• Xavier Emmanuelli. Tél d'écoute SOS Crise gratuit

     

    Xavier Emmanuelli se confie à Aleteia sur les enjeux de la société actuelle, son cheminement spirituel et son lien très personnel avec le Christ.

     

    https://img.maxisciences.com/s3/frgsd/1280/crise-angoisse/default_2020-04-06_12b4c99c-8667-4610-b9ef-4946376bdbcb.jpeg

     

    téléphone d’écoute  SOS Crise

    0800.19.00.00 Gratuit 

    Médecin urgentiste, Xavier Emmanuelli est un homme engagé depuis toujours auprès des personnes les plus démunies. Fondateur du Samu social de la ville de Paris en 1993, puis du Samu social International en 1998, il a été secrétaire d’État chargé de l’Action humanitaire d’urgence dans le gouvernement d’Alain Juppé, également le responsable du réseau national Souffrance psychique et précarité créé en avril 1998 ou encore le président du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées pendant de longues années. La liste de toutes les actions du docteur Emmanuelli est impressionnante, mais ce qui frappe le plus, c’est leur moteur commun : une vision de la société nourrie par une recherche de Dieu continue et une intuition que c’est par la transcendance que l’on répond aux besoins de tous les hommes, en commençant par ceux qui sont les plus démunis. Un exemple de plus avec sa nouvelle action face à la pandémie du coronavirus : le téléphone d’écoute SOS Crise. Entretien.

     

    Aleteia : Vous avez créé « SOS Crise », un numéro gratuit d’écoute et d’information face à la pandémie Covid-19. Pourquoi l’avoir crée ?
    Xavier Emmanuelli : Je l’ai crée en mars, au moment du confinement qui nous privait du bistrot d’en face, des échanges de la vie de tous les jours, ceux où on se rassure, où on se raconte. De l’histoire connue de l’humanité, c’était la première fois que les gens étaient interdits de sortir de chez eux, qu’ils étaient emprisonnés sur leur lieu d’existence. Si un tel événement était survenu au XIXe siècle, il aurait eu d’autres conséquences. Aujourd’hui, Internet, les réseaux sociaux, le téléphone nous offrent des possibilités d’échange, ils nous apportent des solutions pour rester en contact les uns avec les autres. Les personnes qui nous appellent, ce sont souvent celles qui n’ont pas les ressources psychiques pour surmonter leur angoisses. C’est pour elles que nous avons créé ce téléphone, en particulier pour ceux qui sont isolés et qui n’utilisent pas internet.

    Comment ce téléphone peut aider particulièrement ceux qui sont angoissés par la crise actuelle ?
    Il est organisé en trois niveaux. Le premier, c’est l’écoute immédiate, sans attendre en ligne : l’appel est pris tout de suite, c’est essentiel. L’opérateur que nous avons formé sait accueillir la personne en lui disant qu’il attendait son appel, qu’il est le bienvenu et qu’il est à son écoute. Très vite, on envoie l’appel à un deuxième niveau : celui de la conversation, où des psychologues, des médecins retraités interviennent. S’ils sont tous bénévoles, nous les avons formés à ces appels. Il est important de laisser les personnes parler, avec leurs mots à eux. Il s’agit de créer une tribune, comme celle du café d’en face. Cette conversation dure une quinzaine de minutes. Et là, en fonction de ce qui a été entendu, on passe au troisième niveau, celui de la cellule d’urgence médico-psycho-sociale, le Samu, SOS médecins et le CMP (Centre Médico-Psychologique, ndrl). Nous avons crée une carte de tous les centres existants en France dans le domaine médico-social, une chose qui n’avait jamais été faite jusqu’à présent.

     

    Que recherchent les personnes qui vous appellent ?
    Toutes les questions liées à la distanciation sociale, la quarantaine, les masques… de vrais sujets d’angoisses, d’autant plus mortifères que l’épidémie est toujours en cours. Les personnes qui appellent ne savent pas qui est vraiment concerné, quelles tranches d’âge sont les plus touchées par telles ou telles restrictions. À partir de quel âge on est assez vieux pour être dans la mauvaise tranche ?

    Je suis frappé à quel point les gens sont déconcertés (…) Face à toutes ces angoisses, ils ont besoin d’avoir d’autres personnes en face d’elles, pas que des institutions.

    Les masques, quand va-t-on les retirer ? Je suis frappé à quel point les gens sont déconcertés : si je retire mon masque, je suis un danger pour les autres et je suis en danger des autres. Nous avons en face de nous une épidémie qui, par définition, est dynamique. Le virus a voyagé, il a fait des aller-retour entre des pays, il s’est modifié, il y a eu des variantes qui n’ont pas le même impact, même si on en sait encore très peu de choses. Je pense que ce numéro d’écoute est nécessaire. En temps de crise face à toutes ces angoisses, les gens ont besoin d’avoir d’autres personnes en face d’elles, pas que des institutions. Des semblables, des êtres de chair qui sont dans le même cheminement qu’elles.

    Toute ma vie j’ai cherché Dieu (…) Mais au fur et à mesure du temps, j’ai compris que la réponse ne venait pas de l’extérieur, mais de l’intérieur.

    Médecin, homme politique… et chrétien. Comment la foi vous inspire dans tout ce que vous entreprenez ?
    Toute ma vie j’ai cherché Dieu. Toutes les choses que j’ai essayé de faire, toutes mes tentatives touchaient à l’idée de la communion des saints. J’ai cherché à adhérer à cette communion. Jeune, j’avais la foi, j’étais disponible. J’ai toujours pensé que je pourrai m’épanouir au sein d’un groupe fraternel. Mais au fur et à mesure du temps, j’ai compris que la réponse par rapport à Dieu ne venait pas de l’extérieur, mais de l’intérieur. À ce moment-là, j’ai renoué avec la foi, elle est redevenue une nécessité pour moi. 

     

     L'écoute !

    « Grothendieck, un génie des maths devenu ermite « Si tu veux Me suivre.... Le poverello d'Assisse »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 16 Octobre à 11:52

    Bonjour Nani! Merci pour ton com sur ta page! Je dois dire que j'appelle le CMP tous les jours pratiquement! il me tarde lundi car lundi je vais avoir la piqûre, j'ai entretien avec ma psy et j'ai CATTP! Lundi dernier j'en étais partie parce que papa m'avait appelée il voulait que je l'emmène chez une voisine lui apporter des châtaignes! J'ai  maigri! je suis à 74,7 kg! je suis contente! Je mesure 1.67 m mais je me trouve bien comme je suis car au moins j'ai quelques formes et ça me plait! Bises

    6
    Vendredi 16 Octobre à 11:04

    Lui   non   plus,  je  ne le  connaissais   pas !

     C' est déjà   si  rare    que    quelqu'un    se  dise   ouvertement    chrétien !

     Déjà   ça   oblige à   se  comporter   comme  tel !

    Et   c'  est    ce    qu'il   semble   faire    depuis   qu'il   est  médecin !

     Puisse t'il   y  en avoir   beaucoup   comme   lui !

     Passe   une  bonne   journée

     Bisous

      • Vendredi 16 Octobre à 11:47

        Et bien Pierre, comme quoi le bien est discret et il

        n'attire pas l'attention des médias …car

        il faut attirer les gens vers le négatif et la peur

    5
    Vendredi 16 Octobre à 10:35

    La peinture du jour

    Bonjour Ana,

    ce docteur a fait une chose merveilleuse :

    créer un centre d'écoute pour tous ceux qui éprouvent

    le besoin d'être réconforté par les temps

    qui courent avec ce virus...

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

      • Vendredi 16 Octobre à 11:49

        Oui, je l'ai côtoyé un jours à l'hôpital à la sortie de la

        Chapelle de cet hôpital...un homme discret… 

        Mais à ces personnes malheureusement on les met

        pas dans un gouvernement… quoi qu'il ne l'aurais pas

        aimé sans doute je pense

    4
    Jeudi 15 Octobre à 16:57

    Merci nani pour ton com sur ma page! et merci pour ce beau post sur le docteur Emmanuelli! c'est beau ce qu'il fait! tu sais quand il n'y a pas CATTP ou psy pour moi j'appelle souvent mon CMP pour une écoute psychologique! Je suis allée voir une amie, elle était avec ses enfants! elle fume alors comme elle est dans une situation précaire je lui ai payé du tabac! bises

      • Vendredi 16 Octobre à 10:33

        Les CMP font un travail d'écoute et accompagnement

        exemplaire et les infirmières qui accordent des Rv en plus

        des rendez vous avec les Psy !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :