• Suis contre l'Euthanasie et pourtant !

    Suis contre l'Euthanasie et pourtant !

     Mon pa. 

      

    «Nous n’avons pas le droit de dire d’un homme que, parce qu’il est dépendant, il n’a plus le droit de vivre»

    Je parle au nom des handicapés qui sont sur des fauteuils roulants, cloués au lit. Suis contre moi même lorsque à cause de ma maladie et *parfois*, des souffrances atroces d'angoisses, des maux d'estomac et de peur de l'extérieur je souhaite ma mort et l'ai demandé.

    Je suis formellement contre l'euthanasie 

    Cette loi que l'on vote pour permettre de mourir lorsque l'on veut bien le faire... 

     

    Suis contre car lors des moments de rémission de angoisses j'aime cette vie et la trouve belle. Je peux regarder ma maladie et celle des autres et comprendre bien des choses.

    Je suis contre l'Euthanasie et pour le droit de vivre son handicap librement, consciemment.

    J'ai vécu auprès des malades très handicapés... scléroses en plaque où la personne à 60 ans est totalement dépendante. Quel exemple de vie ! Quelle envie de combattre dans ses moments où moralement c'est oui, très très insupportable sur le moment. C'est pour cela que le corps médical et soignants doivent intervenir pour aider ce malade à vivre ses moments. 

    Combien des fois j'ai entendu me dire par un malade : Vous me bousculez bien parfois, mais vous le faites pour mon bien. Lorsque je vois mon malade sur son lit sans envie de se lever, de se laisser lever avec un lève personne. Lorsque je fais comme si je ne voyais pas son visage et le sort dehors ...lorsque il est dehors son visage s'illumine, je ne conduis pas un fauteuil roulant, mais un être humain dont je sais qu'il aime rire, lire, et marcher à son pas même sur son fauteuil roulant. Dans les rayons de la librairie extasié ...

    -Allez on doit partir c'est l'heure... 

    -Attendez je cherche ... la bas ! 

    Et que l'on se réjouis ensemble de la trouvaille.

    Lorsque je suis fière avec lui de nous asseoir dans une terrasse de café ... on voit cela rarement. Lui avec un petit verre et une paille pour prendre son café (à cause de fausses routes)

    On a attiré les regards puis, cela est devenu courant.  

    Suis contre l'Euthanasie car je trouve cela une manque de respect ...

    J'ai un médecin qui m'a tenu sa main, que m'a écouté, crier, supplier de me laisser mourir.

    "Piquez moi comme à un animal je vous donne la permission ! " Je disais dans ces moments.

    Et cette Professionnelle m'a tenue la main, m'a dit qu'elle ne m’abandonnerais jamais. Et j'ai souhaité vivre pour la remercier et puis j'ai retrouvé le goût de la VIE.

     

    Image associée

     

    Je reviens à la photo "sacré et privé" de l'entrée de mon article. Je la montre après avoir beaucoup hésité et ayant encore mal de le faire... et le fait en la fleuretant.

    Je me bat avec mon Papa pour l'aider à vivre ...Lui veux vivre ! Il se bat pour cela et je ne l'ai vu un seul jour ne pas s'occuper avec ses mains ou sa tête. Puis entre la vie et la mort. Une première fois je suis confronté à une décision :

    Il était dans le coma artificiel. Le Docteur me dit que si on ne l'opère pas il va mourir...

    que il ne peux pas dire le résultat de l'opération ...

    Vous l’opérez !

    Longue mise en route dans son rétablissement ... juste un jour il m'a insinué : Pourquoi tu ne m'as pas laissé aller ?

    Deux ans après les organes commencent à se dégrader...je vous épargne tout le reste.

    J'ai été là et on a fait tout pour lutter avec lui ... les soignants. Vous voyez ce qu'il a du coté de la photo mais il y encore de l'autre coté.

    J'arrive un après midi et comme il ne pouvais pas parler je le tenais la main et nous écoutions de la musique (vous pouvez voir l'appareil au fond...) de la musique qu'il aimait et qu'il écoutais avec plaisir.

    Puis il me demande de le libérer les mains qui étaient attaches de chaque coté car on avait peur avec tans des fils. De lui donner la petite ardoise et il voulais me dire quelque chose... à peine lisible ...je veux ...  

    Quoi pa que veux tu ? 

    Je suis partie me disant qu'enfin il désirait me demander quelque chose. Qu'il allait sans doute mieux... 

    En en arrivant le lendemain ... je m'approche lui prendre la mail et il me la prend avec une force terrible... Il me regardait fixe et il me faisait mal. Je suis partie dans la soirée en me disant que je voudrais savoir ce qu'il voulait me dire. 

    Le lendemain je vois l'appareil de dialyse qui n'a pas servi ... et j'ai tout compris.

    J'ai demandé un médecin et je me suis trouvé avec une jeune médecin 10 minutes après. Je lui ai demandé et dit avec force que je n'accepterais pas du forcing ...du matraquage, de l'acharnement !

    Pa souffrait même lorsque il donnait comme mesure 4 ! Cela allait sans doute bien au delà.

    Et on a convenu de pas lui imposer des actes qui ne seraient pas nécessaires et qui ne feraient que augmenter sa souffrance.

    Je peux le dire. On a tout fait avec une grande délicatesse de leur part. Et que mon papa est parti la main dans la main en paix.

    Et c'est pour cela,que je suis si atteinte par ce qui arrive avec Vincent Lambert. Je crois qu'il faut surtout penser au malade. Je ne connais pas tous les tenants  et aboutissants, mais il me semble que on va, ou on lui a administré une sédation qui accompagnera toute souffrance qui pourrais endurer en enlevant les appareils.

    Je crois que l'on ne doit pas ni juger la mère ni dire comme j'ai entendu dire : Vous vous rendez compte de tout cet argent durant 10 ans !

    Toute vie est sacrée et chaque être a droit à la vie, aux soins et aux progrès de la médecine.

    Pour finir, je ne suis pas pour livrer le choix de la vie des malades entre les mains des médecins. Car comprenons aussi que tout acte d'euthanasie n'est pas gratuit ! Cela donne à réfléchir ...la personne dans son désarroi va payer pour mourir ! 

    C'est du commerce pure et simple.

    Je suis désolée si mon article est décousu...peu importe. J'ai été très touché par ce qui lui arrive à Vincent. Suis de plus en plus atterré de voir ce qui se passe pour les personnes âgées, les handicapés, et aussi pour les pauvres qui sont sur la rue.

    On dirait que ce monde est devenu fou...de l'argent, du pouvoir, de la violence, du sexe.

     

    excusez moi !

     

    Amour

     L'Amour est la plus belle des folies !!!

     

     

     

     

    On m'avait dit de pas écouter cette chanson...

    non, ne l’écoutes pas elle n'est pas pour toi !

    Je crois que c'est justement par cette chanson que j'arrive à trouver l'explication à tant des questions qui font de moi un OVNI à jamais.

    Mais je CROIS A LA VIE ET JE LA GLORIFIE EN SAUTANT COMME LES ENFANTS SUR LES FLAQUES D'EAUX ...de ce chaque jour que Dieu fait dans ma vie.

    Une pensé à mon frère Vincent Lambert et à sa famille.

    yesBonsoir !

     

    Suis contre l'Euthanasie et pourtant !

     

    « Chantons à la VIe et à L'Amour ... Bon Dimanche !Tout simplement la Vie »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    8
    Mardi 21 Mai à 17:12

    Bonsoir Nani merci pour ton message! Effectivement je rentre du CATTP! on a été à la poterie!on a regardé la potière faire un vase sur le tour, car nous on n'a pas la facilité et la dextérité pour le faire! Je viens d'arriver sur l'ordi et j'ai eu la joie de te lire! Hélas je ne suis pas d'accord avec toi, je pense qu'on doit éviter l'acharnement thérapeutique quand il n'y a plus d'espoir et que la personne l'a désiré! Je pense que ce qu'il sont en train de faire avec Vincent Lambert est horrible, un coup on lui permet de partir, un coup on le retient! c'est ça qui n'est pas humain! on n'a pas le droit de jouer avec sa vie mais à son stade il faudrait le laisser partir! bises

      • Mardi 21 Mai à 22:18

        Je viens de ton blog. Je tiens à mettre noir sur blanc

        que je ne suis pas du tout pour l'acharnement thérapeutique.

        Et je pense toujours et suis toujours contre l'Euthanasie car cela n'est pas pareil que la sédation en fin de vie.

        J'espère que tu vas me comprendre mais ce n'est pas évident 

        pour ce qui concerne Vincent Lambert car en faite on SAIT RIEN

        car les médias disent tout et n'importe quoi 

    7
    Mardi 21 Mai à 16:20

    Bonjour ma Nani,

    J'ai lu est relu , relu encore, ta souffrance avec celle des autres,  j'en pleure, car je sais ce que maman a souffert elle a prié beaucoup a même appelée sa maman au ciel pour qu'elle vienne la chercher  elle ne pouvait plus vivre dans la souffrance mais nous on voulait la garder, on est resté là  a la voir mourir sans pouvoir faire  des choses, rien que la souffrance elle ne pesait plus que 35 kg elle n'avait plus d'organe tout était détruit,  elle souffrait le martyr , puis le lendemain a force d'appeler sa maman qu'elle voyait sur elle, dans un dernier effort lui a tendu les bras, maman est partit avec le sourire  avec sa maman, ce fut pour nous une grande peine mais nous l'avaons assistée jusqu'au bout, cela fait 8 ans  maintenant le 2 février  mon mari a aussi beaucoup souffert, tout son corps  se perdait, je suis restée avec lui toute l'année de sa maladie je l'ai vu dépérir  et mourir de jour en jour,  pourtant il avait la force de vivre jusqu'au bout, il savait que j'avais la foi en moi et pas lui, il n'aimait pas Dieu  et l'avant veille de sa mort, il ma demandé de vivre quoi qu'il arrive, je lui ai tenu la main lui ai dit oui,  et son seul mot qu'il a pu me dire c'est " Je veux pas mourir "  puis il a fermé les yeux, le lendemain a 10h20 précis, un gros nuage de vent est passé au-dessus de la maison comme un tourbillon de passage , a contourné le maison puis s'est dispersé mon fils la prit en caméra avec son portable,  et je lui ai dit a mon fils, " papa est monté au ciel, " et 3 min après j'ai reçu un coup de fil comme quoi il était partit on allait justement le voir,  cela fait drôle  après mais il avait un visage si reposé et souriant même je pense qu'il était heureux  de ne plus souffrir . Je compatis avec toi ma douce, Vincent Lambert c'est tout  un cercle  de journal depuis 10 ans, faut qu'on arrête tout ça et qu'on le laisse tranquille , je te fais plein de gros bisous, Marie

    Frimousse_2.gif

     

      • Mardi 21 Mai à 22:26

        Merci  Marie,

        Pour Vincent je dis la même chose qu'à Clarisse.

        On ne sais Rien de son vrai état ce sont les médias qui

        parlent et les familles se déchirent. Je ne veux pas me répéter

        mais en médecine il y a une différence entre l'Euthanasie et la sédimentation. C'est différent. Je suis et serai contre l'Euthanasie 

        Mais on peut assister par sédimentation un malade qui est dans le cas de mon papa. 

    6
    Mardi 21 Mai à 10:20

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    cet événement te fait souvenir le fin de ton Pa

    et c'est une mauvaise chose pour toi...

    Quand à ce pauvre homme,

    je ne sais ce qui est bon ou mauvais pour lui, souffre-t-il ?..

    nul ne le sait... Alors que faire..

    C'est une décision épouvantable à prendre..

    Bonne journée chère petite amie si sensible.

    Gros bisous

    5
    Mardi 21 Mai à 09:01

    Les médias et les gens font un amalgame de choses très différentes, l'euthanasie c'est mettre fin volontairement à la vie d'un être vivant, c'est une décision qui est prise de faire cesser la vie, et on oppose cela au droit de mourir simplement, ce qui n'est pas la même chose, il n'est pas normal de s'acharner sur des traitements qui maintiendront le vie artificiellement, mais il n'est pas normal non plus de mettre fin volontairement à une vie. 

    Pour le cas de Vicent Lamber, d'après ce que j'ai vu, il ne dépend d'aucune machine pour vivre, il est certes apparemment inconscient, mais son cœur bas et il respire sans appareillage, donc il est nourrit et hydrater artificiellement, alors la question qui se pose est, est ce que le fait de nourrir quelqu'un peut être assimilé à un acharnement thérapeutique? 

    Nul ne peut se placer en juge dans cette affaire, nous ne devrions même pas être spectateurs de ce qui se passe dans cet hôpital de Reims, je trouve toute cette agitation médiatique très malsaine et toutes ces prises de positions comme du voyeurisme, personne ne sait ni ne comprends ce que vit la Femme de Vincent et personne ne comprends ce que ressentent ces parents qui espèrent peut être avec raison, car nul ne le sait.

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 21 Mai à 14:03

        Cher Claude,

        J'ai lu attentivement ton point de vue et, suis

        d'accord avec toi. C'est sur tout cela devient très violent

        lorsque les médias s'emparent de ce sujet comme des autres

        dont ils n'ont aucune expérience ni formation pour faire leur

        commentaire. Cela donne cours à des insultes

        sur les réseaux sociaux etc.

        J'ai trouvé cela après des multiples recherches ....bien caché

        La question a été rapidement balayée, la Suisse fait payer de 6000 à 11 000 euros pour les patients venus de l'étranger.

        Si l'étranger se met à disposition pour l'euthanasie, ce n'est

        pas sans un intérêt matériel. 

        Se faire injecter du poisson pour mourir quand on veut

        et lorsque on veut ... je ne peux pas l’appeler mourir dans 

        la dignité. Pour moi mourir dans la dignité c'est aider le malade

        à pas vivre l'indicible et lui administrer des antidouleurs. 

        Mourir dignement c'est après avoir tout fait. Etant donné l'état 

        du malade, c'est LE NON ACHARNEMENT. Vouloir à tout prix

        maintenir une vie dans la souffrance. Lorsque le patient a une

        souffrance incurable et tous les organes en dysfonction. Alors il y a

        une loi qui n'est pas l'Euthanasie mais une sédation.

         

        Normalement le patient à parlé de cela ou le demande. Moi ce fut

        le cas pour mon papa. 

        Oh combien différent de l'Euthanasie !

        Ceux qui accompagnent le malade comme les membre de la famille sont mis au courant et avec un entretien.

        Pour Vincent Lambert.

        C'est un combat lié à la médiatisation. C'est un combat entre la propre famille qui n'est pas d'accord.

        Je ne crois pas que l'on doive insulter la mère même

        si elle est ciblé sur  la religion " tu ne tueras pas "

        Le Christ même à eu pitié des larmes des familles et à guérit le

        malade, donné la vie au mort. 

        Je ne crois que la sédation appliqué dans le cas extremum

        ...lorsque la science ne peut rien et que ce sont les appareils qui

        font vivre le cœur et la respiration, je ne crois pas que c'est 

        l'euthanasie.

        Dans le Cas de Vincent Lambert ... 

        ma question est : souffre-t- il l’indicible ?

        Les organes sont en quel état ? 

        Ma conclusion après la dernière nouvelle...

        de son rétablissement d'alimentation est que les médiats

        ne devraient pas se mêler. Ni les familles s'en servir pour 

        faire réagir les opinions qui ne connaissent rien. 

        Si réellement Vincent Lambert a son cœur vis sans besoin des machines.

        Si son mal est celui d'un handicapé dépendant ... 

        Sa vie est à respecter. 

        Mais sa vie est lié a celle de son épouse ... il faut trouver un soulagement pour cette femme.

         

         

         

         

         

         

    4
    Mardi 21 Mai à 06:18

    Pas facile tout ça, je me pose toujours la question de savoir si le malade se rend compte, dans son monde, de ce qui se passe et c'est ça qui me fait peur ...

    Que demande-t-il ???

    D'un autre côté, c'est de l'égoïsme de vouloir le garder car on ne pense qu'à soi !

    MAIS ???

    On ne saura jamais, c'est ça le pire ...

    " Bon mardi, toujours dans la douceur,
    en attendant de nouvelles intempéries.
    Gros bisoux, ma tit' nani chérie, que j'aime tant.
    toujours avec mon smartphone ! "

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :