• SI QUELQU'UN INSULTE SON FRERE...

     

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,20-26.

     

    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
    Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.
    Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
    Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
    laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
    Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.
    Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.»

     

     

    Mes Amis il y a de paroles qui tuent ou qui détruisent.

    Un enfant à qui l'on dit chaque jour durant six ans :

    Tu ne feras rien dans ta vie. Cela marque au fer rouge.

    J'ai cette marque et je sais.

     

    Aujourd'hui, le Seigneur, qui parle de ce qui se passe dans nos cœurs, nous incite à la conversion. Le commandement dit «Tu ne commettras pas de meurtre» (Mt 5,21); mais Jésus nous rappelle qu'il y a plusieurs façons de tuer les autres. Nous pouvons détruire la vie des autres si nous nourrissons une colère excessive dans nos cœurs envers eux ou si nous les insultons (cf. Mt 5,22).

    Le Seigneur nous appelle à être des gens intègres: «Laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère» (Mt 5,24). La foi que nous pratiquons dans la célébration de la Liturgie devrait s'écouler dans nos vies quotidiennes et affecter notre façon de vivre. C'est pourquoi Jésus nous demande de nous réconcilier avec nos ennemis. Un premier pas sur ce chemin de réconciliation est de prier pour nos ennemis comme Jésus nous l'a demandé. Et si nous trouvons cela difficile il serait bon d'évoquer en nous l'image de Jésus mourant pour tous ceux qui nous sont antipathiques. Si nous avons été sérieusement blessés par d'autres prions le Seigneur de cicatriser ces souvenirs douloureux et d'obtenir la grâce de pouvoir pardonner. Et, lorsque nous prions, demandons au Seigneur de revenir avec nous au temps et au lieu de l'offense et d'y mettre son amour, pour que nous puissions être libres de pardonner.

     Nous ne pouvons pas communiquer avec le Seigneur, si nous ne communiquons pas entre nous. Si nous voulons nous présenter à Lui, nous devons également nous mettre en mouvement pour aller les uns à la rencontre des autres. C'est pourquoi il faut apprendre la grande leçon du pardon: ne pas laisser notre âme être rongée par le ressentiment, mais ouvrir notre coeur à la magnanimité de l'écoute de l'autre, ouvrir notre coeur à la compréhension à son égard, à l'éventuelle acceptation de ses excuses, au don généreux des nôtre. Cela peut nous sembler pas possible...

    Que Jésus nous donne sa force et sa grâce.

     

     

    Toi, qui un jour m'as fait pleurer. Jésus est mort

    pour te sauver, et je veux te regarder comme un frère

    regarde son frère.

    Toi, à qui j'ai blessé un jour. Je te demande de me 

    pardonner car nous sommes enfants du même Père.

     

    Résultat de recherche d'images pour "pardonner son frère comme jesus"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La mélodie de la miséricorde

     

     

     

     

     

     

     

    ILS NE SAVENT PAS

     

     

     

     

     

     

     

     

    CE QU'ILS FONT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SI QUELQU'UN INSULTE SON FRERE...

    L'accueil de mon frère 

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

    SI QUELQU'UN INSULTE SON FRERE...

    « RESPECTONS LES AUTRES...Le service aux pauvres et aux déshérités »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Février 2015 à 11:00

    Bonjour Ana, il est parfois difficile de pardonner mais grâce à l'aide de Jésus nous y parvenons... La maison que nous allons acheter est plus belle que celle que nous louons en ce moment et le jardin est bien entretenu...Nous avons hâte d'y être.... Thérèse a mis quelques mots sur son blog, pas rigolo pour elle...

    Bon samedi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :