• S'IL ME MANQUE L'AMOUR,JE NE SUIS RIEN

     

     

     

    Première lettre de saint Paul Apôtre aux

    Corinthiens  Chapitre 13

    ( La charité est la vertu reine des vertus: l'amour de Dieu et du prochain. Dans une perspective chrétienne, elle est la vertu théologale par laquelle on aime Dieu par-dessus toute chose pour lui-même, et son prochain comme soi-même pour l’amour de Dieu )

     
    01 J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.
     
    02 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.
     
    03 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.
     
    04 L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;
     
    05 il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;
    06 il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
    07 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.
     
    08 L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.
     
    09 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.
     
    10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera
    dépassé.
     
    11 Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.
     
    12 Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.
     
    13 Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bonsoir mes Amis,
     
    Je vous dis MERCI. La petite fille qui est en moi,
    avait besoin de ses frères et soeurs. Et vous m'avez
    pris par la main avec bien de tendresse. 
     
    Ce que j'écris, je tâche que ça soit vrai. Cependant,
    personne - seul Dieu - sais ce qui se passe dans
    une vie.
     
    Depuis de mois je vis mon petit combat. 
    Et j'ai dû prendre des décisions... 
    J'ai quitté deux engagements de paroisse.
    Ils me tenaient au coeur !!!
     
    Le " x " qui m'a fait me retirer...
    humainement est louable car incapable
    d'avancer dans le mensonge.
    Mais comme je l'ai vécu... ???
     
    PAS DANS L'AMOUR
     
    Et pour le reste, vous avez ce que dis S. Paul...
    Du premier au trezième versé. Sans l'Amour je ne suis rien.
    Depuis, je ne suis pas allé à la messe communier. Incapable
    d'embrasser mon Jésus sans le faire à mes frères.
     
    Vous savez, que le poisson que je suis hors de l'eau Vive,
    n'est que :
    un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.
     
    Je vous demande pardon. Mais je vais vous rassurer !!!
     
    Jésus sait comme faire avec sa nani. Et je vais rebondir
    avec son aide. 
    Je ne suis pas sûre de moi, mais Très sûre de Lui.
     
    Alors, vous voyez comme les un peuvent être des instruments
    pour aider son frère, sa soeur.
     
    Je viendrai vous visiter chacun-e et surtout, je veux te
    remercier à toi SIMALOU. Tu sais, tu m'as bien touché,
    et tu as été un instrument d'encouragement. Non pas
    pour le blog, mais pour ma conversion.
    Je vous embrasse chacun.
    Merci de ce si beau cadeau pour Noël !
     
     
     
     
     
     
     
    TOUT EST GRÂCE !!!
     
     
     
     
     
     
     

    S'IL ME MANQUE L'AMOUR,JE NE SUIS RIEN

     
     
    « " Le petit pâtre " - Poème de San Juan de la CruzAmour et vérité se rencontrent. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 10:19

      

    Bonjour Ana, quoi dire de plus que Claude...

    Continues dans la voie que tu t'es tracée c'est celle que Dieu a prévue pour toi : Aimer son prochain !....

    Bon mercredi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :