• S'assoir aux pieds de Jésus, c'est confesser sa foi en lui

    Jésus dans la maison de Marthe et Marie (1654, Johannes Vermeer)

     

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    10,38-42.

     

     

    En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut.
    Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
    Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. »
    Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses.
    Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

     

     Afficher l'image d'origine

     

     

    Lorsque Jésus arrive, c'est Marthe qui l'accueille. Elle le reçoit comme son hôte, elle se met à son service. A présent, elle est très occupée à le servir. Littéralement dans le texte, elle est « tiraillée » entre les « nombreuses tâches du service ». L'agitation de Marthe nous fait dire qu'elle se trouve même submergée par son travail.
    Finalement, Marthe est si agitée et si soucieuse de bien servir son hôte, qu'elle en néglige son hôte lui-même. Pour elle, se mettre au service de Jésus, c'est s'affairer, s'agiter, se soucier, s'occuper de pleins de choses, des choses bien humaines et matérielles de ce monde. En fait, elle ne semble pas avoir compris le sens de la visite de Jésus.

    Marie, sa sœur, se comporte tout autrement. Elle s'assoit spontanément aux pieds de Jésus. Une telle attitude est inattendue et très surprenante, et à cette époque c'est même inconvenant de la part d'une femme. Mais dans le texte de l'Évangile, cette attitude a une signification très forte: s'assoir aux pieds de Jésus, c'est confesser sa foi en lui, c'est le reconnaître comme son maître spirituel, c'est lui demander de devenir un de ses disciples.
    D'ailleurs, comme les disciples, Marie écoute les paroles de Jésus, c'est-à-dire son enseignement. Hélas, le texte ne nous dit pas sur quoi il porte: sûrement, Jésus lui parle de l'amour de Dieu pour les hommes, et de l'amour des hommes pour leurs prochains...

     Christophe
     

     

     

    Afficher l'image d'origine 

     

    Confesser sa foi en Lui ...comme la clé

    de notre vie...

     

     

     

     

    Jésus, donne-moi le courage de vivre ton évangile.

    Merci d'être venu parmi-nous et de nous montrer 

    l'Amour, la Compassion, la Miséricorde,

     

     

     

     

     

     

     

    tube rose jaune

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « DEMEUREZ DANS MON AMOURSevilla en Espagne, La andalucia ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Avril 2016 à 09:43

      

    Bonjour Ana, l'église n'est plus la même et je te comprends très bien..

    Faisons comme Jésus, prions Dieu chez nous..

    Voici quelques brins de muguet qui j'espère te porteront bonheur.

    Bon samedi, bons baisers, caresses à Titi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :