• VOUS ETES MES AMIS DIT JESUS

     

     

    MERCREDI 14 MAI 2014

     

    Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (15, 9-17)

     

    À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
    « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
    « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.
    « Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »

     

     

    Je n'ai aucune idée, de ce qu'un père ou une

    mère disent aux enfants avant de partir de ce monde.

    je ne l'ai pas vécu.

    Mais Saint Jéan, le disciple préféré de Jésus, nous 

    rapporte ce que Jésus leur a dit.

     

    LE PLUS GRAND DES TESTAMENTS

     Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.

     

    Et cela se répéte durant les 8 Chapîtres.

    Il nous dit comme nous Aimer. Que si nous Aimons nous aurons 

    la Joie. Nons serons comblés de JOIE

    Voilà ce que nous devons faire, si nous sommes

    des vrais enfants.

     

    Bien sûr, nous ne sommes parfaits. Il nous arrive

    de nous fâcher. Mais cela n'est pas grave. C'est humain.

    Cependand, si nous voulons vivre en enfants, alors 

    on peut aller vers son frère lui demander pardon.

     

    TEMOIGAGE

    A cause de mon appartenence Espagnole. Je suis 

    assez directe. Parfois trop. 

    Plus jeune, j'avais pris cette habitude de demander 

    pardon. " Je te demande pardon, je n'ai pas du te parler

    ainsi ! Et je rerparté avec une inmense JOIE.

    Bon, cela se répetait au quart de tout. Cela 

    me humiliait d'être si imparfaite.

    Je crois que j'ai passé ma vie à demander pardon.

    Et qu'à chaque fois, j'ai expérimenté la même JOIE.

    Je vous ai parlé de mon cher collocataire. Parfois,

    je le reconnais, je le jouait des tours et cela

    l'impatiatait. Alors je courrais lui serrer la main 

    et il me reçevait avec tendresse. A chaque fois, repart comme un enfant qui a été débarbouillé. 

    Demander pardon, n'est pas chose facile dans le

    monde. Cela a la connotation d'humiliation.

     

     

     

     

     

     

    AIMONS-NOUS

     

             LES UNS

     

     LES AUTRES 

     

    « PAR AMOUR DE L'HUMANITEJESUS ET LA DIGNITE DE L'ETRE HUMAIN »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Mai 2014 à 09:22

    Bonjour Ana, c'est parfois difficile de pardonner mais ensuite on se sent beaucoup plus léger... Suivons l'exemple de Jésus et notre vie sera beaucoup plus belle... Bon jeudi, gros bisous chère petite amie...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :