• CONVERSION DE SAINT AGUSTIN D'HIPPONE

     

     

    Bien tard, je t'ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, bien tard, je

    t'ai aimée !

     

    Et voici que tu étais au-dedans, et moi au-dehors,

    et c'est là que je te cherchais, et sur la grâce de ces choses que tu as

    faites, pauvre disgracié, je me ruais !

    Tu étais avec moi et je n'étais pas avec toi ;

    elles me retenaient loin de toi, ces choses qui pourtant,

    si elles n'existaient pas en toi, n'existeraient pas !

     

    Tu as appelé, tu as crié et tu as brisé ma surdité ;

    tu as brillé, tu as resplendi et tu as dissipé ma cécité ; 

     

    tu as embaumé, j'ai respiré et haletant j'aspire à toi ;

    j'ai goûté, et j'ai faim et j'ai soif ;

    tu m'as touché et je me suis enflammé pour ta paix.


    (Conf. X, xxvii, 38) livre des confession)

     

     

    Agustin dut sa conversion grâce à sa Mère Monique

     

    Mes amis, j'aime beaucoup la vie de saint.

    De ces hommes et femmes que aprés une

    vie de péché et insaciables d'Amour,

    vont aller radicalement à la SOUCE D'EAU VIVE.

    Le Christ. 

    Mais surtout, ils seront d'une grande humilité,

    pour transmettre aux autres leur conversion.

    Ces personnes seront pleines de miséricorde.

     

    pouvoir aider à la conversion des autres 

     

    On voit ce que Agustin nous dit. Que Dieu était

    en lui, même dans les moments où il était

    dans des autres compagnies.

    Voici la miséricorde de Jésus.

    Ici on pourrais dire : Mais pourquoi Dieu

    la laissé dans cet etat durant des annés ?

    Voici la finesse du Coeur de Jésus.

    Il s'est servit de Monique, pour qu'elle

    lui disse avec amour de mère...mon

    fils viens, éloigne-toi de ses eaux troubles, pour voire aux eaux limpides.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « LORSQUE UN COEUR SE DONNE A DIEUCE QUE L'ON RISQUE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Août 2014 à 09:19

    Bonjour Ana, bel article sur Saint Augustin et sur sa mère... Merci de ton passage sur mon blog hier, je repasse devant le Carlton tantôt car je vais voir un prothésiste pour mes appareils auditifs....Ce n'est pas un endroit où j'irais... Trop cher pour ma bourse et trop de gens snobs... Je vois que le Papy a été bien gâté... Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :