle demande pour vous à Jésus.

    Le 1 octobre, je serai à Paris à Notre Dame des Victoires et je penserai à chacun de vous tous... et à tous ceux que je ne connais pas et qui visitent les pages de ce blog par le web.

     

    Et si Dieu est "JE SUIS QUI JE SUIS"... qui suis-je pour qu’il m’Aime tant ?

     

    Symbolisme de la pâquerette - Être en présence...

     

     

    Faisons le plein d’audace avec la Semaine Thérésienne !

     

     

      

    « Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communauté jeune et.. Je vis sans nulle crainte J’aime autant la nuit que le jour. Pte Thérèse de lisieux »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 24 Septembre à 10:21

    Photo automnale

    Bonjour Ana, 

    belle page consacrée à Sainte Thérèse..

    C'est elle que je priait lorsque Fabrice était malade..

    Je suis allée plusieurs fois à Lisieux..

    Hier j'ai eu le plaisir de tenir Aaron dans mes bras..

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

      • Vendredi 24 Septembre à 15:05

        Tu me l’avais dit pour ton mari. Quelle joie de savoir que tu vois Aaron souvent 

    3
    Vendredi 24 Septembre à 07:23

    C'   est   toute   la    différence   entre   l' orgueil   et   l'  humilité !

     Jésus       parlait     de   la    foi   des   enfants,    celle   qui   ne  se   pose   pas   de  question,    c'  est   la   plus   belle !

     Passe   une    bonne   journée

     Bisous

      • Vendredi 24 Septembre à 15:06

        Et oui, lorsque je vois certain avoir des grosses bibliothèques pour parler de Jésus !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :