• Poème pour toi papa

    Résultat de recherche d'images pour "Un être Aimé"

     

     

    Poème pour toi papa pour qui j’ai de l’Amour plein les yeux
    Un père est une lumière de vie pour l’enfant, une grande science
    Papa tu me manques, ton absence m’a plongé dans le silence
    La mort de mon père m’a blessé, papa tu es monté aux cieux

     

    Quand la vie s’en finit, quand la mort frappe une famille
    C’est l’enfance qui s’enfuit, la tristesse qui nous déshabille
    Maladie ou accident rien n’efface l’amour paternel dans le cœur de son enfant
    Larmes de la souffrance ont coulé quand ton âme s’est envolée aux vents

     

    La mort de mon père est un grand message qui ramène ma vie à l’essentiel
    La vie est un clepsydre qui un jour trouve sa fin, personne n’est éternel
    Les souvenirs d’enfance sont les témoins de la tendresse paternelle
    Je porte mon deuil et garde la foi, ton cercueil t’emmène vers un beau ciel

     

    Messages de condoléances ont tenté de calmer mes souffrances
    Mais depuis le jour de ton départ, papa mon cœur est en errance.

    Je ne trouverai plus un être qui se laisse serrer lorsque la vie est difficile,

    qui m'écoute ...

     

    Mon Papa, je ne t’oublierais jamais, merci d’avoir été le père que tu as été
    Tu es mon présent et mon avenir, tu vis dans mon cœur hiver comme été
    Père, tu es ma plus douce prière, tu es mon plus grand repère, tu es ma vie
    Papa je t’Aime, mes souvenirs de toi m’enseignent que l’amour à la mort survit


    La mort d’un père est une blessure mais aussi un enseignement
    Pour celles et ceux qui savent comprendre le sens de la vie… Le sens de l’amour.
    Papa tu me manques tellement… Je t’aime… Ton enfant…

    Je ne savais pas que je pouvais Aimer ainsi ...

    Que le coeur pouvait souffrir tant,

    Non, ni toi ni moi étions parfaits, mais notre affection sans la crie grandissait.

     

    Aide-moi dans ce passage où je souffre de ma foi. Non pas de Jésus,

    je suis déçue de ceux qui veulent le resembler ... faire semblant...

    J'ai horreur de cela, tu le sais, aide-moi papa

     

    « Prière pour la France Moments de Pause »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Avril 2017 à 10:05

    Accueil

    Bonjour Ana, ce que tu as écrit pour Papy qui est parti est très beau.

    La souffrance que l'on endure lorsque l'on perd son père est terrible mais elle n'est rien à côté de celle que l'on endure lorsqu'on perd son fils à 38 ans..Mon coeur se serre encore rien que d'y penser..

    Courage chère petite amie, gros bisous

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :