• PAR LA FOI, L'ESPERANCE ET LA VIE

    Mes Amis en ce dimanche la liturgie nous 

    fait rentrer dans la fête de la Sainte Famille. Et nous donne 

    comme exemple celle de Jésus et ses parents. 

    Cependant, j'ai choisi la première lecture de la 

    Genèse.

     

     

     « Ton héritier sera quelqu’un de ton sang » (Gn 15, 1-6 ; 21, 1-3)

     

    Lecture du livre de la Genèse

     

    En ces jours-là,
    la parole du Seigneur fut adressée à Abram dans une vision :
    « Ne crains pas, Abram !
    Je suis un bouclier pour toi.
    Ta récompense sera très grande. »
    Abram répondit :
    « Mon Seigneur Dieu, que pourrais-tu donc me donner ?
    Je m’en vais sans enfant,
    et l’héritier de ma maison, c’est Élièzer de Damas. »
    Abram dit encore :
    « Tu ne m’as pas donné de descendance,
    et c’est un de mes serviteurs qui sera mon héritier. »
    Alors cette parole du Seigneur fut adressée à Abram :
    « Ce n’est pas lui qui sera ton héritier,
    mais quelqu’un de ton sang. »
    Puis il le fit sortir et lui dit :
    « Regarde le ciel,
    et compte les étoiles, si tu le peux... »
    Et il déclara :
    « Telle sera ta descendance ! »
    Abram eut foi dans le Seigneur
    et le Seigneur estima qu’il était juste.
    Le Seigneur visita Sara
    comme il l’avait annoncé ;
    il agit pour elle comme il l’avait dit.
    Elle devint enceinte,
    et elle enfanta un fils pour Abraham dans sa vieillesse,
    à la date que Dieu avait fixée.
    Et Abraham donna un nom
    au fils que Sara lui avait enfanté :
    il l’appela Isaac.

     

     

     

     

     

    Le chemin d'Abraham est un parcour de foi en foi.

    Il est Ami de Dieu et reçois tout de ses mains.

    C'est un parcour ressemblable à celui de Marie.

    La foi ce n'est pas une doctrine que l'on apprend par

    coeur.

    Ce n'est pas une impossition.

    Ce n'est pas un donnant donnant avec Dieu.

    C'est une histoire d'Amour et d'amitié.

     

    La première foi que Dieu demanda à Abraham

    de tout quitter, de partir vers le pays que lui le montrerait,

    seul Abraham avait la réponse du OUI.

     

    Je me souviens lorsque j'allais rencontrer mon 

    vieux accompagteur espirituel avec des questions.

    Sa réponse était celle-ci : prions le Seigneur pour qu'il

    nous donne la lumière. 

    Jamais il m'impossais une décition. 

    L'Amitié avec Dieu c'est un chemin de liberté et de joie.

     

     

    Seigneur donnez-nous un coeur qui ecoute.

     

    Seigneur en cette fête de la Sainte Famille donne 

    ta grâce à chaque famille et aux enfants.

     

     

    PAR LA FOI, L'ESPERANCE ET LA VIE

    Une photo envoyé par un Ami qui est petit frère de Mère Teresa

     

     

     

    cadeau de fin d'année !!!



    Dieu, protecteur des TOUS !

     

    Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut

    et repose à l’ombre du Puissant,

    je dis au Seigneur : « Mon refuge,

    mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

     

    C’est lui qui te sauve des filets du chasseur

    et de la peste maléfique ; *

    il te couvre et te protège.

    Tu trouves sous son aile un refuge :

    sa fidélité est une armure, un bouclier.

     

    Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,

    ni la flèche qui vole au grand jour,

    ni la peste qui rôde dans le noir,

    ni le fléau qui frappe à midi.

     

    Qu’il en tombe mille à tes côtés, +

    qu’il en tombe dix mille à ta droite, *

    toi, tu restes hors d’atteinte.

     

    Il suffit que tu ouvres les yeux,

    tu verras le salaire du méchant.

    Oui, le Seigneur est ton refuge ;

    tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

     

    Le malheur ne pourra te toucher,

    ni le danger, approcher de ta demeure :

    il donne mission à ses anges

    de te garder sur tous tes chemins.

     

    Ils te porteront sur leurs mains

    pour que ton pied ne heurte les pierres ;

    tu marcheras sur la vipère et le scorpion,

    tu écraseras le lion et le Dragon.

     

    « Puisqu’il s’attache à moi, je le délivre ;

    je le défends, car il connaît mon nom.

    Il m’appelle, et moi, je lui réponds ;

    je suis avec lui dans son épreuve.

     

    « Je veux le libérer, le glorifier ; +

    de longs jours, je veux le rassasier, *

    et je ferai qu’il voie mon salut. »

     

    Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit

    pour les siècles des siècles.  Amen !

     Psaume 90-91

    « L'AMOUR DE JESUS ENFANTLA VEILLE DE NOTRE COEUR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Lundi 29 Décembre 2014 à 16:43


    bonjour ana
    que deviens-tu ,je n'ai plus aucune nouvelle de toi
    je te souhaite une bonne et heureuse année 2015 et qu’elle t’apporte plein de bonheur et de joie
    je serai de retour sur mon blog le lundi 5 janvier
    je t'embrasse très fort

    2
    Lundi 29 Décembre 2014 à 09:32

    Bonjour Ana, merci pour ce bel article...

    Le beau temps continue sur la côte, hier Jérémy et Valou nous ont accompagnées pour se promener au bord de la mer avec Jade...

    Bon lundi, gros bisous

    1
    Dimanche 28 Décembre 2014 à 22:21

    Bonsoir Nani,

    Merci de ton passage sur mon blog, ces semaines de fêtes sont très chargées, mais je ne t’oublie pas. En plus je travaille beaucoup à faire des livres numériques. Et je consacre aussi une bonne partie de mon temps à lire la Parole de Dieu. Le 16 janvier les membres du conseil de fabrique (pour les œuvres de l’église) vont élire un nouveau membre, j’ai présenté ma candidature, et j’ai des chances que les votes se reportent sur moi. Voilà les dernières nouvelles. Passe une bonne soirée Nani dans la paix et la joie de notre Seigneur.

    Ton frère en Jésus Christ notre Seigneur.

    Gilbert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :