• Des témoignages qui peuvent faire du bien …Courage !!!

    Florence 42 ans quel courage !

     

    Qui croirait que la foi puisse rester intacte chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ? C’est pourtant ce qui ressort de l’émouvant témoignage de Florence, qui compte parmi les 2% de Français touchés précocement - avant 65 ans - par cette pathologie.

    Ça a commencé en 2013 par des phrases répétitives, des rendez-vous oubliés. De prime abord, personne n’a songé à Alzheimer. Et pour cause ! Florence, mère célibataire d’un enfant de 12 ans, venait seulement de franchir le cap de la quarantaine… D’examens en bilans, il a fallu se rendre à l’évidence.

    Six ans après, cette généreuse et énergique lorraine a senti un « besoin dévorant d’écrire » et de partager son expérience dans un livre : livre parfois confus, mais qui apporte un précieux témoignage sur cette impitoyable maladie. On y voit la perte progressive des repères et des acquis du quotidien : Florence ne sait plus se repérer dans le temps, plus cuisiner, plus utiliser l’ordinateur. Il lui arrive de ne pas se reconnaître dans la glace, de ne pas savoir qui est son propre fils, Théo.

     

    La rage de vivre et la foi intacte

     

    Par éclairs, Florence est parfaitement lucide : « je ne pilote plus rien. » Au début, elle a frôlé la dépression. Mais son appétit de vivre a repris le dessus : entourée par une famille aimante, aidée par des infirmières qui la visitent quotidiennement, épaulée par l’association France Alzheimer, elle parvient à habiter sa nouvelle vie. Contrainte de lâcher son travail, elle s’adonne à ce qu’elle aime : musique, sport, jardinage… Elle s’inscrit pleinement dans le présent et savoure « la beauté qui l’entoure » : « Je savais aimer, j’aime encore plus les gens (…). Je me réjouis de tous les petits plaisirs simples (…) » Au point d’affirmer : « Je ne changerais ma vie contre une autre pour rien au monde. Je trouve la mienne très belle. »

     

    Où Florence puise-t-elle autant de vitalité et de courage ? Elle donne elle-même la réponse : « Je n’abandonne pas. Je ne sais qui ou quoi me donne cette force. En fait si, bien sûr, je sais. Ma foi. (…) Foi chrétienne, sur laquelle je peux toujours m’appuyer. » C’est la bienfaisante révélation de cet ouvrage. Si la maladie d’Alzheimer détruit des pans entiers de la mémoire, elle n’atteint pas ce sanctuaire intime qu’est la foi.

     

    L'homme Du Courage Passe à Travers L'écart Entre La Colline, L'idée De  Concept D'entreprise | Photo Gratuite

     

    Et mon témoignage pour vous

     

    Le courage n'est pas le fait de faire des choses extraordinaires

    lorsque on est dans des situations difficiles. C'est un mouvement du cœur

    qui recevant la souffrance la reçois …

    Lorsque en 2009 j'ai eu ma grande dépression, ce fut pour moi une descente.

    Puis surtout on ne veux pas que les autres se rendent compte. Je vous passe les

    détails de ce que cela provoquait chez moi…  quelqu'un de très actif et qui

    aimais rire et VIVRE.

    J'avais des livres … Les évangiles,

    un petit mobile ... tout petit 

    Et un petit livre de Simone Weil la Philosophe 

    LA PESANTEUR ET LA GRACE

    La pesanteur et la grâce à l'époque 5eur et là 7,90 eur

    Je ne connaissais cette personne et je me suis mise à lire.

    Et dans une page j'ai lu ce qui fut sans doute la remonté de ma guérison de

    l'angoisse …

    "Ne pas exercer tout le pouvoir dont on dispose, c'est supporter le vide. Cela est contraire à toutes les lois de la nature : la grâce seule le peut. La grâce comble, mais elle ne peut entrer que là où il y a un vide pour la recevoir, et c'est elle qui fait ce vide."

    -Simone Weil-

    Cela fut pour moi la porte de sortie...Accepter, Supporter le Vide, l'accueillir car autrement je ne supporterai le poids de la souffrance.

    Je vous avoue que pour moi ce fut comme une respiration profonde qui me remplit de paix. 

    Je ne pouvais pas faire beaucoup des choses comme avant...c'était un fait,

    mais en acceptant cela et en m'accueillant telle que j'étais …presque sauvé.

    Puis avec mon mini tel portable je me suis déterminé à ouvrir mon premier

    blog orange...C'est la que je fut connaissance de Lucette , Mamie Lucette;

    de Jonathan , et de tas des personnes avec qui je partageais chaque fois

    mes pensés sans jamais dire ma souffrance ni ma maladie.

    Je le fis connaître le jour ou je partait à l'hôpital pour 6 mois …

    Je vous partage aussi mon témoignage …on ne sais rien, une bouteille à l'océan du web… Pourra-t-elle être trouvée par quelqu'un et faire du bien ?

     

     

    Bonjour ici Titi le chat de nani - UN CRIS A LA VIE ...

    Et ben ! (Titi)

     

     

    Accueil - UN CRIS A LA VIE ...

     

     

    COURAGE !

    « La JOIE INTERIEURE RESIDE AU PLUS INTIME DE L'AMEMESSAGE de Don Camillo va vous redonner le moral !!! 0:-) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    12
    Samedi 14 Novembre à 23:04

    Coucou ma Nani chérie,

    oh oui que cela doit être dur de voir les personnes qu'on aime être complètement déboussolé ne plus rien reconnaître et devenir méchante, elle qui ne l'était pas.

    Cette femme encore jeune a une chance extraordinaire être sauvée pour le moment par sa foi. Et les aides qu'elle reçoit.

    J'espère qu'elle pourra encore longtemps écrire même s'il y a des redites, l'important c'est son témoignage au jour le jour.

    Qu'elle nous serve de témoin dans sa grande gratitude. Et que Dieu l'aide à tenir encore longtemps.

    Je t'embrasse ma Nani de toute mon affection et gros câlins à Titi.

      • Dimanche 15 Novembre à 13:02

        Merci de ta prière pour cette jeune femme de 42 ans !

    11
    Samedi 14 Novembre à 10:54

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    un bel article sur cette jeune femme atteint de cette maladie,

    elle a la foi tout comme toi et c'est ça qui l'aide à vivre..

    Oui, je me souviens encore des premières fois où l'on a échangé

    des commentaires.. Notre amitié est toujours là...

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

      • Samedi 14 Novembre à 11:22

        Ce furent des souvenirs inoubliables !

        Je ne vous ai pas parlé de ma maladie une seule fois...

        Vous me demandiez sur ce que je faisait et j'était enbêtée

        mais je ne voulais pas le dire car j'avait peur de pas être 

        accepté. Je vous le fit connaître la veille de mon départ. 

    10
    Samedi 14 Novembre à 10:12

    on   dit    toujours   qu'il    vaut   mieux    agir    que réagir,   mais   on  ne   peut   pas   tout  prévoir  non  plus !

     Par  contre   on  peut    se  souvenir   que   la  foi   peut   soulever   des  montagnes !

     Bonne    fin   de   semaine

     Bisous

      • Samedi 14 Novembre à 10:35

        Oui, elle peut soulever des montagnes et répondre en moins de 5 minutes et suis témoin

    9
    Samedi 14 Novembre à 03:03

    Ton témoignage, il est plein de lumière, de force, d'honnêteté, d gentillesse...

    Lumière d'espoir à travers les abysses de la souffrance et ej te dis "merci" avec de gros bisous...

    Pensées pour cette jeune femme atteinte de cette terrible maladie d'Alzheimer précoce... Je lui souhaite tant de belles choses.

    Pensées pour toi avec beaucoup d'émotion, j'ai lu ce que tu m'as écrit au sujet des oiseaux, du monsieur... je pense très fort à une dame qui n'est plus et à laquelle tes mots m'ont fait penser. Je l'aimais très fort...

    La dépression, c'est vraiment terrible, quel courage pour remonter...

    Les mots de Simone Weil, je les ai lus aussi à une époque de ma vie et j'ai trouvé dans Paris l'endroit où elle a vécu... j'y suis allée souvent à une époque et dans un petit square à côté pour épancher les émotions qui devaient sortir.

    Merci de tes mots, ils ne peuvent faire que du bien aux personnes qui passeront et seront en souffrance...

    Gros bisous et un florilège de caresses pour Titi surtout...

    Cendrine

    Et vive notre Mamie Lucette tant aimée!

    Une de mes photos d'automne, j'aime tant regarder la lumière dans le ciel, les arbres, cela m'apaise, j'espère que ça peut faire du bien à d'autres personnes...

    Encore de gros bisous...

      • Samedi 14 Novembre à 10:37

        Et je te remercie pour ton blog car des années après en trouvant 

        mes commentaires m'a émou et revivre des moments heureux

    8
    mamielu
    Vendredi 13 Novembre à 17:01

    Cette maladie est affreuse. La foi peut être une bien belle béquille d'espoir et de soutien.

    Votre témoignage est aussi émouvant, moi aussi j'avais commencé avec les blogs d'orange. Maintenant je n'en ai plus, mais j'aime répondre à des blogs qui me touchent. Bonne soirée

      • Vendredi 13 Novembre à 20:25

        Bonsoir Mamielu !

        Je vous remercie, vous me faites un grand honneur de venir

        sur mon blog. Je vous souhaite un très bon Week-end

        et prenez soin de vous et de votre famille. 

        Gardon le courage 

    7
    Vendredi 13 Novembre à 16:42

    Bonjour Nani 

     

    Vraiment Magnifique et triste en même temps cet Article  car cette Maladie je l ai vécue avec Maman et passer des jours horrible avec cette Maladie Alzheimer les débuts c était une bagatelle mais ensuite les jours de plus en plus terrible ensuite ne pouvons plus la garder car je ne dis pas ce qui ce passait  méchante et autre elle qui ne l était pas  donc elle c est trouver dans une Maison de retraite  ou s occupaient bien d elle et les autres inimaginable quand nous allions la voir elle nous reconnaissait elle nous viraient   et ceci allait parfois c est terrible la Maladie surtout elle vient vient de plus en plus sur des Jeunes qui est triste pour leur entourage je te souhaite un excellent Vendredi  que tu prends soins de  toi ta Famille avec ce qui nous arrivent toutes et tous nous sommes plus libres je te fais des bisous

    DANNNNN

      • Vendredi 13 Novembre à 20:30

        Bonsoir Dannnnn

        Pourquoi 5 n ? he

        Oui, je te comprend c'est affreux  de voir des gens

        qui aimons finir en perdant tous les repères.

        Je suis aide-soignante ai eu à faire à ces malades...

        Mais que cela touche une femme de 42 ans !

        Mais c'est que j'ai voulu ressortir c'est

        sa non perte de la fois et sans doute cela l'aidé  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :