• Alep « Choisissons de construire la paix ! » ESPOIR !!!

    Au café du club arménien à Midane à Alep, en Syrie, le 5 juillet 2017 - JOSEPH EID - AFP

     

    Dans le quartier arménien d'Alep, résurrection d'un café symbole

     

    En entrant au café du club arménien à Midane, Taline Menassian tremble encore au souvenir des roquettes qui pleuvaient sur l'établissement, situé sur l'ancienne ligne de démarcation de la ville syrienne d'Alep.

     

    Fermé pendant quatre ans, ce café a rouvert pour la première fois en juin, plus de six mois après la reprise totale de la cité par le régime. Une réouverture qui fait le bonheur des habitants de Midane, principal quartier arménien de la métropole septentrionale ravagée.

    Dans l'établissement à l'ambiance familiale, situé entre le club arménien et l'église Saint Krikor, les rires de dizaines de clients et le chahut des enfants a remplacé le bruit des explosifs.

    "C'est comme un rêve d'être ici", se réjouit Mme Menassian, membre du club.

    "A chaque fois que j'y entre, je n'en reviens pas", dit cette femme de 50 ans en regardant des clients fumant le narguilé, d'autres sirotant de l'arak, spiritueux anisé du Levant.

    Bien qu'ouvert seulement en 2007, quatre ans avant le début de la guerre en Syrie, ce café populaire est devenu rapidement le favori des habitants de Midane car il est spacieux et en plein air.

     

    13 Juillet 2017 !

    La cathédrale était remplie, c’est pourquoi de grands écrans ont été dressés place Mgr Farhat pour les malheureux qui n’avaient pas pu y pénétrer.

    « J’ai voulu diriger ce concert de Mozart à Alep au cœur de la cathédrale détruite des maronites Saint Élie , au milieu de la place Mgr Farhat. Cette place est un symbole majeur pour les chrétiens d’Alep puisque s’y dressent trois grandes cathédrales : celle des maronites, celle des grecs melkites catholiques et celle des arméniens catholiques.

    « L’orchestre, venu de Damas, n’est pas exclusivement constitué de chrétiens et il est important de réunir toutes les communautés qui se trouvent en Syrie, afin de montrer un visage uni » confie le père Yeghiche Elias

     

     

     

    Le cadre de ce concert était en effet particulièrement impressionnant puisque la cathédrale des maronites n’a toujours pas de toit, détruit par des tirs de roquettes. Cela n’a pas empêché les chrétiens d’Alep d’y célébrer la messe à deux reprises depuis la libération de la ville, y compris sous la neige, comme ce fut le cas pour la messe de Noël. En attendant la reconstruction qui se fait progressivement.

     

    Les clubs syriens d'Al-Ittihad et Al-Hurriya s'affrontent à Alep le 28 janvier 2017, pour le premier match de ligue syrienne organisé depuis plus de 4 ans / AFP

    Syrie: à Alep, premier match de foot depuis des années

    " Mis à jour le 28/01/2017 à 21h19 "

     

    Mohammed Mahiedine Anis dans sa chambre à Alep  

    Mohamed Anis. On se dit que la vie est encore possible par ici puisqu’on est là. Qu’on trouve la force de s’asseoir sur le rebord d’un lit qui n’a pas encore été détruit. Que l’on retrouve une pipe et du tabac, comme les vestiges d’un quotidien lointain, comme la musique de son enfance. Un chant syrien des années 40, déjà écouté par ses parents avant lui, sur ce même tourne-disque à manivelle. Etrange rescapé de la guerre, un des seuls objets à pouvoir se passer de cette rare électricité.

     

    Résultat de recherche d'images pour "alep en juillet 2017"

     

    Savon de Alep et l'ESPOIR DE LA VIE

     

    Je ne suis pas la personne qui puisse vous

    donner les mots de cette force de VIE

    dans cette Ville martyre.

     

    Ce que je peux dire surtout aux médias 

    qui nous ont donné QUE DES MAUVAISES

    NOUVELLES, c'est que ce sont ces hommes

    et femmes avec leur enfants qui viennent

    vous dire que dans ce combat contre la mort,

    il y a eu de belles choses qui se sont passés.

    De la dignité,de la fraternité, de l'espoir.

    Un peuple qui peut donner cet enseignement là

    mérite maintenant de mettre à jour leur

    nouveau départ pour reconstruire non pas 

    seulement les pierres, mais cette nouvelle vie

    en eux.

    N'AYONS PLUS PEUR de " ses immigrés là ! "

    Ce n'est sont pas eux qui vont nous enlever le 

    pain de la bouche ... Mais ce sont eux qui vont 

    nous donner de leçons de vie. Eux qui vont

    nous ouvrir leur porte pour nous montrer leur

    manière d'accueillir. Si je devais choisir 

    une patrie je choisirais celle d'Alep car mon

    coeur est bien avec ce peuple là.

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

    Salam alikoum

     

     

     Alep « Choisissons de construire la paix ! » ESPOIR !!!

      

    « Comme la pluie et la neige descendent des cieux ....Que pensez vous mes Amis ? merci »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 20 Juillet à 13:04

    Coucou ma Nani,

    "Espoir" pour le savon (tiens il faut que j'en rachète ma bouteille est presque vide)

    "Espérance" plutôt pour les hommes! Très bel article.

    Je t'embrasse et fais des câlins à Titi.

    Sylvie

    1
    Mercredi 19 Juillet à 10:19

    Accueil

    Bonjour Ana,

    très bel article sur Alep qui reprend vie après les affres de la guerre...

    Je ne peints pas d'aquarelle, mais j'en trouve de très jolies sur le net et j'en fais des créations..

    Bonne journée avec Titi.... pas trop chaude, je l'espère

    GROS BISOUS

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Météo Vincennes Vincennes météo France