• DONNER SA VIE POUR CES AMIS

     


     

    mercredi 14 août 2013
       
     Saint Maximilien-MarieKolbe 

    Prêtre o.f.m. conv. et martyr = ordre franciscaine mineur
    Fondateur de la : « Mission de l'Immaculée »

    M

    aximilien Kolbe (de son prénom de baptême: Raymond) naît le 8 janvier 1894 à Zdunska Wola, pas très loin de Lodz, en Pologne. Il était le fils de Jules et Marie Dabrowska.

    Adolescent, il se sentit fasciné par l'idéal de saint François d'Assise et entra au petit séminaire des Franciscains conventuels (dits Cordeliers) de Léopoli.

    Après le noviciat, il fut envoyé à Rome, au Collège International de l'ordre, pour y faire ses études ecclésiastiques. En 1915, il fut diplômé en philosophie puis, en 1919, en théologie.

    Alors que l'Europe est déchirée par la Première Guerre Mondiale, Maximilien songe à une grande œuvre au service de l'Immaculée pour l'avènement du Royaume du Christ.

    Le soir du 16 octobre 1917, il fonde avec quelques compagnons la « Mission de l'Immaculée », qui a pour but la conversion et la sanctification de tous les hommes par l'offrande inconditionnelle à la Vierge Marie.

    Il est ordonné prêtre en 1918 et, en 1919, une fois ses études ecclésiastiques terminées, il rentre en Pologne pour commencer à Cracovie un travail d'organisation et d'animation du mouvement de la « Mission de l'Immaculée ».

    Comme moyen de liaison entre les adhérents du mouvement, il fonde la revue « Le Chevalier de l'Immaculée ».

    En 1927, encouragé par la progression importante du nombre de collaborateurs consacrés et de membres de la M.I., il transfère le centre d'édition à Niepokalanow, ou « Cité de l'Immaculée », près de Varsovie, qui accueillera plus de 700 religieux. Ceux-ci se consacreront à évangéliser le monde grâce à l’utilisation des moyens de communication sociale.

    En 1930, il part avec quatre autres frères pour le Japon, où il fonde « Mugenzai No Sono », ou « Jardin de l'Immaculée », dans la banlieue de Nagasaki et y imprime une revue mariale. Cette « cité » restera intacte après l'explosion, en 1945, de la bombe atomique sur Nagasaki.

    En 1936, il rentre en Pologne, appelé par la croissance de la communauté religieuse et l'expansion de l'activité éditoriale : onze publications, parmi lesquelles un quotidien de grande audience dans les classes populaires : il tire à 228.560 exemplaires, et le « Le Chevalier de l'Immaculée » à un million d'exemplaires.

    Le 1er septembre 1939, la Seconde Guerre Mondiale éclate. Niepokalanow est bombardée et saccagée. Les religieux doivent l’abandonner. Les bâtiments sont utilisés comme lieu de premier accueil pour les réfugiés et les militaires

    Le 17 février 1941, le Père Kolbe est arrêté par la Gestapo et incarcéré dans la prison Pawiak de Varsovie. Le 28 mai de la même année, il est déporté au camp d’extermination d’Auschwitz, où on lui assigna le numéro 16670.

    Fin juillet, un prisonnier s'échappa. En guise de représailles, le commandant Fritsch décide de choisir dix compagnons du même bloc et les condamne injustement à mourir de faim et de soif dans le «souterrain de la mort ».

    A la stupeur de tous les prisonniers et des nazis eux-mêmes, le père Maximilien sort des rangs et s'offre pour remplacer l'un des condamnés, le jeune sergent polonais François Gajowniczek. De cette manière inattendue et héroïque, le Père Maximilien descend avec les neuf autres prisonniers dans le « souterrain de la mort » où, les uns après les autres, les prisonniers meurent, consolés, assistés et bénis par un saint.

    Le 14 août 1941, le Père Kolbe quitte sa demeure terrestre, pour la rencontre avec Dieu, suite à une injection d’acide phénique. Le jour suivant, son corps fut brûlé dans le four crématoire et ses cendres dispersées au vent.

    Cette video du camps  de concentration est un peu dure a voir. nani

     

      

     

     

    DONNER SA VIE POUR CES AMIS

     

    Mes amis, cet article est un fait réel.

    Ceci c'est passé le 14 Août 1941

    Beaucoup parmi nous n'étions pas nées en 41

     

    C'est pour dire, que même dans ces camps là,

    il y avait de l'humanité.

    J'ai parlé avec Monsieur Martin Gray.

    Toute sa vie à voulu faire et témoigner 

    le mal, mais aussi la force de la VIE.

    Comme disait mon Ami Claude,

    devant des faits similaires,

    on préfére fermer les yeux et dire,

    zapons, cela car c'est trop triste.

     

    Quelqu'un va dire, nani nous met des troucs

    trop durs.

    Je veux dire que le passé on ne doit pas le zaper.

    Il doit nous servir d'experience.

    Les nouvelles génerations devraient savoir cela.

    On les enseigne cela aussi.

    Aujourd'hui il y a encore de relances de cette haine.

    Que pouvons nous faire ? 

     

    Nous possédons en nous une force formidable

    à exprimer, à la faire grandir d'avantage.

    L'AMOUR DANS NOS COEURS

     

    Nous sommes des humains en face des autres humains.

    Parfois, ce que l'autre exprime, ne nous plaît pas.

    Peut-être cette personne n'est pas méchante,

    mais elle ne sait pas L'AMOUR

    Trovons toujours cet excuse,

    qui s'appelle Miser-icorde.

    Il y a toujours deux abîmes :

    Celui de la Misére et en face le coeur.

    La Miséricorde.

     

    Losrque je fais cette page, je n'ai pas l'idée,

    d'imposer mes idées.

    Seulement les partager.

    Pour ma part, j'ai fait mon choix.

    NE PAS ME DEROBER D'UNE PERSONNE 

    Et ça, même si cette personne m'a fait du tort.

    Je ne vais pas me frotter à elle,

    mais dans mon coeur,

    je sais que si elle un jour à un  malheur,

    je ne me déroberai pas.

    Pourquoi ?

    Parce que, j'ai une concience,

    je sais distinguer le bien et le mal.

    A cause de ma foi.

     

     

     

    Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'il font

     

     

    Photos de L'Isére

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chapelle de Saint Bruno -premiers ermitages de moines 

    chartreux

    Je suis monté ici durant 23 ans !

     

     

     

     

     

    La Grande Chartreuse

     

     

    DONNER SA VIE POUR CES AMIS

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

     

     

     

     

    Un refuge pas loin de la chapelle de St Bruno.

     

    « LA MISERICORDE ENVERS TOUSVeille de la Solennité de l'Assomption de la Vierge Marie »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Août 2013 à 12:20

                                        

    LA VIE !!!  POUR TOUS LES JEUNES. QU'ILS FASSENT GRANDIR LEUR L'AMOUR 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :