• POURQUOI PLEURES-TU ?

     

     

     

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,11-

    18.

     

    En ce temps-là, Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau.
    Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.
    Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. »
    Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus.
    Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. »
    Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître.
    Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
    Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

     

    CC.jpg

    Marie !             Rabbouni !

     

    A chacun de nous le Seigneur demande.

    « Qui cherches-tu ? »

    Au-delà de la dispersion, de nos multiples désirs, Jésus tente par cette question, de nous ramener à l’unique nécessaire, à notre quête profonde, la seule qui puisse donner sens à nos vies.

    Mais comme Marie, il nous faut d’abord purifier notre cœur, le laver des larmes de notre repentir, prendre douloureusement conscience de la vanité des désirs qui ne procèdent pas de Dieu et ne nous orientent pas vers lui, avant d’entendre sa voix compatissante : « Pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? »

    C’est ainsi que le Seigneur nous conduit par une patiente pédagogie, jusqu’à la pleine reconnaissance,

    dans un face à face intime : « Marie ! » - « Rabbouni ». Comme l’Epouse du Cantique - qu’incarne parfaitement Marie-Madeleine - nous aimerions dire « J’ai trouvé celui que mon cœur aime. Je l’ai saisi, je ne le lâcherai pas »

     

    Où trouver le vrai désir de chaque journée.

    Il est mêlé dans tout ce que comporte notre affectif.

    l'affectif n'est pas mauvais du tout, mais il peut nous

    voiler l'essentiel.

    Notre Ami Antoine Leiris
    16 novembre 2015 ·

    “Vous n’aurez pas ma haine”

    Nous apporte une vrai leçon de cet essentiel.

    Il a la terrible souffrance de la perte de son épouse

    bien-Aimée. Il aurais pu l'exprimer autrement.

    Non ! 

    Et ce geste nous a tous bouleversé.

    Que cherchons nous lorsque on est blessés ?

    C'est rare, mais hier soir regardant un programme,

    j'ai senti mes yeux et mon coeur pleurer.

    Je pensais à quelque chose. Et dans mon émotivité,

    je me suis dit : je vais écrire !  puis laissant une pause,

    je me suis dite " c'est mieux de garder silence"

    Cela coute c'est vrai, mais si je veux aller à l'essentiel,

    Aimer vraiment cette personne, 

    je dois faire silence, ne pas insister.

    Ne nous laissons pas aller à la première impression.

     

    Jésus dans cet apparition a mené Marie à l'essentiel :

    Marie !  à sa manière de le dire, Marie a su que c'était 

    le Maître qui lui parlait.

    Mais c'est dans un petit silence, et à cause de cela,

    que l'on peut répondre plus justement à l'autre

    C'est l'évangile parmi des autres que j'aime.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « LE CHRIST EST VRAIMENT RESSUSCITE« Il marchait avec eux » »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mars 2016 à 10:29

      

    Bonjour Ana, comme Marie Madeleine a dû  être effrayée de voir le

    tombeau vide et ensuite de voir Jésus ressuscité...

    Merci pour la photo de Titi, il est très beau.

    Voici les arbres de mon jardin en fleurs.

    Bon mercredi, bons baisers

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :