• Sauver l'amour humain de la dérive tragique dans laquelle il est tombé

     

    En 2018 P. Raniero Cantalamessa

     

    Cimabue le Crucifix. Santa Croce. Florence. - Montmartre secret

     

     

    Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu rend témoignage, et son témoignage est véridique ; et celui-là sait qu’il dit vrai afin que vous aussi, vous croyiez (Jn 19, 33-35).

    Personne ne pourra jamais nous convaincre que cette attestation solennelle ne correspond pas à la vérité historique, et que celui qui prétend avoir été là et avoir vu, en réalité n'était pas là et n'a pas vu. Il en va, dans ce cas, de l'honnêteté de l'auteur. Sur le Calvaire, aux pieds de la Croix, se tenait la mère de Jésus, et à ses côtés, “le disciple que Jésus aimait”. Nous avons un témoin oculaire! Non seulement il “a vu” ce qui arrivait sous le regard de tous; mais dans la lumière de l'Esprit-Saint, après la Pâque, il “a vu” également le sens de ce qui s'était passé: qu'à ce moment-là, le véritable

     

     

    The Crucifixion with the Virgin and Saint John the Evangelist by Giotto Di  Bondone | Oil Painting | giottodibondone.org

     

     

    Mais demandons-nous pourquoi cette concentration illimitée de sens autour de la croix du Christ?

    Pourquoi cette omniprésence du Crucifix dans nos églises, sur les autels et dans tous les lieux fréquentés par les chrétiens? Quelqu'un a offert une clé de lecture pour comprendre le mystère chrétien, en disant que Dieu se révèle “sub contraria specie”, à travers le contraire de ce qu'il est réellement:

    il révèle sa puissance dans la faiblesse,

    sa sagesse dans la folie, sa richesse dans la pauvreté …

     “Dieu est agapè”, écrit saint Jean (1Jn 4,10), amour oblatif, et ce n'est que sur la croix que devient manifeste la capacité infinie d'auto-donation de Dieu. “ ” (Jn13,1); “ ” (Jn 3, 16); “ Ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, il les aima jusqu’au bout Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné [à la mort] son Fils unique Il m’a aimé et s’est livré [à la mort] lui-même pour moi ” (Ga 2, 20). ***

     

     

    Evénements pastorale - École privée bilingue catholique maternelle,  primaire, élémentaire et collège | Institut de l'Assomption à Colmar  (Haut-Rhin, Alsace)

     

     

    Sel et Lumière

    vendredi 30 mars 2018

    Cette année, nous nous efforcerons, à juste titre, de découvrir ce que le Christ attend des jeunes, ce qu'ils peuvent donner à l'Église et à la société. La chose la plus importante est cependant autre: c'est faire connaître aux jeunes ce que Jésus a à leur donner. Jean l'a découvert en restant avec lui: “vie en abondance”, “joie parfaite”.

     

    Nous avons toutes les raisons de croire que Jean a suivi Jésus quand il était encore très jeune.

    Ce fut une véritable histoire d'amour.

    Tout le reste est soudainement passé en arrière-plan. Ce fut une rencontre “personnelle”, existentielle. Si, au centre de la pensée de Paul, il y a l'œuvre de Jésus et son mystère pascal de mort et de résurrection, au centre de la pensée de Jean il y a l'être, la personne de Jésus. Et à partir de là tout ces “Je suis” aux résonances éternelles qui ponctuent son Évangile: “Je suis le chemin, la vérité, et la vie”,

    “Je suis la lumière”, “Je suis la porte”, simplement “Je suis”.

     

     

    Saint Jean l'Évangéliste (Francesco Furini) — Wikipédia

    Saint Jean évangéliste de  Francesco Furini

     

    Au-delà de l'exemple de sa vie, l'évangéliste Jean a également laissé un message écrit aux jeunes. Dans sa Première Lettre, nous lisons ces paroles émouvantes d'un ancien aux jeunes des églises qu'il :

     

    “Je vous l’ai écrit, jeunes gens : Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous, vous avez vaincu le Mauvais. N’aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde” 

    Le monde que nous ne devons pas aimer et auquel nous ne devons pas nous conformer n'est pas, nous le savons, le monde créé et aimé par Dieu, ce ne sont pas les personnes du monde vers lesquelles, au contraire, nous devons toujours aller, surtout les pauvres, les derniers. Se “mêler” avec ce monde de la souffrance et de la marginalisation est, paradoxalement, le meilleur moyen de « se séparer » du monde, parce que c'est aller vers ce que le monde fuit de toutes ses forces. C'est se séparer du principe même qui gouverne le monde qui est l'égoïsme.

     

    Non, le monde à ne pas aimer est un autre;

    c'est le monde tel qu'il est devenu sous la domination de Satan et du péché, “la puissance de l'air”, comme l’appelle Saint Paul (Ep 2,1-2).

    L'opinion publique y joue un rôle décisif, elle est aujourd'hui, même littéralement, puissance “qui est dans l'air”, parce qu'elle se propage par la voie des ondes à travers les possibilités illimitées de la technologie. « Un esprit de grande intensité historique auquel l'individu peut difficilement échapper est déterminé. Nous suivons l'esprit général, il est tenu pour évidence.

    Agir ou penser ou dire quelque chose contre celui-ci est considéré comme insensé ou même une injustice ou un crime. Alors, on n'ose plus faire face aux choses et aux situations, et surtout à la vie, d'une manière différente de la façon dont il les présente » (H. Schlier).

     

     

     

     

    Une tâche vous est particulièrement confiée:

    sauver l'amour humain de la dérive tragique dans laquelle il est tombé: L'amour qui n'est plus un don de soi, mais seulement la possession - souvent violente et tyrannique - de l'autre.

    Sur la croix, Dieu s'est révélé comme agapè, l'amour qui se donne.

     

     

    Je crois que l'amour ne suffit plus. Est-ce possible que deux personnes s'aiment, et que ça ne suffise pas ?

     

     

     

    Mais l'agapè n'est jamais séparée de l'éros, de l'amour de recherche, du désir et de la joie d'être aimé.

     

    Dieu ne nous fait pas simplement la “charité” de nous aimer; il nous désire, dans la Bible, il se révèle comme un époux amoureux et jaloux. Son amour est également un amour “érotique”, au sens noble de ce terme. C'est ce qu'a expliqué Benoît XVI dans l'encyclique “Deus caritas est”.

     
     

    “Éros et agapè – dit-il - , amour ascendant et amour descendant, ne se laissent jamais séparer complètement l’un de l’autre [...]. La foi biblique ne construit pas un monde parallèle ou un monde opposé au phénomène humain originaire qui est l’amour, mais qu’elle accepte tout l’homme, intervenant dans sa recherche d’amour pour la purifier, lui ouvrant en même temps de nouvelles dimensions” (nr. 7-8). a fondées

     
     

    Il ne s'agit donc pas de renoncer aux joies de l'amour, à l'attraction et à l’éros, mais de savoir unir l'éros à l'agapè, au désir de l'autre, la capacité de se donner à l'autre, en rappelant ce que saint Paul rapporte comme un dicton de Jésus: “ Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ” (Ac 20,35).

      

    C'est une capacité qui ne s'invente pas en un jour. Il faut se préparer à faire don total de soi à une autre créature dans le mariage, ou à Dieu dans la vie consacrée, en commençant à donner de son temps, de son sourire et de sa jeunesse en famille, dans la paroisse, dans le bénévolat. Ce que beaucoup d'entre vous font déjà et en silence.

     

    Jésus sur la croix ne nous a pas seulement donné l'exemple d'un amour oblatif poussé à l'extrême; il nous a mérité la grâce de le mettre en œuvre, dans quelque mesure, dans notre vie. L'eau et le sang jaillis de son côté arrivent à nous aujourd'hui par les sacrements de l'Église, par la Parole, ou tout simplement en regardant le Crucifix avec foi. Sous la croix, Jean vit prophétiquement, une dernière chose : des hommes et des femmes de tous temps et de tous lieux qui regardaient “celui qui a été transpercé” et pleuraient de repentir et de consolation (cf. Jn 19, 37; Za 12,10). Nous aussi, nous nous unissons à eux par les gestes liturgiques qui suivront maintenant.

     

    Traduit en Français par les Frères Mineurs Capucins de Lourdes

     

     

    ________________________________________________________

     

    Voici un diaporama …

    Pour vous les couples amoureux 

    Aussi dire que l'on peut comprendre l'Amour humain d'un couple dans l'Amour de celle ou celui qui s'est donné et consacrée vie et corps à Jésus.

    Pourquoi ? Par Amour à Lui et à toute l'Humanité 

     

     

     

    COUPLE; CONVERSATION

     

     

    Cultiver l'art de la conversation
    Se parler, s’écouter, se raconter des choses, partager ses désirs et ses goûts… Voilà le secret d’une entente amoureuse durable. Pourtant, parce que nous sommes pris par le quotidien, le stress et le manque de temps, communiquer vraiment avec l’autre s’avère souvent plus facile à dire… qu’à faire.
     
     
    COUPLE; LOVE; HAPPINESS
     
     
    Avoir des projets et des rêves
    Pour avancer, le couple a besoin de se projeter. Et c’est quand les désirs de chacun s’unissent en une vision commune que l’avenir devient stimulant.
     
     
    COUPLE; LOVE; HAPPINESS
     
     
     
    Accepter les différences de l'autre
    Avec le temps, les particularités de chacun, d’abord attirantes, peuvent devenir source de nombreux conflits. Si accepter les différences n’est pas toujours facile, cela peut en revanche enrichir durablement la relation de couple.
     
     
    COUPLE; LOVE; HAPPINESS
     
     
    Avoir des valeurs communes
    "Qui se ressemble s'assemble", "Les opposés s'attirent"... Et si l'idéal était de trouver le juste milieu, celui qui repose sur le partage de valeurs essentielles ?
     
    COUPLE; LOVE; HAPPINESS
     
     
    Pratiquer la gratitude, l'essence de l’alchimie
    Les couples heureux savent qu'ils peuvent tout se dire. Il ne s'agit pas forcément de tout dire systématiquement, mais plutôt de réussir à instaurer un climat de confiance et d'accueil de l'autre. Pour vivre une telle alchimie, la clé consiste à placer la gratitude au centre de la relation amoureuse.
     
    COUPLE; LOVE; HAPPINESS
     
    Cultiver la tendresse, l'autre ciment de l'amour conjugal
    La vie sensuelle dans le couple est une source d’épanouissement. Reflet de l'amour, elle est une autre manière de se rencontrer. "La tendresse, les câlins, les rapports sexuels, sont les reflets de l’amour et ne doivent pas être oubliés", souligne Bénédicte de Dinechin, conseillère conjugale. "C’est avec son conjoint que nous sommes appelés à construire un bonheur durable. Et les câlins, les baisers, les étreintes y contribuent."
     
     
    COUPLE; HAPPINESS; LOVE
     
    Moins de SMS, plus de live !
    Prenez votre smartphone et regardez le nombre de SMS que vous vous êtes envoyés l’un à l’autre en une seule journée. Cette forme de communication n’est-elle pas devenue envahissante, au point d’exclure les autres ?
     
     
     
     
     
    Renoncer au prochain épisode de votre série préférée
    Entre séries et vie conjugale, de nombreux couples ont du mal à choisir. Sans le vouloir, certains ont mis leur histoire d’amour entre parenthèses. 
     
     
    COUPLE; LOVE; HAPPINESS
     
    Bénir son conjoint avant de s'endormir
    La liturgie du mariage montre que les époux sont un cadeau l’un pour l’autre, également l’un par l’autre. Ce cadeau, reçu des mains de Dieu, se renouvelle de jour en jour au fil de la vie conjugale. Et si le secret d'un couple qui dure était ce regard priant à renouveler chaque soir avant de s'endormir ?
     
     
    COUPLE; HAPPINESS; LOVE
     
     
    Chercher le soutien d'un couple qui partage les mêmes valeurs
    Qui se ressemble, s'assemble, selon l'adage... Passer du temps avec des couples qui croient aux mêmes valeurs permet de se renforcer et d'apporter au couple une dynamique, celle de la semblance. Un véritable soutien qui booste autant dans les moments de joie que dans les épreuves. 
     
     
     
     
    Faire équipe et sortir du cercle de la critique
    Dans un couple, il y en a toujours un qui s’investit davantage dans les tâches domestiques ou qui gagne plus d’argent que l’autre. Plutôt que de faire des calculs de comptable, un couple a bien plus intérêt à faire équipe. Pour les petites corvées comme pour les grandes épreuves.
     
     
    COUPLE; HAPPINESS; LOVE
     
     
    Créer un lien d'amitié
    Et si votre conjoint était aussi votre meilleur ami ? La confiance, la tendresse et la complicité sont indispensables pour construire un lien conjugal toujours vivant.
     
     
     
     

     Sauver l'amour humain de la dérive tragique dans laquelle il est tombé

     
    « Le Sacrement de la Réconciliation : « J’ai péché en livrant à la mort un innocent. »Monsieur Darmanin, écoutez Peppone »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Jeudi 25 Février à 11:07

    C'   est     bien     Dieu   qui    a   créé   l'  homme    et   la    femme,    faits   pour    se   compléter,    et   il     a   même   prévu    la   jouissance   pour  perpétuer  l'  espèce !

     Il    n'empêche,    je   plains  notre   jeunesse   avec   une    société    qui    fait   tout    pour   l'empêcher    de   penser     au   spirituel

     Bonne   journée

     Bisous

      • Jeudi 25 Février à 11:26

        L'spirituel dérange car on ne sait pas ce qui c'est ...

        et la société de consommation et le reste oui, transforme la

        jeunesse et la dévie d'un chemin plus profond 

    10
    Jeudi 25 Février à 10:44

    La peinture du jour

    Bonjour Ana,

    Comme c'est beau l'amour qui unit un couple...

    Ce sentiment que l'on éprouve pour son conjoint

    est la plus belle chose qui existe sur terre..

    Le confinement du weekend va empêcher

    Maud et Jérémy de sortir,

    espérons que cette restriction diminuera la propagation du virus.

    Bonne journée, gros bisous

     

      • Jeudi 25 Février à 11:28

        C'est dur et surtout après une semaine de travail mais

        espérons que cela ne va pas être long.

        Tu sais je m'attend à pareil !

        Courage !

    9
    Jeudi 25 Février à 00:13

    Une petite image que je voulais te déposer, je l'ai mise sur le blog de Mamie Lucette et j'ai pensé qu'elle te plairait aussi...

    Gros bisous sans oublier les caresses pour Titi

    Cendrine

    Avec Amitié et Tendresse!

      • Jeudi 25 Février à 11:29

        Elle est très belle et peut symboliser plein des choses

        Merci 

    8
    Mercredi 24 Février à 17:45

    Magnifique ton article sur l'Amour, Nani!

    Amour qui peut éclairer et libérer le monde... j'y crois tu sais!

    Je pense profondément que l'Amour, le Vrai, ardent et profondément honnête est la source d'un bien-être infini et d'un mieux-être général.

    Loin de tous ces rapports "étranges", virtuels, factices, le véritable Amour nourrit tout en nous...

    Alors oui, encore faut-il le trouver... C'est ce que me dit une de mes amies d'adolescence qui continue de le chercher... Je continue à y croire pour elle...

    Mais de toute façon, être persuadé qu'il existe ouvre des portes magnifiques!

    Un grand merci pour tes photos très jolies et pour tes mots déposés. J'aime beaucoup la sensualité ardente du Cantique des Cantiques... Magie d'Amour, hautement perceptible!

    Quant aux couples, je souscris pleinement à l'Amitié qui est indissociable de l'Amour. Christophe, je l'ai rencontré comme un formidable ami lorsque j'avais 19 ans... De meilleur ami devenu amant puis mari, j'ai toujours gardé l'impression initiale, ce premier regard échangé entre nous... On ne se connaissait pas encore mais on savait...

    Cela ne s'explique pas, n'est pas quantifiable scientifiquement, ça se ressent, on y croit et on le vit...

    Merci pour tes mots et si gentilles pensées, pour le bouquet de roses et pour cette rencontre Chat Souris trop mimi wink2

    Gros bisous et vive l'Amour, plein de caresses pour Titi!

    Cendrine

      • Jeudi 25 Février à 11:34

        Je savais que tu comprendrais ! 

        Elle est très belle votre histoire d'Amour et basé

        sur la confiance et l'amitié ...bravo ! 

    7
    Mercredi 24 Février à 16:15

    Bonjour Nani! merci pour ton joli post sur Jésus et pour ton com sur ma page! Je vais bien! je suis rassurée! ça n'était pas si grave que ça mon virus! et ça n'est pas forcément mon dernier petit ami qui me l'a refilé! je vais quand même aller faire une prise de sang demain matin ainsi qu'une analyse d'urine au labo! bises

      • Jeudi 25 Février à 11:39

        oui tu as raison nani ça sert d'expérience! Et ça vaccine contre les envies aussi! il vaut mieux que je reste seule avec choupette! elle s'est glissée dans le lit de mon fils ce matin! faut dire que les températures sont tellement douces que j'ai coupé le chauffage! Bonne journée à toi ma douce...je suis rentrée de ma prise de sang et cette aprèm je vais au CATTP! bises

      • Jeudi 25 Février à 11:32

        Mais cela te sers d'expérience. Courage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :