• A QUI OBEIR, A DIEU OU AUX HOMMES ?

    Tous les responsables du royaume, les intendants, les administrateurs, les conseillers et les gouverneurs sont d'avis que le roi proclame un édit comportant une interdiction sévère: toute personne qui, dans l'espace de 30 jours, adressera des prières à un autre, dieu ou homme, que toi, roi, sera jetée dans la fosse aux lions.
    9 Maintenant, roi, confirme l’interdiction et écris le décret afin qu'il ne puisse pas être modifié, comme la loi des Mèdes et des Perses qui est irrévocable.»
    10 Là-dessus le roi Darius écrivit le décret d’interdiction.

     

    COMPLOT CONTRE DANIEL

    Daniel savait que cela lui coûterait d'être fidèle à son Dieu. Il connaissait le décret qui avait été signé et qui annonçait une mort barbare par les mâchoires des lions pour ceux qui le transgresseraient, mais il continua d'adorer Dieu. 

    Depuis des années, c'était son habitude d'aller chez lui, d'ouvrir ses fenêtres vers Jérusalem et de prier son Dieu, 3 fois par jour. Daniel ne vit aucune bonne raison de changer cette habitude maintenant. En ouvrant ses fenêtres vers Jérusalem, Daniel déclarait sa foi dans la promesse de Dieu d'écouter les prières de ceux qui s'adresseraient à Lui, vers sa Maison; il démontrait également sa foi dans la promesse de Dieu de restaurer les Juifs dans leur pays, de rebâtir le temple. En s'agenouillant pour prier, Daniel montrait ainsi sa soumission à Dieu.

     

    Le principe de l'opportunisme est de faire ce qui apparaît être le mieux pour ses intérêts. L'opportunisme aurait dit à Daniel : « Ne sois pas insensé ! Dieu comprendra. Tu n'es pas le seul en jeu. Si tu es tué, toute la cause des juifs en souffrira. Tu peux ajuster tes habitudes pour un moment. Après tout, tu peux encore prier dans ton cœur. »

     

    Mais les décisions de Daniel étaient basées sur des principes justes, non sur l'opportunisme. Daniel n'essayait pas d'être martyr, tout en sachant qu'il pourrait en être un. Il sentait tout simplement qu'il n'y avait pas de bonnes raisons pour qu'il change parce que la situation était changée.

     

    LA PROTECTION DE DANIEL.

     

    Darius réalisa trop tard qu'il avait été joué par ses hommes méchants. En sa faveur, il faut dire qu'il essaya désespérément de délivrer Daniel et qu'il chercha s'il n'y avait pas quelque trou dans le décret, par lequel Daniel pourrait échapper aux lions. Mais ce fut en vain. Darius s'était lié les mains, et plus tard, au coucher du soleil, Daniel fut pris et jeté dans la fosse aux lions.

     

    Il est difficile de savoir ce qu'il y avait derrière les paroles de Darius à Daniel, juste avant que son fidèle serviteur soit jeté aux lions. « Puisse ton Dieu, que tu sers avec persévérance te délivrer. » On dirait un faible essai du roi de s'excuser pour ses actions. Mais il semblait aussi qu'il avait observé la vie de Daniel et remarqué sa dévotion à Dieu. Peut-être que le roi avait une petite foi que Dieu délivrerait Daniel d'une façon ou d'une autre. Comment ? Il ne le savait pas.

     

    Comment Daniel passa-t-il cette nuit ? Nous n'avons pas à faire de grands efforts d'imagination pour magnifier la puissance de Dieu ou la foi de Daniel. Il n'est pas nécessaire de s'imaginer Daniel choisissant le plus grand lion comme oreiller. Il doit avoir prié comme d'habitude — et peut-être avec un peu plus de zèle.

     

    Quant au roi, pas de difficulté à connaître comment il passa la nuit. C'était un cas d'insomnie royale. La différence entre les deux hommes était celle-ci : Daniel est resté dans la prière, et le roi est resté éveillé.

     

    Dans la grisaille de l'aube, on put voir Darius se précipiter vers la fosse aux lions. Essayant de voir dans la profondeur de la fosse, Darius appela Daniel « d'une voix triste... » Daniel serviteur du Dieu vivant, ton Dieu que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions ?

     

    Il entendit alors la voix familière de son fidèle serviteur Daniel. Dieu l'avait délivré ; l'ange de Dieu avait fermé les gueules des lions. La fidélité et la foi de Daniel avait été récompensées.

     

    En un instant, Daniel fut retiré de là et ce furent ses accusateurs et leurs familles qui furent jetés aux bêtes. La férocité avec laquelle les lions dévorèrent leurs nouvelles victimes prouvait que la délivrance de Daniel était un miracle de Dieu. Et comme résultat de ce miracle, Dieu reçut une grande gloire. Darius envoya un décret à travers l'empire entier pour qu'on ait « Crainte et frayeur pour le Dieu de Daniel ».

     

     

     

    IL vaut mieux obéir à Dieu plus qu'aux créatures !

     

    A QUI OBEIR, A DIEU OU AUX HOMMES ?

     

     

    GOD BLESS YOU TO

     

     

    A QUI OBEIR, A DIEU OU AUX HOMMES ?

     

    « LE REGARD DE L'AMOUR - Video extraordinaire !!!LA TERRE PASSERA, LES PAROLES DU SEIGNEUR NE PASSERONT PAS »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    5
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 20:52

    Merci pour ce texte !

    4
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 13:37

    Bonjour Nani

    Ne pas se fier aux hommes ils vous traîne au tribunal, mais il faut se confier a Dieu lui seul jugera.

    Mieux vaut chercher un refuge en l'éternel que de se confier à l'homme

    Psaumes 118:8

    Je te souhaite de passer une bonne fin  de journée

     

    Gros bisous de Petit coeur M@lou

    3
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 22:21

    Ton texte est beau nani.... merci pour ce merveilleux voyage, ton cadeau à toi. bisous mon amie.

    2
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 17:39

    bonjour ana
    un très beau texte
    mais sur terre nous avons des lois et nous sommes bien obligés de les accepter
    Grosses gelées matinales et ciel couvert aujourd’hui, moins 5° sous abri
    Je te souhaite de passer une bonne fin  de journée
    gros bisous

    1
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 17:03

    Coucou Nani, merci pour ce beau moment de lecture.

    Quelles que soient nos croyances croire en des puissances supérieures nous aide tout ua long de la vie. Le coeur, l'âme et l'esprit ont besoin de se nourrir de foi et de sensibilité.

    Je te souhaite une belle soirée, gelée au dehors mais grâce aux pensées d'amitié elle devient chaleureuse.

    Gros bisous et merci pour ton sourire

    Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :