• Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.

     

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-

    16.  

     

    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

    « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. 

    Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
    Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
    De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. 

     

     

    Si le Père nous appelle... 

    Nous sommes serviteurs de nos frères. Nous n'avons

    pas le droit de cacher ce qui nous a été donné

    gratuitement.

    Chacun de nous avons quelque chose à donner. 

    Lorsque je me sens bien fatiguée, cela ne me donne

    pas de la joie. On est ainsi faits. C'est ma pésanteur

    que je n'accepte pas. Cependant, la sentir, se 

    sentir petit et fragile, c'est aussi une grâce. Pour

    moi c'est une grande grâce. On peut alors 

    en toute humilité se dire, que le MAÎTRE

    c'est le Seigneur. Tout est grâce. 

    Ce qui compte c'est de tout donner en vérité.

    " La vérité vous rendra libres " Jn 8

    La vérité est la lumière. Que votre oui soit oui,

    que votre non soit non. Jésus veut que nous

    marchions comme fils de la lumière, devant lui,

    et devant les autres.

    J'ai trouvé un texte de notre si bien Aimé

    Jean Paul II que je vous partage.

     

     

    +

     

     

    MESSAGE DU SAINT-PÈRE AUX JEUNES DU MONDE À L’OCCASION DE LA XVIIe JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE 2002

    "Vous êtes le sel de la terre... Vous êtes la lumière du monde" (Matthieu 5, 13-14) : tel est le thème que j’ai choisi pour les prochaines Journées mondiales de la Jeunesse. Les deux images du sel et de la lumière utilisées par Jésus sont complémentaires et riches de sens. Dans l’antiquité en effet, le sel et la lumière étaient considérés comme des éléments essentiels de la vie humaine.

    "Vous êtes le sel de la terre". Une des fonctions primordiales du sel, comme cela est bien connu, est d’assaisonner, de donner goût et saveur aux aliments. Cette image nous rappelle que, par le Baptême, tout notre être a été profondément transformé, parce qu’il a été "assaisonné" par la vie nouvelle qui vient du Christ (cf. Romains 6, 4). Le sel, grâce auquel l’identité chrétienne ne se dénature pas, même dans un environnement fortement sécularisé, est la grâce baptismale qui nous a régénérés, nous faisant vivre dans le Christ et nous rendant capables de répondre à son appel, pour "offrir notre personne et notre vie en sacrifice saint, capable de plaire à Dieu" (cf. Romains 12, 1). Écrivant aux chrétiens de Rome, saint Paul les exhorte à manifester clairement à leurs contemporains leur manière de vivre et de penser : "Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour savoir reconnaître quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait" (Romains 12, 2).

    Pendant longtemps, le sel a aussi été le moyen habituellement utilisé pour conserver les aliments. Comme sel de la terre, vous êtes appelés à conserver la foi que vous avez reçue et à la transmettre intacte aux autres. Avec une force particulière, votre génération est placée devant le défi de maintenir intègre le dépôt de la foi (cf. 2 Th 2, 15 ; 1 Tm 6, 20 ; 2 Tm 1, 14). Découvrez vos racines chrétiennes, apprenez l’histoire de l’Église, approfondissez votre connaissance de l’héritage spirituel qui vous a été transmis, suivez les témoins et les maîtres qui vous ont précédés ! C’est seulement en restant fidèles aux commandements de Dieu, à l’alliance que le Christ a scellée par son sang versé sur la Croix, que vous pourrez être les apôtres et les témoins du nouveau millénaire.

    C’est le propre de la condition humaine et, de manière particulière, de la jeunesse, de rechercher l’Absolu, ainsi que le sens et la plénitude de l’existence. Chers jeunes, ne vous contentez pas de ce qui est inférieur aux plus grands idéaux ! Ne vous laissez pas décourager par ceux qui, déçus par la vie, sont devenus sourds aux désirs les plus profonds et les plus authentiques de leur cœurs ! Vous avez raison de ne pas vous résigner à des divertissements sans saveur, à des modes passagères et à des projets réducteurs. Si vous maintenez de grands désirs pour le Seigneur, vous saurez éviter la médiocrité et le conformisme, tellement présents dans notre société.

    De Castel Gandolfo, le 25 juillet 2001.

    PAPA JEAN PAUL II


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    VOUS ÊTES

     

     

     

    LA LUMIERE DU MONDE

     

     

     

     

    Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.

    « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. LA GRÂCE DU MOMENT PRESENT »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Juin 2015 à 11:41

    Bonjour Ana, j'espère que ta santé va vite s'améliorer, tu sais bien que tu as des moments de fatigue et qu'en suite tout redevient normal...Bon mercredi, reposes-toi bien...Gros  bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :