• Un Dieu fragile remis entre nos mains ....

      "Je crois qu’il profita pour son évasion, d’une migration d’oiseaux sauvages." -Chapitre IX:

    Maurice Zundel  

    « Si je pouvais résumer toute ma foi elle est vraiment là… je crois à la fragilité de Dieu parce que, s’il n’y a rien de plus fort que l’amour, il n’y a rien de plus fragile. Dieu est fragile, c’est la donnée la plus émouvante, la plus bouleversante, la plus neuve et la plus essentielle de l’Évangile. Un Dieu fragile remis entre nos mains ....

     

    Affichez les images dans votre messagerie

     

    Claudel s'est converti le jour de Noël 1886 : il est entré à Noël à Notre Dame de Paris en esthète et en dilettante, il y est entré pour se désennuyer, ne sachant que faire de mieux et, comme il était très bon latiniste, il entendait le chant des vêpres à Notre Dame et en particulier ce "De Profundis" si étrange et si bouleversant qui est chanté aux secondes vêpres de Noël et, tout d'un coup, il fut saisi jusqu'au fond de lui-même en reconnaissant : « l'innocence déchirante et l'éternelle enfance deDieu. » Et il sortit de là converti malgré lui : malgré tous ses efforts, il ne pût jamais échapper à cette emprise. Il avait découvert Dieu sous sa forme de suprême pauvreté. Il avait découvert avec Saint François le petit enfant de Bethléem, l'enfant de la suprême pauvreté et il avait reconnu ce qui est sans doute la réponse la plus convaincante : et la seule adéquate au mystère du mal : il avait reconnu « l'innocence déchirante et l'éternelle enfance de Dieu. »

     

     

     Un Dieu fragile remis entre nos mains ....

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

    desert_le-petit-prince-une-nouvelle-bande-annonce-riche-en-emotions_le-blog-de-cheeky

     

    « l'innocence est la meilleure défences de l'enfantL'AMITIE EST LAISSER L'AUTRE LIBRE »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mercredi 7 Décembre 2016 à 10:16

    la création du jour

    Bonjour Ana, belles paroles de Maurine Zundel..

    je vois que tu as parlé de Claude et de Marie.. Oublies-les..

    Bon mercredi en compagnie de Titi.

    GROS BISOUS

    1
    Mardi 6 Décembre 2016 à 23:43

    Ma chère Nani,  

    il faut aussi savoir se faire petit et rester les pieds sur terre pour laisser Dieu venir à nous dans notre faiblesse.

    J'aime beaucoup Maurice Zundel, Dieu fragile plus fort que l'Amour qu'il nous donne?

    Je reviens d'équipe N.Dame, c'était bien mais loin. Théme Teilhard de Chardin. Dans la mouvance de Dieu.

    Douce nuit mon amie et de gros bisous.

    Nous avons prié pur la Syrie et Alep.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :